AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782702155172
374 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (08/10/2014)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Vladimir Poutine reste une énigme. Que veut-il ? Affirmer son pouvoir personnel et celui de son clan dans la lignée des autocrates qui se sont succédé au Kremlin depuis des siècles ? Restaurer la grandeur de son pays, en faisant la synthèse de l’histoire russe, des tsars aux soviétiques ? Comment le petit lieutenant-colonel du KGB qu’il fut à la fin de la guerre froide a-t-il pu s’imposer au sommet de l’une des premières puissances du monde ? Qui est cet homme qui s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
KRISS45
  15 juillet 2016
Poutine, féroce et redoutable pour les uns, déterminé et efficace pur les autres : l'auteur n'occulte aucun des aspects contradictoires du maître du Kremlin.
A travers cet essai, doublé d'une biographie, c'est un grand pan de l'Histoire contemporaine de la Russie que retrace Frédéric Pons.
Commenter  J’apprécie          160
RunMyMind
  05 février 2016
Comme certains commentateurs ont pu le dévoiler, ce livre n'est pas un pamphlet manichéen, procédé bien connu par chez nous, usant de misérabilisme,"d'humanisme", de paroles travesties (ex: TF1 et l'interview de Poutine) à seule fin de faire adhérer à sa vision de l'histoire le citoyen attendri jusqu'aux larmes. Ici tout est pragmatique, fourni et les affaires brulantes y sont traitées avec le détachement qui permet, à postériori, de se prémunir d'un jugement critique.
Frédéric Pons nous dépeins ainsi l'ascension d'un homme, né à St Petersbourg en 1952, à l'apogée du Communisme triomphant, vivant dans un logement miteux où exiguïté, misère et fraternité sont moteurs régentants la vie quotidienne, mais apparaissent surtout comme la colonne charnière du président Russe: Racines et Fraternité. de la rue jusqu'au Kremlin, ici sont explicitées toutes les bornes ayant façonnées Vladimir Poutine: le judo, une passion, une règle de vie, une philosophie diplomatique plus tard ! l'axent dans une recherche perpétuelle du mérite, de la méthode. Viennent les années KGB, où, loin de l'agent secret, Vladimir Poutine s'ennuiera ferme en Allemagne de l'Est, exaspéré par un parti cadenassé qu'il sent déjà agonisant (l'on se rendra plus tard compte que ses rapports n'auront jamais été lus). Viennent ensuite les années Petersbourgeoises où Poutine s'initie à la politique, entre erreurs et tâtonnements au conseil d'un St Petersbourg déchiré par la finance qu'il connait mal. Devant un pouvoir faible (Eltsine, alcoolique notoire et corrompu aux affaires, laisse les rapaces se servir à loisir), devant un pays pillé à la chute du communisme par un capitalisme sauvage (Nourriture contre minerais: "Oups, on vous a pas envoyé la nourriture?"), l'on voit l'avénement d'un Homme. Entre guerre de Tchetchenie, chasse aux oligarques dépouillant le pays, crise de Georgie, crise de l'Ukraine, tout nous pousse à constater que la politique de l'Ouest ne vise qu'à asservir un pays qui refuse le Diktat. La Serbie aurait elle été dépouillée, les Balkans auraient ils vécu une telle période d'exactions si un homme comme Poutine avait été au pouvoir ? Pas sûr.
Bref, je suis certain que ce sujet est un aimant à polémique et, afin de pallier à l'inculture crasse de certains de mes compatriotes sur le "sujet Russe", je les enjoins de tout coeur à lire ce livre, ils pourront ensuite retourner à la pensée dogmatique. N'oubliez pas que le film "The search" sur les "massacres" Russes en Tchetchenie est sorti l'année de la crise du Dombass et qu'il a raflé tous les prix. A quand un film sur le génocide Russe en Syrie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MauraDel
  27 mars 2018
Poutine, le nom est lâché ! A lui seul, il dérange...pourquoi ? Tout simplement parce-que Poutine, c'est la Russie, celle de hier des Tsars, de Lénine, de Staline et celle de demain.
Vladimir POUTINE jongle avec beaucoup de maîtrise la politique qui est à mon sens tournée vers la Russie essentiellement.
L'Europe de veut pas de POUTINE et, Poutine ne veut plus de l'Europe, conscient qu'elle est menée par les américains. Cela "l'oblige", à se tourner vers la Chine.
J'ai adoré lire cette biographie, car Frédéric PONS nous montre l'essentiel de l'homme qui habite au Kremlin.
Commenter  J’apprécie          00
Georusse
  23 mai 2015
J'ai lu une excellente critique de ce livre et je la trouve très juste. La seule que je puisse faire ou ajouter est que j'ai le sentiment que l'auteur a dû se dépêcher pour terminer son livre et le traitement de la crise ukrainienne aurait mérité une analyse plus profonde et moins sujette aux influences médiatiques. Mais sinon le livre est vraiment très juste. Pas d'idolâtrie, pas de poutinophobie basique. Juste une étude sérieuse. A recommander vivement.
Lien : http://www.polemia.com/pouti..
Commenter  J’apprécie          51

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SepoSepo   27 octobre 2014
Baptême secret de Poutine:

C'est une petite d'argent, au bout d'une chaîne. Elle appartient à Vladimir Poutine depuis sa naissance. Il ne l'a découverte et portée que quarante et un ans plus tard. Depuis, il ne la quitte plus. Le"petit Volodya" a été baptisé dès sa naissance, grâce à des voisins de ses parents dans l'appartement communautaire de la rue Baskov de Saint-Petersbourg. Lorsqu'il naît, une des colocataires est chrétienne pratiquante.Elle convainc sa mère d'amener le bébé à l'église. Volodya est baptisé mais le secret est gardé. Son père milite au Parti communiste. Il est même secrétaire du Parti dans son usine. Ce n'est qu'en 1993 que Poutine apprendra ce secret. A la veille d'un voyage en Israël qu'il va entreprendre avec une délégation de la mairie Saint-Pétersbourg, sa mère l'appelle et lui confie sa petite croix baptismale qu'elle a toujours gardée. Elle lui demande de la faire bénir sur la tombe du Christ, dans l'église du Saint-Sépulcre."J'ai fait comme elle me l'avait dit et j'ai passé la croix autour du cou, raconte Poutine.Je ne l'ai plus jamais enlevé."p.232
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Frédéric Pons (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Pons
Témoignage de Frédéric Pons sur le général Bigeard.
autres livres classés : guerre froideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1008 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre