AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253150381
154 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (04/04/2001)

Note moyenne : 2.85/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Le narrateur de ce livre a quatre ans. Ce dimanche-là, son père ne l'a pas ramené chez sa mère en fin de journée, comme d'habitude : ils partent tous les deux en voyage. Serait-ce que sa mère est morte, et que son père n'ose pas le lui dire ? L'enfant écoute, observe, devine. Se souvient. Et vit une aventure magique. Un départ en avion. Une île à l'autre bout du monde, un lagon où les baleines viennent faire naître leurs petits... Une fuite, une longue fugue.Ces jou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  28 février 2016
Petit homme a quatre ans et raconte sa vie avec son père depuis que sa maman est devenue une étoile dans le ciel.
C'est gentillet et très tendre. C'est une ode à l'amour paternel.
On ressent l'amour d'un père pour son fils, mais l'émotion n'est pas au rendez-vous. Il manque une dimension d'écriture. le style est très moyen, voire médiocre. Mon indulgence viendrait du fait qu'il y a certainement une part de vécu du côté du père dans tout ça.
Commenter  J’apprécie          130
Cristie
  02 février 2013
Ce livre qu'on m'a offert est arrivé à point nommé. Je venais de finir : le Diable tout le temps et ces nouveaux mots m'ont fait l'effet d'une douce caresse !
Le narrateur n'a que 4 ans. Un dimanche, son père ne le ramène pas chez sa mère. La mort de celle-ci est prétextée mais on ne sait si elle est vraie, l'enfant en tout cas n'y croit pas vraiment, il pressent les choses et cela ne peut être réel. C'est une fuite en avant qui les lancent tous deux sur les routes de France pour retrouver des endroits chers au coeur de ce père un peu déboussolé avant qu'ils ne s'envolent pour une île lointaine, à côté d'un lagon où viennent naître les baleines. Une longue fugue qui se transforme en voyage merveilleux.
"J'étais poisson, j'étais oiseau, je volais comme Jonathan le Goéland qui piquait dans les eaux en allant chercher sa nourriture et qui narguait ensuite le soleil pour se sécher jusqu'à s'en brûler les ailes"
J'ai aimé ce petit livre sans prétention. D'une part, car il est clair que son auteur a été très influencé par le Petit Prince de Saint Exupéry qui est de loin mon livre préféré et parce que Jonathan le Goéland m'a profondément marqué. Ce sont des hymnes à l'enfance qui l'ont porté ! D'autre part, j'ai été conquise par l'écriture de l'auteur qui nous dévoile ici l'âme d'enfant qu'il a su conserver. Émue aussi par cette volonté de retrouver les plaisirs simples qui nous permettent d'accéder au bonheur et la douleur d'un père qui se bat pour vivre quelques instants de bonheur auprès de son enfant.
Un livre simple mais touchant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jg69
  01 avril 2015
Je ne dévoilerai pas de ce qu'il advient de ce petit garçon et de son papa, ça vous gâcherait tout le plaisir de le lire, mais je voudrai tout de même préciser que d'un point de vue d'adulte cette même histoire serait terriblement angoissante, ça serait tout simplement horrible...
Mais,à travers la perception d'un garçonnet de 4 ans fort intelligent, elle devient magique...
Commenter  J’apprécie          40
clesly
  07 janvier 2015
Je l'ai trouvé ennuyeux à souhait. Je l'ai lu jusqu'au bout avec grande difficulté. Il y a des phrases sans intérêt (ex un moment il dit :"dépecer et retirer la peau", mais ça veut dire la même chose donc pourquoi le dire deux fois ?). En plus pour un enfant de trois ans au début du livre, je trouve qu'il a des façon de parler improbable pour un enfant de cet age la. Il parle de disque dur, dépecer et j'en passe. Demandez à un enfant de 3-4 ans si il connait la signification de tout ces mots, il ne sera pas capable de vous donner plus de 5% des définitions. Sur la quatrième de couverture on dit de ce livre un chez d'oeuvre, est-ce juste parce que l'auteur est une personnalité ? Je n'en doute pas une minute et je trouve dommage de laisser publier des bouquins juste parce que l'auteur est connu et qu'on veut se faire de l'argent sur ce nom.
Commenter  J’apprécie          00
Kimysmile
  06 janvier 2011
J'ai été fortement déçue par ce livre, qui possède un cruel manque de peps, on s'ennuie. Malgré cela, je trouve la plume de l'auteur très belle.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KATE92KATE92   31 janvier 2013
« Maman est morte. J'en suis sûr. Papa m'a juste dit qu'elle avait disparu. Mais je sais trop ce que veut dire disparaître en langage adulte. Ils racontent tous cela, les grands, pour maquiller la mort. Pourtant, mon père n'a pas l'air trop triste. J'ai donc fait comme lui, pour ne pas le contrarier. Je n'en pense pas moins, cette histoire me chiffonne... La preuve : Papa est fébrile, il s'agite dans tous les sens, il est étrange avec ses amis. Il est sur le pied de guerre. Je sens confusément que nom sommes en partance. Pour où ? J'ai oublié de vous dire que je vais sur mes quatre ans. Je sais, je ne les fais pas, on me donne sept ans d'âge mental, l'âge de raison. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
KATE92KATE92   07 février 2013

Relations père - fils décrites par l'enfant dans le cadre de la séparation de ses parents...
Rien de bien nouveau mais c'est touchant de lire les impressions d'un très jeune enfant.
Commenter  J’apprécie          240
araucariaaraucaria   18 mars 2014
Ce sont mes nouveaux amis qui me donnèrent mon baptême de pirogue. Papa m'obligea à mettre aux bras mes bouées jaunes bien que la mangrove fût très peu profonde. J'eus peur du ridicule, mais je m'aperçus vite que ces biceps de plastique me distinguaient encore d'avantage des autres. Ils m'installèrent en tête du bateau, comme une sorte de porte-drapeau, de figure de proue à bras jaunes. L'eau était trouble et ne me donnait aucune envie d'y tomber.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
KimysmileKimysmile   05 janvier 2011
Les fées, ça se pose sur les étoiles pour se reposer quand elles ont trop couru.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Patrick Poivre d'Arvor (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Poivre d'Arvor
Dans La Grande Librairie François Busnel reçoit :
Delphine de Vigan, Les Heures souterraines (JC Lattès) Véronique Ovaldé pour Ce que je sais de Vera Candida (L'Olivier) Patrick Poivre d'Arvor pour Fragments d'une femme perdue (Grasset) Justine Lévy pour Mauvaise Fille (Stock)
autres livres classés : madagascarVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

PPDA

Quel est le nom de naissance de Patrick Poivre d'Arvor ?

Patrick Poivre
Patrick d'Arvor
Patrick Poivre de Benoist de la Pépinière d'Arvor
Patrick Arvor

8 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick Poivre d'ArvorCréer un quiz sur ce livre