AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jules Vuillemin (Préfacier, etc.)
ISBN : 2080812300
Éditeur : Flammarion (04/01/1999)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Dans cet ensemble d'études, Henri Poincaré examine les caractéristiques des sciences mathématiques (l'intuition et la logique en mathématiques, la mesure du temps, la notion d'espace, l'espace et ses trois dimensions) puis des sciences physiques (l'analyse et la physique, l'astronomie, l'histoire de la physique mathématique, l'avenir de la physique mathématique). Pour Henri Poincaré, le but de la science n'est pas l'action. Si la science est utile, c'est parce qu'el... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
outofzebra
  15 mars 2013
Un thème essentiel, bien que présenté par Henri Poincaré d'une manière qui associe bizarrement morale et science.
Hélas Poincaré, tout en remettant en question quelques idées reçues sur les nouveaux modèles mathématiques, en faisant observer que ses propres raisonnement et ceux d'Einstein sur la relativité manquent de cohérence (on pense ici à Simone Weil, qui a fait ces remarques sur la science physique moderne de façon beaucoup plus "combative"), tout en remettant en cause certaines hypothèses, Poincaré ne tranche pas véritablement sur la "valeur" (sic) de la science. Or, si le doute a place dans la méthode scientifique, il n'en a pas au point de vue du but de la science, qui ne peut pas nous laisser dans le doute ou l'hypothèse... à moins de se confondre avec les religions, qui raisonnent pour beaucoup en termes de probabilité et passent par des raisonnements syllogistiques pour démontrer l'existence de dieu.
Si la science = dieu, et que cette science est morale, estimable en termes de profit pour l'homme, alors l'homme ne se berce-t-il pas surtout de belles illusions sur l'avenir à l'aide de la science ?
On n'aime guère les ouvrages scientifiques qui laissent perplexe. Et celui de Poincaré est de ceux-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
petchpetch   23 juin 2013
On vous a sans doute souvent demandé à quoi servent les mathématiques [...]. Parmi les personnes qui font cette question, je dois faire une distinction; les gens pratiques réclament de nous le moyen de gagner de l'argent. Ceux-là ne méritent pas qu'on leur réponde; c'est à eux plutôt qu'il conviendrait de demander à quoi bon accumuler tant de richesses et si, pour avoir le temps de les acquérir, il faut négliger l'art et la science qui seuls nous font des âmes capables d'en jouir.
(p.137-138)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
petchpetch   20 février 2013
Le savant doit ordonner : on fait la science avec des faits comme une maison avec des pierres. Mais une accumulation de faits n’est pas plus une science qu’un tas de pierres n’est une maison.
Commenter  J’apprécie          120
petchpetch   29 avril 2013
Le mathématicien pur qui oublierait l'existence du monde extérieur, serait semblable à un peintre qui saurait harmonieusement combiner les couleurs et les formes, mais à qui les modèles feraient défaut. Sa puissance créatrice serait bientôt tarie.
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   28 juillet 2018
Tout ce qui n'est pas pensée est le pur néant; puisque nous ne pouvons penser que la pensée et que tous les mots dont nous disposons pour parler des choses ne peuvent exprimer que des pensées ; dire qu'il y a autre chose que la pensée, c'est donc une affirmation qui ne peut avoir de sens. Et cependant — étrange contradiction pour ceux qui croient au temps — l'histoire géologique nous montre que la vie n'est qu'un court épisode entre deux éternités de mort, et que, dans cet épisode même, la pensée consciente n'a duré et ne durera qu'un moment. La pensée n'est qu'un éclair au milieu d'une longue nuit. Mais c'est cet éclair qui est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WolonsiWolonsi   03 septembre 2017
[...] la première condition de l'objectivité: ce qui est objectif doit être commun à plusieurs esprits, et par conséquent pouvoir être transmis de l'un à l'autre....pas de discours, pas d'objectivité
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Henri Poincaré (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Poincaré
Sur la conjecture de Poincaré
Dans la catégorie : Philosophie et théorieVoir plus
>Sciences de la nature et mathématiques>Sciences : généralités>Philosophie et théorie (61)
autres livres classés : philosophie des sciencesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre