AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782211202893
232 pages
L'Ecole des loisirs (16/09/2010)
3.5/5   24 notes
Résumé :

Adèle fait une chute en patins à roulettes et, à son réveil, elle n'est plus la même. Elle est désormais capable d'entendre ce que pensent les autres. Adèle se confie à sa meilleure amie, Prudence, qui l'encourage à utiliser ce nouveau pouvoir. A quoi bon avoir un don si on ne s'en sert pas ? L'occasion se présente quand Adèle voit sa tante dans un reportage du journal télévisé. Sylvie vit dans le Jura, à Toissans, où des incendies font rage. Est-ce l'oe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Shool
  16 mars 2013
Adèle, c'est cette jeune adolescente qu'on aurait tous adoré avoir pour amie, malgré son don qui peut être dérangeant pour les esprits mal placés, ou juste décalés…
Je suis entré pieds joints dans ce roman. Dès la première page, scène d'anniversaire peu ordinaire, j'ai été happé par l'écriture et la poésie de l'auteure.
Adèle se voit ouvrir un paquet avec hésitation pour son anniversaire. Elle pense savoir ce qui se cache derrière ces rubans et cet emballage attendrissant qui vient de sa mère, Lucille et de son grand-père. Et elle ne se trompe pas. Ce sont des patins à roulettes, des rollers comme disent les d'jeun's. Elle va plus avoir le choix et être obligée d'apprendre à patiner comme son amie, qui elle, est une vraie pro de la glisse.
Les voilà alors parties toutes les deux, et ce qui devait arriver, arriva. Adèle se pète la goule et l'histoire commence. Ca parait long, mais ça prend même pas une dizaine de pages dans le roman, promis. Et quand ça commence, ça ne s'arrête plus. Elle se reveille et est percutée par des voix qui viennent de partout, qui n'ont ni queue ni tête, et qu'évidement elle ne comprend pas.
Son pouvoir est en marche : elle peut désormais lire dans les pensées des gens.
Outre tout ce que cela peut avoir de dérangeant au quotidien, elle va décider, avec la complicité de Prudence, d'utiliser ce don à bon escient. C'est comme ça qu'elle va repartir sur les traces de son père décédé qu'elle n'a quasiment jamais connu et remonter son arbre généalogique afin de comprendre ce qui a cloché. Une véritable enquête est menée. Avec journaliste, police, gens bizarres, et d'autres attachants.
L'auteur a eu l'intelligence de ne pas tomber dans le vulgaire cliché des romans pour ados mélangeant mélodrame et comédie. Tout n'est pas forcèment rose, tout n'est pas forcèment beau. Avoir un don de cette qualité est une chose, savoir l'accepter en est une autre.
Et au delà des simples petites pensées innocentes que peuvent avoir les gens qu'on croise tous les jours, il y a aussi, parfois, des pensées un peu plus salaces.
Alice de PONCHEVILLE n'hésite pas à mettre les points sur les i et a entrer dans la tête masculine qui a envie de tâter un petit cul ou dans celle d'une femme qui aimerait jouir a en mourir.
Attention, on n'est quand même pas dans un roman de Christine ANGOT, n'est-ce pas… N'imaginez pas lire un SAS en ouvrant ce livre !
C'est simplement une petite poésie qui nous mène d'un point A à un point B sans nous ennuyer une seule seconde. C'est un chouette roman. Pour les adultes un peu coincés, ou pour les ados qui se cherchent et aiment lire des histoires qui peuvent les concerner. L'identification est assez simple et le roman ne peut pas ne pas marcher. Avec toutes ces négations qui créent quelque chose de très positif, je vous laisse songeur, et j'espère avec cet ouvrage ouvert à la première page !
Ah et au fait, vous vous demandez peut-être pourquoi on rêverait tous d'être pote avec Adèle ?
Le don d'Adèle est disponible à l'Ecole des Loisirs depuis Septembre 2010.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Shool
  16 mars 2013
Adèle, c'est cette jeune adolescente qu'on aurait tous adoré avoir pour amie, malgré son don qui peut être dérangeant pour les esprits mal placés, ou juste décalés…
Je suis entré pieds joints dans ce roman. Dès la première page, scène d'anniversaire peu ordinaire, j'ai été happé par l'écriture et la poésie de l'auteure.
Adèle se voit ouvrir un paquet avec hésitation pour son anniversaire. Elle pense savoir ce qui se cache derrière ces rubans et cet emballage attendrissant qui vient de sa mère, Lucille et de son grand-père. Et elle ne se trompe pas. Ce sont des patins à roulettes, des rollers comme disent les d'jeun's. Elle va plus avoir le choix et être obligée d'apprendre à patiner comme son amie, qui elle, est une vraie pro de la glisse.
Les voilà alors parties toutes les deux, et ce qui devait arriver, arriva. Adèle se pète la goule et l'histoire commence. Ca parait long, mais ça prend même pas une dizaine de pages dans le roman, promis. Et quand ça commence, ça ne s'arrête plus. Elle se reveille et est percutée par des voix qui viennent de partout, qui n'ont ni queue ni tête, et qu'évidement elle ne comprend pas.
Son pouvoir est en marche : elle peut désormais lire dans les pensées des gens.
Outre tout ce que cela peut avoir de dérangeant au quotidien, elle va décider, avec la complicité de Prudence, d'utiliser ce don à bon escient. C'est comme ça qu'elle va repartir sur les traces de son père décédé qu'elle n'a quasiment jamais connu et remonter son arbre généalogique afin de comprendre ce qui a cloché. Une véritable enquête est menée. Avec journaliste, police, gens bizarres, et d'autres attachants.
L'auteur a eu l'intelligence de ne pas tomber dans le vulgaire cliché des romans pour ados mélangeant mélodrame et comédie. Tout n'est pas forcèment rose, tout n'est pas forcèment beau. Avoir un don de cette qualité est une chose, savoir l'accepter en est une autre.
Et au delà des simples petites pensées innocentes que peuvent avoir les gens qu'on croise tous les jours, il y a aussi, parfois, des pensées un peu plus salaces.
Alice de PONCHEVILLE n'hésite pas à mettre les points sur les i et a entrer dans la tête masculine qui a envie de tâter un petit cul ou dans celle d'une femme qui aimerait jouir a en mourir.
Attention, on n'est quand même pas dans un roman de Christine ANGOT, n'est-ce pas… N'imaginez pas lire un SAS en ouvrant ce livre !
C'est simplement une petite poésie qui nous mène d'un point A à un point B sans nous ennuyer une seule seconde. C'est un chouette roman. Pour les adultes un peu coincés, ou pour les ados qui se cherchent et aiment lire des histoires qui peuvent les concerner. L'identification est assez simple et le roman ne peut pas ne pas marcher. Avec toutes ces négations qui créent quelque chose de très positif, je vous laisse songeur, et j'espère avec cet ouvrage ouvert à la première page !
Ah et au fait, vous vous demandez peut-être pourquoi on rêverait tous d'être pote avec Adèle ?
Le don d'Adèle est disponible à l'Ecole des Loisirs depuis Septembre 2010.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bulsara
  13 mars 2020
Depuis sa chute en patin à roulette, Adèle n'est plus exactement la même. le choc de l'accident lui a permis de développer un don particulier, la télépathie. Notre jeune héroïne ne sait pas trop comment gérer ses nouvelles capacités, déroutée de tout savoir, sur tous ceux qui l'entourent. En effet, tous les secrets ne gagnent pas à être connus.... Sa meilleure amie Prudence, quant à elle, trouve cela très excitant et n'hésite pas utiliser le don d'Adèle pour favoriser sa vie sentimentale. A l'occasion de vacances passées dans les Alpes, les deux jeunes filles vont se retrouver au coeur d'une enquête policière complexe. En effet, le petit village où elle séjourne est ravagée par des incendies criminels très ciblés. C'est dans ce climat d'angoisse et de suspicion que le don d'Adèle prendra toute son importance.
Un très beau roman ado où la touche fantastique n'est là que pour souligner la pluralité de l'être humain. Chacun possède un petit quelque chose qui nous differencie des autres. Mais a l'adolescence, cette particularité peut être vécue comme une calamité, un fardeau trop lourd à porter... Alice de Poncheville, à travers cet ouvrage, peut aider nos ados à mieux s'accepter, et voir même à s'aimer, tout simplement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lectures2thalie
  08 mars 2013
Si nous avions le don lire dans les pensées, que ferions-nous?

Je ne sais pas vous mais alors moi, j'aimerais bien savoir ce qu'il y a dans la tête des gens. Cela permettrait de ne pas commettre d'impair, d'anticiper sur les évènements... oui bon d'accord ça permet aussi de ne plus avoir de surprise... Mais quand même je crois que ça me plairait bien au moins le temps d'une journée...

Pour Adèle, les choses sont différentes. Ce don n'apparaît qu'à la suite d'une chute en patins à roulettes. Elle s'y habitue plutôt rapidement. Sa copine Prudence l'accepte sans tiquer, sans la prendre pour une illuminée. Ensemble, les deux jeunes filles partent dans le Jura où le don d'Adèle va se révéler particulièrement utile dans une affaire d'incendie mais pas que... Et oui, ce roman n'est pas qu'une histoire d'enquête mais également celle d'une quête d'identité, de vérités.
Adèle en faisant ce voyage dans le Jura va en apprendre beaucoup sur elle, sur son père, sur ses origines. Elle va lever le voile sur de nombreux secrets et la vie de nombreuses personnes va en être bouleversée.

J'ai beaucoup aimé ce roman très riche et bien construit. Alice de Poncheville a une plume très sûre, rien n'est laissé au hasard: ainsi une leçon sur les Allèles (qui m'a rappelée de vieux souvenirs^^) dont on ne comprend pas bien l'intérêt au début du livre (je ne suis pas très scientifique, je n'ai pas dit que ce n'était pas intéressant, je dis juste que je ne comprenais pas... bon bah voilà quoi, hem, reprenons) va se révéler fort utile par la suite. Alice de Poncheville sème des petits cailloux tout au long du roman afin que chaque secret trouve sa réponse au bout du chemin! (C'est beau ça, non?^^)
C'est un roman d'amitié où se mêlent intrigue policière et secrets de famille. L'écriture est belle, les personnages d'Adèle et Prudence, les deux "grands-mères" (lisez le livre, vous comprendrez^^), sont absolument formidables: leur amitié est précieuse et rare, ça m'a beaucoup touchée. Et l'intrigue? Hummmmm.
A lire sans attendre...

Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
StephG54
  12 janvier 2019
Adèle possède un don que j'aimerais bien avoir parfois : lire dans les pensées des gens ! du coup , elle va mener une enquête dans le Jura et dans sa famille .
J'ai beaucoup aimé la forte relation qu'elle entretient avec sa meilleure amie , Prudence.
C'est un roman adolescent assez agréable à lire car bien construit et l'écriture est belle .Mais le don d'Adèle aurait pu être plus exploité !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ArriettyArrietty   09 juillet 2014
- Le monde est fou, dit Prudence.
- Et la vie est immence, ajoute son père.
- C'est la journée des petites phrases et des grandes pensées ! dis-je à mon tour.
Commenter  J’apprécie          20
ArriettyArrietty   09 juillet 2014
Peut-etre vais-je passer la journée ainsi, à regarder la lumière décliner sur les murs de l'immeuble. A saisir des instants fugaces et des petites pensées sans importance. Toutes ces choses minuscules qui misent bout à bout font une vie.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alice de Poncheville (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alice de Poncheville
Avec les auteurs et autrices Alice de Poncheville (La Route de Ness, le Rouergue), Éric Pessan (Teenage Riot, l'école des loisirs) et l'illustrateur Robbert (Restez libres !, Saltimbanque). Présenté par Willy Richert et Eyrame Kingbo.
Avec la participation de l'atelier La Salle Radio du collège Jean-Baptiste de la Salle de Saint-Denis.
Et avec la participation d'Anaïs, Ariel, Chaïma, Dayann, Djibril, Elya, Julia, Lydia, Simine, Yasmina et Zoé du collège Sólveig Anspach de Montreuil pour « Nous ? le feuilleton ».
Il n'y pas d'âge pour changer le monde ! Quatre auteurs et autrices éclairent leur perception de l'engagement que ce soit sous la forme documentaire ou romanesque.
+ Lire la suite
autres livres classés : relations mère-filleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Nous, les enfants sauvages

Qui est Oska par rapport à Linka ?

sa cousine
sa mère
sa soeur
son amie

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Nous, les enfants sauvages de Alice de PonchevilleCréer un quiz sur ce livre