AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de de


de
  23 août 2013
La haine impuissante est une torture

Je ne suis guère friand des biographies romancées car le plus souvent elles unissent des éléments biographies anecdotiques et de la piètre littérature.

Mais il ne s'agit pas ici de cela. Elena Poniatowska nous offre un roman au rythme envoûtant : de Londres et une jeunesse aristocratique, à la rencontre avec Max Ernst et le séjour à Saint-Martin-d'Ardèche ; la montée du nazisme, l'Espagne et l'enfermement psychiatrique, le Mexique et Imre « Chiqui » Weitsz…

Un roman qui vous attrape par sa sensualité, sa violence. Des personnages, réel-le-s surréalistes, peintres, cinéastes, collectionneurs et collectionneuses. Des femmes et des hommes qui vivent l'amour, l'art comme exigence, comme provocation, comme nécessité. Des êtres à la fois actifs/actives dans leurs expressions et ballotté-e-s par les temps obscurs.

Une littérature de couleurs, de formes, d'expressions vives, une porte aux voyages, aux contemplations, aux révoltes, aux souffrance ou aux amours. de la petite amazone à la menace du rossignol, de la mariée du vent au Facteur Cheval, du grand cancrelat hindou à Nanny, des lapins blancs aux mémoires de l'enfer, du monde magique de la mort ou du poids de l'exil à « What is death like ? »

Un beau livre pour une artiste, une femme exceptionnelle qui n'abdiqua pas. « Il y a d'autres lignes de force sous la réalité »
Lien : http://entreleslignesentrele..
Commenter  J’apprécie          42



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus