AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marianne Alexandre (Illustrateur)
EAN : 9782374180809
32 pages
Éditeur : Des Ronds dans l'O (27/11/2019)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Jim accompagne son père et l'aide à mener son troupeau à travers les plaines de l'Ouest.
Lorsque son père tombe gravement malade, Jim n'a pas le choix et doit demander du secours aux Titunwans, le peuple de la prairie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Shaynning
  23 novembre 2020
Voici une histoire de déroulant au Far West, entre Jim,un jeune colon américain et Kwanita, un autochtone de la tribu Tintuwan.
Alors que Jim faisait route avec son père, ils croisèrent un petit groupe d'enfant Tintuwan. À l'arrêt, Jim décida d'aller regarder de plus près l'un d'entre eux, Kwanita, qui se baignait à la rivière. La surprise fut grande pour Jim, qui l'avait d'abord pris pour une jeune fille, en raison de ses longs cheveux et ses vêtements. Son père expliqua par la suite que c'est probablement une coutume de leur tribu, sans doute étrange à leurs yeux, mais normale pour eux. le lendemain, Jim retrouva son père malade et du faire appel aux Tintuwans pour l'aider. Il demanda à rencontrer le Chef, mais c'était en réalité UNE Cheffe qui était à la tête du clan. Elle confia l'assistance au père de Jim à Kwanita, le jeune garçon qui ressemble à une fille, car c'est un guérisseur. Convaincu d'avoir affaire à une intoxication alimentaire en examinant la canne de Corn Beef dont s'est nourri le père, Kwanita expliqua qu'il fallait trouver une larme de bison pour le rèmede. Jim et lui partèrent alors en trouver une et Jim fut stupéfait par la manière dont Kwanita recueilli la précieuse larme. Cette larme guérira le père de Jim et dès lors, Jim voua un grand respect et une amitié sincère pour le jeune amérindien.
C'est une histoire sur l'époque de la ruée vers l'or et de la colonisation de l'Ouest américain, où la coexistence des "Cow boys" et des autochtones n'était vraiment pas facile, en réalité. Ici, nous avons une belle histoire d'amitié entre deux jeunes garçons, qui malgré leur différences, arrivent à se côtoyer.
C'est également un récit sur la question du genre. Dans l'histoire, on illustre l'ouverture des autochtones face au genre, que ce soit par Kwanita qui revêt les vêtements traditionnellement féminins ou la Cheffe, qui mène le groupe. Deux réalités impensables du côté des colons anglais. Ça m'a d'ailleurs amusée de voir le père de Jim si ouvert et pragmatique, car ce n'était vraiment pas la norme. Mais soyons francs: les Tintuwan font preuve d'une bien plus grande tolérance et ouverture en permettant aux membres de se mouvoir à travers les genres de cette manière et de considérer les femmes comme aptes au leadership. D'une certaine manière, ils étaient donc très modernes par rapport aux envahisseurs blancs. Et du côté médical, ils étaient beaucoup plus avancés, preuve en est des guérisseurs(euses).
C'est donc une belle histoire douce et lumineuse sur le partage entre peuples, au rendu visuel magnifique. Une histoire qui fait comprendre qu'on a tout à gagner avec le partage et la collaboration, ainsi que sur le respecte des différences.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
izabulle
  29 janvier 2020
Fans des illustrations de Marianne Alexandre depuis notre lecture de "Lothaire Flammes", nous avons voulu découvrir ses autres oeuvres et notre choix s'est porté sur Kwanita.
Je dois déjà vous avouer que nous ne nous attendions pas du tout au sujet abordé dans ce livre, qui est très sérieux et contemporain. Aussi, nous sommes restés estomaqués au même titre que Jim, le jeune garçon de l'histoire, quand nous avons découvert que Kwanita, sous ses airs très féminins, avec ses cheveux longs, boucles d'oreilles et bracelets, était en réalité un garçon.
Mes enfants ont été étrangement silencieux durant ma lecture, comme s'ils avaient du mal à intégrer que Jim puisse tomber amoureux d'un garçon ressemblant à une fille.
La question de l'homosexualité et transgenre n'est pas toujours aisée à aborder avec des enfants et je remercie beaucoup ces deux auteurs de m'avoir donné l'opportunité de le faire. Nous avons donc discuté avec mes enfants de l'homosexualité, et les paroles de Jim illustrent parfaitement cette sensation curieuse de pouvoir trouver beau quelque chose qui n'est pas censé l'être. J'ai expliqué à mes enfants que certaines personnes peuvent naitre avec des organes sexuels féminins et masculins à la fois ou alors qu'il existait des personnes qui se sentaient en décalage avec le corps sexué dans lequel ils sont nés.
Cette histoire va aussi bien plus loin, en nous présentant la tribu des Tituwans comme une tribu tolérante, où le sexe ne défini pas le rôle de chacun et où ses membres ont le droit d'aimer qui ils veulent ou être ceux qu'ils veulent. Un modèle de société donnant clairement à réfléchir et surtout tellement respectueux de ses membres.
Les illustrations de Marianne Alexandre et Pog sont d'une pure beauté et viennent adoucir un sujet difficile à aborder. Je trouve que le choix de l'histoire est notamment courageux, quant on sait que l'Education Nationale elle-même a finalement renoncé à instruire la question de la théorie du genre à l'école primaire.
Une magnifique découverte, qui permet dans le cadre d'une lecture commune de venir questionner nos aprioris sur l'amour et l'identité de chacun.
Coup de coeur ❤️❤️
Lien : http://evenusia.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : genreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8563 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre