AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757004012
Éditeur : Jacques André Editeur (08/12/2018)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Originaire de Lyon où elle fit ses études de Lettres, Isabelle Poncet-Rimaud a vécu dans diverses régions de France et en Belgique avant de retrouver ses racines premières. Elle publie depuis 1985. Elle a reçu plusieurs prix dont celui de la Société des écrivains d'Alsace et de Lorraine. Elle est membre de l'Académie Rhénane, du Pen Club français, de la Société des écrivains d'Alsace, de Lorraine et du Territoire de Belfort, de l'Académie Rhodanienne des Lettres. L'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
SeriallectriceSV
  09 mars 2020
Une belle découverte que ce recueil de poésie. Lire de la poésie, c'est sortir de ma zone de confort. Une rencontre avec les mots qui je débute souvent avec davantage de concentration que je n'en mets dans la lecture d'un roman . Et pourtant, à chaque fois, je me laisse entraîner et bercer par ces mots, ces envolées, ces images qui se dessinent.
Recueil aux thèmes variés, nature, vieillesse, fratrie, amour... lu et relu d'une traite qui se termine par un émouvant Pas de Deux.
Merci Babelio, merci les éditions Jacques André Éditeur, et merci à vous Isabelle Poncet-Rimaud pour cette belle et vive lecture.
« Entre les cils,
lumière ombrée
toute image inutile
se détachent l'écriture
des saisons,
le vent tournant
du monde,
clartés et nuits mêlées,
sans fin ces rondes
qui cherchent
l'espace où respirer.
Entre les cils
une femme
simplement.»
Commenter  J’apprécie          232
jovidalens
  24 février 2020
Il m'aurait été plus facile de choisir un roman ou une BD dans les riches propositions de la Masse Critique, mais j'ai choisi et reçu "Entre les cils".
De fait, je ne lis pas, n'écoute pas de poésie. Eventuellement un poème bien classique, bien "strophée" ou une tragédie : là, j'ai des repères.
Devant ce recueil tout mince, me voici toute déboussolée, perdue parmi ces poèmes plutôt courts, m'arrêtant sur un bout de phrase, la relisant, et, me reperdant...pour tout à coup me retrouver transportée ailleurs...
Lu et relu, et rerelu, pour laisser du temps aux mots, aux phrases. commencer à ressentir un rythme.
Relire pour mieux se laisser porter par cette sensation de douceur, de tristesse qui s'infiltre. Bien obligée de constater qu'il me faut lâcher prise et me laisser tournebouler.
Alors ?
Alors tout doucettement je me suis laissée emportée, en m'agrippant à ce qui pouvait me laisser croire que je maitrisais encore un peu un petit quelque chose comme le nageur maladroit qui tente pour la première fois de nager dans un petit cours d'eau.
Qu'est-ce qui a inspiré ces poèmes à Madame Poncet-rimaud, je ne sais. Même si je ne suis pas assez aguerrie pour savourer toutes les finesses de son art, celui-ci rayonne à chaque page.
Merci pour la découverte d'un monde auquel je ne pensais pas pouvoir accéder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pgremaud
  29 février 2020
Une belle découverte poétique grâce à "Masse critique". Isabelle Poncet-Rimaud nous offre des textes de longueur variable, plutôt courts, parfois même trois lignes, presque comme un apophtegme. Certains ont des titres, des dédicaces ou des dates. Mais surtout chacun nous invite à poser un regard poétique sur ce qui nous entoure, nature, animaux, personnes, événements.
J'ai été saisi dès le premier poème :
"C'est de soif / que parle / la terre fendue.
Donne-lui / l'eau / de ton désir."
Et l'avant-dernier m'a aussi beaucoup touché :
"Quel regard l'enfant tapi en moi portera-t-il
sur la nappe à carreaux du pique-nique de sa vie ?..."
Merci pour ces magnifiques textes qui prouvent que la poésie, c'est un peu comme "Des taches sur la robe" de nos vies, pour reprendre le titre d'une autre oeuvre de Isabelle Poncet-Rimaud !
Commenter  J’apprécie          30
lulu8723
  07 octobre 2019
"Entre les cils", petit ouvrage de poésie est un petit chef-d'oeuvre pour ceux qui aiment ce genre littéraire. Isabelle Poncet-Rimaud est une femme très sensible. En quelques mots, elle retrace les évènements tragiques qui ont endeuillés la France et le monde entier en 2015.
Les évocations légères, à demi mot, chuchotées, murmurées, distillent le fiel lancé sue le sol de notre pays.
"Incrédule,
la forêt des hommes
s'est figée."
La marche inexorable du temps qui passe, n'efface pas les traces de sang figé à jamais dans la terre. de la tendresse, de la sensibilité, de la mélancolie, la justesse des mots, le rythme des phrases nous transportent dans son univers poétique.
J'ai beaucoup aimé le poème intitulé 13 novembre 2015.
"Les mots s'inclinent,
les mots se taisent.
Des lèvres crevassées
de la terre montent
la douleur des vivants ;
Que répondre au loup errant,
au hurlement lugubre
qui voile lune et soleil ?
les mots s'inclinent,
les mots s'éteignent ;
Un jour, peut-être,
se souvenir
du verbe aimer."
Merci beaucoup Isabelle pour tous ces mots qui portent cependant beaucoup d'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
unbujoetdeslivres
  21 septembre 2019
Quelle belle découverte que la plume d'Isabelle Poncet-Rimaud !
Je lis très peu de poésie et pourtant, j'ai été happée par ces poèmes résolument contemporains.
J'ai lu le recueil d'une traite tellement j'ai pris du plaisir à lire ces courts textes pleins de nostalgie. de mélancolie, presque.
Des bribes et des pensées couchées sur le papier, à la fois brutes et travaillées, sublimées par des mots justement choisis.
Isabelle Poncet-Rimaud nous offre des poèmes aux thèmes très variés, qui sont paradoxalement très intimes et pourtant universels.
C'est une très jolie découverte, je vais tenter de me procurer ses précédentes parutions!
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   29 février 2020
Quel regard l'enfant tapi en moi portera-t-il
sur la nappe à carreaux du pique-nique de sa vie ?
Que verra-t-il au fond du panier
à même le sol où gisent les restes de ce qui
fut fraîcheur et source au temps de la marche ?
Quel vent retroussera la chevelure
éprouvée par les ans ?
De quel rire accueillera-t-il la chute des écorces
et la repousse des bourgeons ?
A quelle hauteur sa vue se posera-t-elle quand
viendra le dernier vol ?
Que trouvera-t-il dans la gueule du petit chien qui
toujours rôde :
la branche morte des illusions ou la balle
bondissante des amours partagées ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pgremaudpgremaud   15 février 2020
Jambes croisées
au-dessus du néant,
Dieu se cure les dents,
indifférent aux slogans
dont l'affuble
le commerce des religions.
Commenter  J’apprécie          30
pgremaudpgremaud   25 février 2020
Entre les cils,
lumière ombrée
toute image inutile
se détachent l'écriture
des saisons,
le vent tournant
du monde,
clartés et nuits mêlées,
sans fin ces rondes
qui cherchent
l'espace où respirer.

Entre les cils
une femme
simplement.
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   01 mars 2020
Cette blessure encore
à la fenêtre de l'enfance
qui toujours claque
au vent de l'abandon.
Commenter  J’apprécie          30
pgremaudpgremaud   31 janvier 2020
Curieux, le soleil
s'est fait de l'ombre
pour mieux voir
la lumière.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Isabelle Poncet-Rimaud (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
899 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre