AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782211072571
215 pages
L'Ecole des loisirs (14/01/2004)
3.97/5   16 notes
Résumé :
Je suis l'arbre qui cache la forêt

George, la mère, se débrouille de façon plus ou moins
légale pour faire bouillir la marmite de la famille. Elle
répare le four cassé à coups de pompe à vélo. Elle prétend qu’il s’agit d’être aussi inventive que la panne.

Forcément, il y a des bonnes âmes pour la traiter de sorcière. Trick et Tin, les petits frères jumeaux de cinq ans, parlent
entre eux dans une langue bizarre. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Shan_Ze
  27 janvier 2020
Elisabeth se sent différente : sa mère est une sorcière, ses frères parlent un langage secret et elle... elle est amoureuse de son professeur de mathématiques. Sa famille n'est pas les autres mais elle fait tout pour tenir et aider sa mère. Un jour, elle apprend une nouvelle qui lui coupe les jambes...
Elisabeth aime beaucoup les arbres, elle retrouve le calme en les observant. Elle se compare à ses arbres, grandir c'est tendre ses branches vers le ciel mais aussi s'enraciner. Pas évident quand on apprend quelque chose qui remet beaucoup de choses en question. Très sympathique histoire sur l'identité qui se construit, ce qui peut parfois prendre du temps. Un roman sur l'adolescence, la famille, l'appartenance.
Commenter  J’apprécie          220
lectures2thalie
  23 avril 2013
Un roman délicat et profond...

Elisabeth n'est pas une jeune fille comme les autres. Elle est persuadée que sa mère est une sorcière. Ses deux petits frères, dont elle est très proche, parle un langage secret qu'elle utilise volontiers avec eux. Tous les quatre vivent dans une maison dont le crépis n'a jamais été fait. Ils sont en marge, à l'écart des autres. Eli n'a pas d'amis, elle trouve refuge dans la forêt auprès des arbres qui la réconfortent et auxquels elle confie son amour déraisonnable pour son professeur de mathématiques. N'allez pas croire qu'Elisabeth soit malheureuse, mais sa vie n'est pas simple.
Un jour, alors que sa mère commence un nouveau travail dans un lieu pour le moins surprenant, un incident terrible va faire basculer l'équilibre de la jeune fille. de bouleversantes révélations vont littéralement lui "couper" les jambes. Eli parviendra-telle à se relever et à avancer de nouveau?

Ce roman est juste sublime. Il n'est pas larmoyant et ne tombe jamais dans le pathos. Pourtant avec mon regard d'adulte, j'ai été très touchée par la vie d'Eli. Cette jeune fille est forte, surprenante de maturité. Je trouve qu'elle porte sa famille et soutient sa mère tel un chêne, avec force! Rien ne semble pouvoir l'ébranler. Elle fait face aux délires maternels avec philosophie, sans jamais juger celle qu'elle aime. Elle est très fusionnelle avec se frères, leur famille est très soudée. Dans cette famille, il y a très peu d'argent mais énormément d'amour. N'étant pas "conventionnels", s'habillant chez Emmaüs, forcément ils détonent et sont rejetés par les autres.
Et puis, Eli apprend la vérité sur ses origines et son monde s'effondre. Son professeur de mathématiques, deux nouveaux, le père des jumeaux et Karine, qui étaient jusque là des personnages secondaires entrent dans la lumière et Eli doit se réinventer.
Nous assistons à sa métamorphose, Eli l'enfant devient Elisabeth l'adulte, il va falloir qu'elle soit forte et se relève pour avancer.
C'est une superbe lecture pour ma part, de celles qui vous marquent et ne vous quittent plus. A découvrir au plus vite!

NB: Alice de Poncheville a reçu le prix de la Société des Gens de Lettres en 2004 pour ce roman.

Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cigogne
  20 janvier 2020

Complètement enchantée par cette lecture. Eli est tellement une jeune adolescente à part et attachante, elle nous raconte avec lucidité et simplement sa famille, ses doutes, ses questionnements et son amour pour sa famille pour le moins "pas comme les autres".
Mais surtout elle aime les arbres et en cela elle m'a fait beaucoup pensé à moi même et à ma douce....
lu en 2008.
Commenter  J’apprécie          10
yuukikoala
  30 mai 2018
Livre étrange, aux personnages atypiques. Mais surtout, livre pas si atypique, plus normal qu'on ne le pense. Simplement la forme semble décalée, la personne qui est narratrice également, et pourtant sa vie bien que semblant fantaisiste est surtout…Dramatique. Elisabeth vit avec sa mère, ses petits frères, dans une petite maison, mais sa mère… Sa mère n'a pas de chance, est mal vue, et disons, dépasse parfois les normes pour la survie de sa famille.
J'ai regretté que le résumé spoile la fin du livre, parce que forcément on attend un évènement qui arrive vers la fin, du coup je vous ai mis un résumé plus court. Néanmoins, ce livre est doux, tendre, touchant. Parfois dur aussi, parce qu'on se rend bien compte que la vie que la famille a n'est pas marrante. Et puis c'est une histoire d'adolescente un peu normale, mais spéciale à sa façon, avec des frères amusants qui parlent leur langage, une mère « sorcière » et un entourage particulier.
Néanmoins, je n'ai pas aimé la révélation ultime. C'était sûrement parce qu'un des personnages concernés, je ne l'aimais pas trop, le personnage me faisait l'effet de potiche, du coup je n'ai pas apprécié.
Mais j'ai aimé les conséquences de la dite révélation. Ca m'a rappelé ma propre expérience, et je dois dire que c'est très juste.
Du coup je dirais que j'ai aimé ce livre doux amer, très « organique », et qui donne à réfléchir.

Lien : https://delivresdesreves.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   22 janvier 2020
Le dimanche soir est un temps qui n'existe pas. Le dimanche soir devrait être rayé de tous les calendriers.
Commenter  J’apprécie          121
RJuilletRJuillet   03 août 2013
La forêt. De l'air. Un vent léger. Des bruits assourdis. Les tremblements de mon corps ont cessé. Je ne sens plus rien. Mes poumons ne respirent plus. Mon cœur ne bat plus. Mon corps n'a plus de poids. Seuls mes yeux sont ouverts sur le ciel. Les nuages passent à une vitesse folle, c'est le temps qui défile en accéléré. Quand je me relèverai, j'aurai vingt ans et cet instant sera loin derrière moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
yuukikoalayuukikoala   30 mai 2018
Un objet qu’on croit inutile redevient utile dès lors qu’on cesse de le prendre pour ce qu’il est
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alice de Poncheville (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alice de Poncheville
Avec les auteurs et autrices Alice de Poncheville (La Route de Ness, le Rouergue), Éric Pessan (Teenage Riot, l'école des loisirs) et l'illustrateur Robbert (Restez libres !, Saltimbanque). Présenté par Willy Richert et Eyrame Kingbo.
Avec la participation de l'atelier La Salle Radio du collège Jean-Baptiste de la Salle de Saint-Denis.
Et avec la participation d'Anaïs, Ariel, Chaïma, Dayann, Djibril, Elya, Julia, Lydia, Simine, Yasmina et Zoé du collège Sólveig Anspach de Montreuil pour « Nous ? le feuilleton ».
Il n'y pas d'âge pour changer le monde ! Quatre auteurs et autrices éclairent leur perception de l'engagement que ce soit sous la forme documentaire ou romanesque.
+ Lire la suite
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Nous, les enfants sauvages

Qui est Oska par rapport à Linka ?

sa cousine
sa mère
sa soeur
son amie

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Nous, les enfants sauvages de Alice de PonchevilleCréer un quiz sur ce livre