AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2715805918
Éditeur : Balland (26/03/1987)

Note moyenne : 2.96/5 (sur 23 notes)
Résumé :

" Sans femme, je ne suis rien du tout ", avoue Alexis Dorgel, gynécologue parisien de renom qui se laisse happer, à l'approche de la quarantaine, par le vertige d'une vie professionnelle surfaite et trouve dans d'innombrables aventures un exutoire qui le renvoie très vite à sa propre image, celle d'un vide absolu. Des circonstances dramatiques le poussent à " traverser le miroir " et à s'engager, aux confins du territoire cam... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
brigittelascombe
  01 février 2012
Quel talent ce PPDA!
Une imagination débridée qui invente un traumatisme commun entre une Gabrielle top-model fascinante, dont pourrait tomber amoureux Alexis Dorgel (gynécologue en vue parisien, homme à femmes insatiable), et Laurence,l' épouse délaissée de ce dernier qui "multiplie les mondanités"; un choc tel qu'il pousse du jour au lendemain ce "noceur" d'Alexis Dorgel à fuir son propre vide intérieur pour se lancer dans une mission humanitaire (l'action se déroule au début des années 80). Un voyage tout d'abord en transsibérien (j'ai apprécié ayant assisté dernièrement à la présentation de Transsibérien, dernier roman autobiographique, par Dominique Fernandez), puis en avion jusqu'en Thaïlande dans "le camp d'Aranyaprathet" qui semble avoir "recueilli toute la misère humaine", celle des "réfugiés cambodgiens" fuyant le "génocide khmer".
Rien à voir bien sûr avec la gynécologie.On opère à tout va, pour recoudre (ou pas) les dégâts réalisés par "les mines à grenaille".
Une mission plus périlleuse au Cambodge, une fusillade,un emprisonnement,des conditions de détention pénibles en contact permanent avec l'indicible,une évasion,un retour en France avec usurpation d'identité, bref l'aventure est au rendez-vous avec La traversée du miroir.
De belles images, une écriture fluide et agréable à lire("un regard-autoroute","nos yeux se fiancent"...)
Une fine analyse psychologique du personnage principal égoïste qui se remet en question, manie l' auto-dérision, se balade entre Caroline,Laurence,Gabrielle,Aurélie,Sylvia,Capucine, Laurence à nouveau...
Et plein de réflexions qui interrogent sur la vie,le bonheur, le couple,la fidélité,la réussite,le métier de soignant et le changement; car peut-on vraiment changer de personnalité? Peut-on rattraper l'irrattrapable? Ne doit-on pas s'accepter, être vrai plutôt que de tricher? Et surtout communiquer plutôt que de laisser s'installer les non dits!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sarah_DD
  09 juin 2008
L'écriture du journaliste est palpable dans son approche des événements. Surtout quand il décrit des scènes de torture au Cambodge. Cela crée certainement une ambiance, donne un côté réaliste. Sinon l'histoire en elle-même est bien, sans être originale. C'était une rencontre avec ce style. Dans un sens il réussit à faire passer toutes les émotions dont il parle, il donne une épaisseur aux malheurs (imaginaires et cependant possibles) qu'il décrit. Un peu déprimant quand même.
Commenter  J’apprécie          10
Annabelle31
  27 décembre 2017
Alexis, gynécologue parisien de renom n aime pas sa vie. Entre soirées de notables et aventures d'un jour il passe à côté de l essentiel, et son mariage n est qu'illusion. C est la mort de la jeune Gabrielle qui va être le déclic de sa fuite. Sous couvert d'une mission au Cambodge, il veut quitter cette vie désincarnée. Trois ans plus tard c'est un autre homme qui reviendra...
Un roman singulier, qui met mal à l'aise, tant par la personnalité d'Alexis que par son histoire. Patrick Poivre d'Arvor est un excellent conteur qui sait nous emporter dans son univers, que l on aime ou pas les personnages de ses romans.
Commenter  J’apprécie          00
Wyoming
  30 mai 2018
Bof! Bof! Une histoire d'amour genre bluette pour adultes, une pseudo aventure au Cambodge, rien d'extraordinaire vraiment.
Commenter  J’apprécie          10
stephaneramu
  28 novembre 2012
Histoire intéressante. Facile à lire mais j'ai du mal à adhérer à la fin de l'histoire
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   01 février 2012
Le médecin remplace souvent le prêtre dans nos sociétés désacralisées.Il lui faut apaiser le remords et les doutes sans la magie de l'absolution.Son rôle de thaumaturge n'en est pas moins requis de ses patients, et,plus souvent encore,de ses patientes.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   01 février 2012
Le quartier s'encanaille la nuit.Une prostituée s'approche:
-C'est l'amour qui passe.Pas cher.
Sourire hideux.Un peu plus loin,une Antillaise y va de son couplet avec l'accent des îles.Elle ajoute ce mot pêché avec humour:"En multipropriété!"
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   01 février 2012
Même le bonheur creuse sa fosse lorsqu'il ne débouche que sur lui-même;et d'ailleurs ce n'était pas du bonheur mais de la juxtaposition de plaisirs quotidiennement entretenus,titillés,finalement réduits à l'état de fantômes par leur répétition machinale.Les femmes,surtout,bien qu'elles fussent avant tout des partenaires indispensables de ma profession.
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   27 décembre 2017
Parfois, je me poste en wagon de queue pour regarder les rails filer derrière moi. Chaque traverse est une victoire de fuyard. Il n'y aura jamais assez de versets entre moi et mon fantôme, qui doit déjà alimenter les conversations parisiennes. Quelle image renvoie-t-on de ma fuite ?
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   27 décembre 2017
A chaque rencontre, j ai été sincère, profondément offert. Et dans l'heure qui suivait, je me sentais à nouveau aspiré par une dépression cyclonique, un désespoir mou qui me poussait à aligner des prénoms de femmes sur un carnet, curieux chemin de croix semé de stations couchées.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Patrick Poivre d'Arvor (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Poivre d'Arvor
Dans La Grande Librairie François Busnel reçoit :
Delphine de Vigan, Les Heures souterraines (JC Lattès) Véronique Ovaldé pour Ce que je sais de Vera Candida (L'Olivier) Patrick Poivre d'Arvor pour Fragments d'une femme perdue (Grasset) Justine Lévy pour Mauvaise Fille (Stock)
autres livres classés : cambodgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

PPDA

Quel est le nom de naissance de Patrick Poivre d'Arvor ?

Patrick Poivre
Patrick d'Arvor
Patrick Poivre de Benoist de la Pépinière d'Arvor
Patrick Arvor

8 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick Poivre d'ArvorCréer un quiz sur ce livre