AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782875600288
Éditeur : ONLIT ÉDITIONS (05/03/2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
« Le départ, le long voyage solitaire, le sauvetage imaginaire par l'amour et la dure réalité. Voilà tout. C'est la vie et le rêve de mon personnage. Qui s'en va. Seul, au volant. Sur les infinies autoroutes. Il y a peu d'objets aussi poétiques dans la vie moderne et quotidienne qu'une autoroute. Sa longueur, son rythme, c'est de la musique, c'est du défilement, c'est en sens unique ? une tragédie. Et il y a peu d'expériences également poétiques qu'un long trajet so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
argali
  02 juillet 2016
Il – on ne connait pas son nom – roule vers le sud : Lyon, les Pyrénées, Burgos... Il a décidé de changer de vie. Il roule vers un amour de jeunesse, vers la liberté. du moins le croit-il.
Son voyage intérieur, seule sa voiture en est témoin. Par essence, ce voyage ne peut mener à un retour au point de départ, il le sait. A défaut de changer sa vie, il changera le regard qu'il porte sur celle-ci. Sa méditation lui ouvre des chemins intérieurs mettant tous ses sens en éveil.
Schumann ponctue son trajet, l'émeut, rouvre les souvenirs... Immobile au volant, il laisse défiler le temps. Il la revoit enfant, retrouve les sentiments qu'elle faisait naitre en lui. Il roule vers son destin et cela l'angoisse, lui qui fantasme ce que la vie de Katherine (avec un K agressif et insolent) a pu être durant ces longues années.
Ce récit de voyage initiatique et solitaire est raconté à la 3e personne. Construit de phrases courtes et vives qui donnent du rythme au voyage, il est plaisant à lire. Trop bref, il ouvre de nombreuses questions qui resteront sans réponse. On aime ou pas.
Je retiendrai l'écriture poétique de l'auteur et les images qu'elle fait naître.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tomppa_28
  10 mars 2013
S'il y a bien quelque chose qui a le pouvoir de m'arracher à n'importe quelle autre occupation, c'est l'idée du voyage, et plus précisément du départ. Idée que j'aime d'une mélancolie poignante, parce qu'elle me rappelle que le seul voyage qu'il nous reste à accomplir à nous tous, c'est celui dans le temps vers les rives sombres d'un au-delà, insondable voire inconcevable. le voyage donc, symbolisé dans sa forme la plus simple par ces routes qui pullulent, qu'on trouve partout, innombrables au point de faire oublier le danger inhérent, parce qu'une fois qu'on y a mis les pieds, n'est-ce pas, il n'y a pas moyen de savoir où elles nous mèneront. La route qui fait rêver, bien plus que la destination, parce que celle-ci, en quelque sorte, anéantit le voyage et fait s'envoler ce long ruban déroulé vers l'infini, riche des heures, des rencontres et des rêves dont il s'est imprégné au rythme des gens qui passent. le moyen donc de résister à un titre comme celui de la « longue nouvelle » de Grégoire Polet, Autoroute du soleil, et au défi hardiment lancé sur la quatrième de couverture : "Il y a peu d'objets aussi poétiques dans la vie moderne et quotidienne qu'une autoroute."
La suite dans la Bauge Littéraire : http://postlucemtenebrae.eu/?p=5547
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kikenbook
  20 juin 2020
Il enquille les kilomètres sur l'autoroute qui le mène vers le Sud. Brèves, les phrases s'enchainent au rythme trépidant et saccadé des bandes de la ligne discontinue ; elles s'accompagnent de la Fantaisie de Schumann qu'Il diffuse dans l'habitacle de son bolide. Poésie et musique s'entremêlent harmonieusement pour décrire le parcours de cet homme qui laisse vagabonder ses pensées au fil des bornes. Ce sont ses errements qui donnent sa beauté à ce texte d'une trentaine de pages : que ce soit la mélodie des camions qui le fait vibrer quand Il s'arrête sur une aire de repos, sa tendre réflexion sur la quiétude et la vérité sans masque d'un corps endormi ou encore, cette fin qu'Il imagine dans laquelle le futur - dans ce qu'il a d'indubitable, quand il est conjugaison, mais d'incertain quand il n'est que vue de l'esprit – dessine l'espoir d'un amour qui l'attend au bout de la route, tout cela contribue à faire de cette "Autoroute du Soleil" une captivante nouvelle.
Commenter  J’apprécie          00
carnetdelecture
  19 juin 2015
D'Anvers à Lisbonne, en passant par Paris et Lyon, le narrateur de ce court récit roule dans la nuit, en direction d'un rêve qu'il espère réaliser. Ce long trajet solitaire en voiture est l'occasion de laisser ses pensées vagabonder, d'imaginer différemment sa vie et de se souvenir, bercé par la Fantaisie de Schumann.
Le rythme de ce texte est plutôt rapide, accompagnant le défilement du paysage et des pensées du narrateur, mais l'histoire racontée m'a peu intéressée. Les inconnues sont trop nombreuses : qui est le narrateur, qu'a-t-il quitté, pour quelles raisons? Beaucoup de questions restent sans réponses, ce qui rend difficile l'appropriation de l'histoire et l'identification au personnage.
Lien : http://carnetdelecture.skyne..
Commenter  J’apprécie          60


Videos de Grégoire Polet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grégoire Polet
Grégoire Polet est le lauréat du prix Amerigo Vespucci Adultes 2015, pour son livre "Barcelona !" publié aux éditions , Gallimard. "Une théorie prétend qu'il suffit de six poignées de main pour relier une personne à une autre, où qu'elles soient dans le monde. Appliquant cette théorie au roman, Grégoire Polet représente Barcelone à travers une vingtaine de personnages, dont les destins se croisent, se tressent, se perdent et se retrouvent." Ce prix est présidé par l'auteur Adbelkader Djemaï. Il a annoncé le résultat des délibérations du jury, vendredi 28 août, en présence du Coordinateur du FIG, Patrick Schmitt, de l'adjointe à la Culture de Saint-Dié-des-Vosges, madame Claude Kiener et du libraire déodatien et coordinateur du salon du livre, Olivier Huguenot. Ce prix Amerigo Vespucci adultes bénéficie du soutien financier (2.500 ?) du Crédit Mutuel Enseignant : CME La remise du prix aux lauréates aura lieu durant le festival international de Géographie dimanche 4 octobre, à 11h15 à la Tour de la Liberté
+ Lire la suite
autres livres classés : AutoroutesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
453 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre