AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211234038
Éditeur : L'Ecole des loisirs (13/09/2017)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans le beau parc où elles emmènent leurs enfants, les voilà fort occupées, les mamans ! Mais ce n'est pas à ce qu'on croit... Quand leurs portables - " Coooâ coooâ ! " - sonnent, elles ne sont plus là pour personne. Alors, livrés à eux-mêmes, les enfants font tout ce qu'ils aiment. Ils rencontrent des bêtes étranges. Ils rêvent aux bons gâteaux qu'on mange. Mais soudain, ils éprouvent un regret. Et eux, qu'ont-ils abandonné ? Norma repense à son Jojo, son singe en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Tbilissi
  05 février 2018
Mes enfants adorant l'univers d'Yvan Pommeaux, et notamment sa série de John Chatterton, j'étais curieuse de redécouvrir son univers. Et je ne suis pas déçue :
L'histoire tout d'abord, accroche particulièrement les enfants, avec la jeune héroïne Norma qui fait preuve d'un caractère bien trempé et entraîne son ami Félix dans des aventures au goût fantastique.
Le graphisme ensuite, magnifique, varié et très délicat. La petite fille a un visage fascinant et ultra expressif, et chaque page nous fait voyager délicieusement, alternant grandes illustrations et formats BD.
Le message, enfin, auquel j'adhère complètement ; car si Norma décide de s'en aller, c'est qu'elle en a marre de parler dans le vide à sa mère qui lui préfère son smartphone... et cette tendance me semble cruellement d'actualité...
À partir de 4 ans
Commenter  J’apprécie          120
Athanase45
  16 novembre 2017
Comment échapper au regard décidé de cette petite fille qui se plante dans le vôtre ? Puisque c'est ça, je pars, le dernier album d'Yvan Pommaux, vous happe dès sa couverture. Et dès la première page, nous savons que nous allons suivre Norma et son singe Jojo, où qu'ils nous entraînent.


Jojo est présentement en mauvaise posture. Enterré jusqu'au cou dans un bac à sable par des bandits cruels, il passe un fichu quart d'heure, alors que des milliers de fourmis rouge s'apprêtent à le déchiqueter.


Assise sur son banc, maman appelle Norma : « On s'en va, secoue ton Jojo » mais Norma n'entend pas maman. Elle continue à jouer, surtout quand le portable de sa mère se met à coasser, signal d'une longue conversation qui va absorber l'élégante jeune femme, toute de blanc vêtue sous un élégant chapeau de paille.


Au point que maman ne voit plus Norma qui s'est plantée devant elle et attend la confirmation d'un autre signal, celui, annoncé, du départ. Or, celui-là ne viendra plus. le correspondant au téléphone semble désormais beaucoup plus important que Norma. « Tu vois bien que je téléphone ! » lance la mère, agacée, à sa fille qui insiste. Tout est dit. Vexée de compter moins qu'un portable, Norma décide de quitter sa maman, « loin… et pour toujours ! ».


Dès lors, le jardin quotidien se fait jardin extraordinaire. Chaque détail prend vie, change de proportion. Les statues s'animent, une lionne de pierre se transforme en panthère, les fleurs deviennent des géantes multicolores. Au détour d'une allée, Norma a croisé Félix, aussi délaissé qu'elle par sa mère, et l'a entraîné à sa suite dans les allées du parc.


Les deux enfants des villes sont maintenant dans la jungle, sous la menace de créatures fantastiques auxquelles ils n'échappent que de justesse, guidés par Bidule la libellule. Dans leur course éperdue, Norma perd Jojo. Cette perte va la ramener brutalement sur Terre. Les sortilèges se défont. Les aventuriers ne sont plus que deux enfants égarés. Vont-ils retrouver leur mère ?


Valeur sûre du monde des illustrateurs, Yvan Pommaux est resté contre vents et marées fidèle à la ligne claire de ses débuts et à Nicole son épouse et coloriste préférée. Leur tandem fait encore merveille dans cet album qui n'est pas une simple succession de tableaux, aussi somptueux fussent-ils. Les albums d'Yvan Pommaux racontent aussi une histoire et ce n'est pas leur moindre mérite que d'éviter les « et puis » et les « et alors » de bien des productions contemporaines pour les plus jeunes, qui enfilent souvent les images comme des perles.


Jouant sur deux motifs fondamentaux de l'enfance, celui de la fugue et celui de la peur de l'abandon, Pommaux alterne les pleines pages, parfois doubles, avec les cases de BD, ou les dessins hors cadre. Sa mise en scène s'en trouve rythmée, tantôt nerveuse, tantôt contemplative. En lisant cet album à un enfant, même tout petit, on prendra plaisir à retrouver avec lui tel ou tel détail du décor transfiguré d'une page à l'autre. Un plaisir inépuisable. Et n'oubliez pas de rallumer votre portable après la lecture…
Lien : http://littejeune.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ptitemarjo
  20 février 2018
Un bel album au grand format de cet auteur illustrateur qui a vraiment un style reconnaissable. Il y a toujours ce petit côté "à l'ancienne" des illustrations mais avec des histoires bien actuelles.
L'histoire met en scène Norma qui joue au parc et qui part puisque sa maman est scotchée à son téléphone. Elle fait des rencontres et se balade dans un monde entre réel et fantastique.
Des illustrations vives et colorées. Un moment sympa de lecture.
Commenter  J’apprécie          60
19chantal
  23 novembre 2017
Très beau ce dernier album de Yvan Pommaux.
Norma joue avec son doudou singe, enfoui dans le sable par des bandits cruels. Il semble que Norma rejoue en partie l'histoire du livre posé sur le banc que sa maman vient de lui lire.
Mais maman est bientôt absorbée par un appel sur son portable. Norma part, accompagnée de son copain Félix...
Et Pommaux nous entraîne dans un monde imaginaire peuplé d'animaux extraordinaires dans une végétation luxuriante. A mi-chemin entre réalité et songe, Norma va grandir. Les dessins sont splendides, variés, pleine page ou façon bande dessinée, parfois hors cadre. du pur Pommaux, un vrai régal.
Commenter  J’apprécie          20
stephanieplaisirdelire
  05 septembre 2017
Grand album (22x31 cm), Puisque c'est comme ça, je pars ! est un livre foisonnant. L'oeil et l'esprit sont en ébullition, entre
- les milliers de détails (on se plait d'ailleurs à capter tous les éléments qui entrent dans la composition de la métamorphose des lieux où tout est bouleversé),
- les clins d'oeil divers (tel que Doudou qui se fait la malle et transpose ainsi Norma dans le rôle de maman, plus vraiment attentive parce que trop occupée),
- les superbes illustrations assez extraordinaires
- et surtout avec l'histoire qui nous emmène dans un voyage imaginaire incroyable au rythme soutenu grâce au cadencement, découpage et dialogues)..........................................................................
Lien : http://libre-r-et-associes-s..
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Yvan Pommaux (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yvan Pommaux

MPAGE-20130114-1815_1000.mp4
Payot - Marque Page - Yvan Pommaux - La reine éternelle
autres livres classés : téléphoneVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle