AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782709626729
207 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (16/03/2005)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Nous subissons aujourd'hui une fracture grandissante, encore peu visible mais très profonde : alors que l'époque vénère la jeunesse et ses "valeurs", toute une frange de la population pressent sans oser le formuler, que les jeunes souffrent de lacunes graves. Nous avons dilapidé l'héritage et refusé de transmettre les peuvres, les récits, les valeurs et les codes qui faisaient la civilisation. Et nous avons inventé la génération culturellement spontanée.
Beau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bdelhausse
  23 août 2013
De l'art d'enfoncer des portes ouvertes, dirais-je succinctement. Il y a trop à dire. Déjà la 4è de couverture est tout un 'poème'. Personne n'ose... Si ! Natacha Polony... Personne ne voit... Si ! Natacha Polony... Pour peu on entendrait Henri Salvador nous chanter Zorro est arrivé... Huit années se sont écoulées après ce cri d'alarme... et quid ? Rien. Mme Polony fait ses chroniques chez Ruquier. Je pensais qu'il y avait urgence... Par contre, je ne comprends toujours pas comment à 29 ans, on n'est à ce point engoncé dans une idée de culture, qui nie celle sur laquelle se bâtissent les nouvelles générations.
Dans les années 50, Natacha Polony aurait-elle cassé des vynils de Rock'n'Roll ? Niant l'émergence d'un nouveau paradigme culturel chez les jeunes ? En 2005, en tout cas, elle refuse de voir que les mangas, le slam, le hip hop ou les nouveaux médias constituent autant de filaments de culture à laquelle les jeunes peuvent s'identifier.
Plutôt que de hurler dans son coin, en refusant les nouveaux modes de culture, ce qui n'a jamais rien fait avancer, Natacha Polony devrait se mouiller un peu (oui, cela salit les mains également...) et proposer, entreprendre, entamer une intégration de ceux-ci dans le corpus existant.
Reste le constat que dresse Natacha Polony... plus ou moins objectif. Plutôt moins que plus, d'ailleurs. C'est bien là un des problèmes majeurs du livre, en fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fx1
  10 avril 2014
Natacha Polony est il est vrai , trés attachée à l'école et a ces valeurs que l'on peut juger obsolétes , mais qui d'un coté ne sont pas si mauvaises. C'est un fait réel , le lien se coupe entre les parents et les enfants , et cela ne va pas aller en s'arrangeant . L'on peut étre en opposition totale avec la vision sociétale de mme Polony , il est vrai qu'en matiére d'école elle sait de quoi elle parle. Et il est pertinent de lire ce qu'elle dis sur ce sujet . Oui il faut sauver l'école , et pour cela ilest indispensable d'agir. L'on ne peut plus attendre , le fossé entre la France et les autres pays est bien trop gros sur le plan du niveau scolaire des jeunes . Il est intolérable que des jeunes de seconde ne sachent pas lire , toute la problématique est là : que faire ?? Et par rapport a cela les idées de mme Polony ne sont pas les pires loin de là. Au moins il y a du concret et non des élucubrations à la Pernaut ou bfmtv. Pour le reste , l'on peut trouver certes que mme Polony est un peu trop attachée à sa vision de la culture et qu'un saut dans les années 2010 lui serait bénéfique , mais pour autant cela n'empéche pas ce livre d'étre pertinent .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PierretteVanPierretteVan   18 janvier 2016
Beaucoup de citoyens,une majorité peut-être-...-gardent une certaine déférence pour ce que leur ont légué leurs ancêtres,et regrettent de ne pouvoir à leur tour perpétuer ce savoir civilisationnel.Les parents qui sentent plus ou moins confusément que leurs enfants en savent moins qu'eux -même si l'on a pu leur faire croire que manier un ordinateur valait tout le reste-pensent n'avoir pas les moyens de s'opposer à l'inéluctable.Ils déplorent,mais ils acceptent.Les enseignants eux,n'ont pas d'autre rôle social que la transmission:et nous le leur interdisons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Natacha Polony (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Natacha Polony
Retour en images sur la rencontre avec Hortense Archambault, Natacha Polony et Bernard Guetta animée par Jean Petaux lors des rencontres du progrès à Latche 2019.
Retrouvez leurs ouvrages : https://www.mollat.com/Recherche?requete=Natacha%20Polony
https://www.mollat.com/Recherche?requete=Bernard%20Guetta
Notes de musique : © mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : langage smsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre