AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782277218142
384 pages
J'ai Lu (30/11/-1)
3.62/5   58 notes
Résumé :
La Grande Porte ! Un astéroïde déserté où des pionniers de l'espace - Robin Broadhead à leur tête ont un jour découvert des astronefs mystérieux et se sont lancés dans l'infini de l'univers... vers la mort ou la fortune. Et Robin Broadhead est revenu, immensément riche, prêt à d'autres défis. Pour que survive la Terre dont les ressources s'épuisent, il finance une mission capitale : ses hommes iront remettre en service l'immense Usine Alimentaire qui se dresse sur l... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
yowie
  05 avril 2020
Le deuxième tome d'une saga de cinq volumes.
Allez lire ma critique du premier tome.
Les personnage principal du premier livre - Broadhead - vit de sa richesse acquise lors de sa vie de prospecteur sur la Grande Porte. Il a investi une bonne partie de sa richesse dans l'espace.
Son dernier projet? En collaboration financière avec la corporation de la Grande Porte il investit des sous dans un voyage vers un astéroïde Heechees situé dans le système solaire. Mais voilà ils ne peuvent emprunter un vaisseau de la Grande Porte car il semblerait que ces vaisseaux ne reviennent pas de cet astéroïde. Donc ils utilisent un vaisseau terrestre: très lent! Un voyage pour quatre personne, une famille, de presque cinq ans.
Pourquoi s'intéresser à cet astéroïde. Il semblerait que c'est une Usine Alimentaire. Tout automatisée, elle fabrique de la nourriture à partir de gaz extraits de comètes. Broadhead veut remorquer cet astéroïde jusqu'à l'orbite terrestre.
La famille comprend le patriarche, sa fille, son gendre et une autre de ses filles mais celle-ci adolescente de quinze ans.
La fillette ne pense qu'au retour. C'est l'adolescence et elle ne veut pas finir vierge à 18 ans. Mettons qu'elle gosse pas mal le mâle de l'équipage: le mari de sa grande soeur!
Arrivé sur l'astéroïde: surprise! Il est habité sporadiquement par un garçon naufragé de l'espace de quinze ans. Fait pratiquement dix ans qu'il est seul là! Première fois qu'il voit une fille de sa vie... OK il en a vu sur des documents informatisées mais quand même...
Sporadiquement? Car il a un vaisseau de prospecteur amarré à l'astéroïde. En fait, il demeure la plupart du temps sur un autre astéroïde à sept jours de voyage de là. Cet astéroïde est un véritable trésor pour la Terre. Il y a des ordinateurs Heechees tout plein de trouvailles scientifiques.
Donc direction cette caverne d'Ali-Baba. le seul hips: l'astéroïde est habité! Par des australopithèques enlevés par les Heechees à l'aube de l'Humanité. Mettons que Pitèque et Cro-Magnon ont un brevet de longue vie!
Bien ce livre... Hâte de voir la suite!
PS: dans l'épilogue on voit les Heechees!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lehibook
  13 décembre 2019
deuxième roman du cycle . La Grande porte ,cet artefact ET qui permet d'accéder (à ses risques et périls et de manière aléatoire ) à l'univers, est la base de départ d'aventuriers bien décidés à fuir une Terre déglinguée et à faire fortune en découvrant de nouvelles technologies ou de nouvelles informations (ici une usine alimentaire robotisée et des indices sur ses créateurs ) . Ainsi est devenu riche Robinette Stetley Broadhead ,le héros du premier roman . Et voilà qu'une de ces expéditions déniche de nouveaux mystères et quelques réponses. Ce roman est inférieur au précédent car un peu paresseux.
Commenter  J’apprécie          20
jmb33320
  31 mai 2018
Non, décidément ce n'est pas pour moi... Ce deuxième volet est assez imaginatif mais toujours aussi verbeux (avec des vrais morceaux de physique dedans, durs à digérer...).
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
merovechmerovech   17 juin 2018
Il ne put s'empêcher de trembler. Une personne ! Il y avait plus d'une dizaine d'années qu'il n'avait pas senti ni touché une personne! Et même alors, ce n'avait été que ses parents. Il se pouvait aussi que ce ne soit pas une personne mais quelque chose d'autre. Il s'élança vers la cale où il avait trouvé les traces de cette autre personne.

[p.52]
Commenter  J’apprécie          20
SpilettSpilett   30 juillet 2012
Aimer quelqu'un, c'est une grâce. L'épouser, c'est un contrat.
Commenter  J’apprécie          80
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   07 juillet 2018
Le programme appelé "Albert Einstein" se faufilait entre ces millions d'autres programmes sans interférence. [...] Il n'était pas plus réel qu'une équation, et pas moins que Dieu.
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   13 décembre 2019
Mais lui , il s'en foutait des trajectoires .Il n'y a qu'avec Doris qu'il pouvait se mettre en orbite!La moitié de son âge ! Aussi intelligente qu'une courge!
Commenter  J’apprécie          10
evertoncaptevertoncapt   13 septembre 2014
première phrase de la page 45:

A peu près toute les vingt heures, le petit cerveau borné de Vera fouillait dans ses programmes aléatoires et ramenait une expérience nouvelle: essai de poussé à un pour cent de puissance, à trente pour cent, et même à pleine puissance.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4167 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre