AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374180085
Éditeur : Des Ronds dans l'O (12/10/2016)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 11 notes)
Résumé :
La jeune Winona vit heureuse dans la tribu des Oceti sakowin oyate, le peuple des sept feux où chacun y vit respecté de tous. Au départ des caribous, la tradition veut que les jeunes partent à la chasse et tue leur animal-totem. Ils devront se recouvrir de leur peau et rentrer au village. Le totem devient alors leur protection. Mais Winona ne veut pas tuer. Elle va croiser Tokela, le renard, qui épargné, va l'aider à rentrer au village parée d'une peau de bête.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
iz43
  14 octobre 2018
La couverture de cet album m'a vraiment tapé dans l'oeil et je me suis empressée de découvrir cette belle histoire.
Au niveau graphisme, les illustrations sont juste sublimes, très douces et émouvantes. Je me suis mise à rêver que j'étais Winona une petite indienne.
Pour la petite fille, tout comme pour les jeunes de son âge est venu le temps d'accomplir son rite de passage vers l'âge adulte. Elle devra trouver et tuer son animal totem ou revenir honteuse à la tribu. Telle est la tradition de son peuple. Winona est bouleversée et ne veut pas commettre un tel acte. Mais comment faire pour ne pas être rejetée des autres? C'est alors qu'elle rencontre le rusé Tokela, un renard, qui a une idée pour contourner la tradition.
Un beau récit initiatique qui m'a rappelé Yakouba qui se déroule en Afrique.
Cette histoire évoque le libre arbitre, le poids des traditions mais aussi la possibilité de faire évoluer les choses, le respect des animaux...
Bref, c'est un joli coup de coeur. En plus j'ai vraiment apprécié que l'histoire mette en scène une petite fille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Nadael
  15 novembre 2016
Petite sioux, Winona vit avec sa tribu en communion avec la nature au pied d'une rivière, non loin d'une forêt de conifères. de génération en génération, les us et coutumes sont transmises et perpétuées.
Le départ du troupeau de caribous vers d'autres horizons, annonce le rituel tant redouté par Winona ; pour honorer le Grand Manitou, protecteur des caribous, les jeunes sioux doivent chasser leur animal totem et le tuer. Ce dernier apparaît habituellement dans leurs rêves... Au son du tambour, il faut quitter le tipi. Partir en chasse et revenir au campement paré de la peau, emparée à la bête.
Les larmes au bord des yeux, la jeune indienne court droit devant elle, l'arc à la main et le coeur gros. Quand le renard Tokela surgit, elle bande courageusement son arc et vise, mais le chagrin envahit tout son être. Elle est incapable de tuer cet animal, mais il lui est impossible de rentrer sans être paré de sa peau...
Avec délicatesse et finesse, Winona et Tokela, complices, envisagent un subterfuge pour tromper Ours noir, le grand-chef-qui-sait-tout. Se laissera-t-il abuser?
Dans cette histoire indienne, Winona fait preuve de témérité et de détermination en combattant, avec ses propres armes, le poids d'une tradition devenue trop lourde à porter. Entre ses mains, le flambeau des anciens est passé, mais elle a su en modifier les reflets. Elle lui a donné un rayonnement nouveau. Ce joli texte est merveilleusement accompagné d'illustrations belles et puissantes.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
orbe
  18 novembre 2016
Winona doit trouver son totem. Pour cela, la tradition de son peuple lui impose de tuer un animal qui deviendra ainsi son protecteur.
Bien sûr il faut pour cela lui demander pardon mais cela ne suffit pas à convaincre la jeune fille de la pertinence de cette démarche qu'elle trouve cruelle.
Incapable de réaliser ce geste et de donner la mort, Winona va tenter de trouver un subterfuge...
Un très joli conte qui permet d'évoquer le respect des coutumes et la nécessité parfois de les modifier pour les adapter au temps.
Il y a d'un côté une approche sensible de la responsabilité et du besoin d'intégrer les animaux pleinement dans la sphère du vivant et d'autre part le besoin d'apprendre à dire non.
Un récit qui se déroule dans une tribu indienne mais qui résonne très fort avec l'actualité, avec le respect de tous les êtres vivants et l'arrêt des traditions sclérosantes.
Les illustrations entre crayons et aquarelles, accompagnent très bien le texte avec un renard particulièrement rusé et une jeune fille rebelle et vaillante.
A partager !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Elliepamp
  05 décembre 2016
Le renard Tokela m'a fait immédiatement de l'oeil rien que par sa couverture qui est magnifique !
Nous suivons dans ce court conte Winona qui est une petite fille indienne faisant parti de la tribu du peuple des sept feux. La tradition veut que chaque année, les jeunes indiens doivent partir tuer l'animal qui sera leur totem.
Pour Winona, c'est un véritable cauchemar : elle a tout sauf envie de tuer un animal ! Lorsque son chemin croise celui d'un magnifique renard au pelage roux, la jeune fille est sure d'elle, c'est son totem ! Or il va falloir faire un choix : tuer l'animal ou revenir honteuse à la tribu.
Cette jolie fable est accompagnée de splendides illustrations toutes douces et remplies d'émotion ! Les textes tout en rimes accentuent ce côté conte et délivrent un très joli message de tolérance, d'amour de la nature et ainsi que la nécessité de faire évoluer les traditions lorsque celles-ci ne sont plus applicables.
Commenter  J’apprécie          20
Lizouzou
  27 octobre 2016
Dans la petite tribu des Oceti Sakowin Oyate, les traditions sont sacrées. L'une d'entre elles consiste à tuer un animal et de se revêtir de sa peau. La jeune Winona déteste la chasse mais pour ne pas décevoir ses parents, elle part en forêt pour accomplir sa mission. Là-bas, elle déniche le renard Tokela. Mais au moment décisif, Winona ne parvient pas à le tuer. le renard la remercie et trouve un plan pour ne pas laisser tomber Winona. Vont-ils réussir à tromper le reste de la tribu ?
Les éditions Des Ronds dans l'O Jeunesse m'ont permis de découvrir ce très bel album et je les remercie chaudement !
Cet album traite admirablement bien du poids des traditions. En effet, certaines traditions sont sacrées et se transmettent de génération en génération. Encore faut-il être en accord avec ces traditions. C'est ce qui va arriver à la jeune Winona. Grâce au refus de prolonger cette tradition, Winona va être à l'origine d'une petite révolution au sein de sa tribu. Cela met en avant l'importance du libre arbitre des plus jeunes.
Outre l'histoire et la jolie morale qui en découle, je dois avouer que je suis tombée amoureuse des magnifiques illustrations de Marianne Alexandre. Les dessins sont de superbes aquarelles portées par de jolies couleurs. Les dessins crayonnés présents au début et à la fin du livre sont également d'une beauté imparable.
Bref, impossible de ne pas succomber à ce très bel album !
Je remercie les éditions Des Ronds dans l'O Jeunesse !
Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Ricochet   10 mai 2017
Un texte aussi plaisant à déclamer qu’à écouter du fait de la présence de rimes et d’illustrations expressives empreintes de douceur et de poésie.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
iz43iz43   15 octobre 2018
Vite, Winona s élance en courant vers la rivière. Le temps est venu de devenir une meurtrière.
Commenter  J’apprécie          130
NadaelNadael   15 novembre 2016
"S'emparer d'une peau pour s'en parer? Winona frissonne à cette idée."
Commenter  J’apprécie          52
ColibrilleColibrille   02 novembre 2018
Ours-Noir, le grand-chef-qui-sait-tout, le sait : Cerf Argenté a raison, les traditions doivent évoluer.
Désormais, chacun doit sympathiser avec son animal totem.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   02 novembre 2018
Winona bande son arc, vise le cœur. Elle tremble. C'est trop dur. Elle pleure. La flèche siffle bien loin de la tête du renard. Tokela la suit des yeux, puis reporte sur l'enfant son regard.
- Tu m'as épargné et je t'en remercie. Je te donne tout mon amour car je te dois la vie.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : indiensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1004 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..