AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749934079
Éditeur : Michel Lafon (24/05/2018)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?

Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).

Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
stokely
  22 juillet 2018
Une lecture parfaite pour un week-end au soleil durant l'été, j'ai déjà lu les deux autres livres de l'auteur et j'ai eu le plaisir de la rencontrer à deux reprises durant le mois de Juin.
J'ai suivi avec plaisir Maxine prof de français ainsi que ses élèves, ses amies dont Claudia qui est adapte du tofu et fait ses propres crèmes entres autres...
Maxime se destinait plutôt à faire de la radio cependant un grain de sable est venu enrayé la machine et celle-ci se retrouve a être prof de français, c'est un métier qui lui convient tout à fait. Mais un jour à la radio il va être question d'un livre ou l'auteur se demande ce que serait notre vie si les choix avaient été différents dans celle-ci.
Notre héroïne va alors vivre une expérience pour le moins inédite et se retrouver dans une vie parallèle.
Une jolie leçon de vie qui nous montre qu'avec des si et des peut-être on peut refaire le monde mais qu'il est essentiel de vivre sa vie en faisant nos propres choix.
Commenter  J’apprécie          220
coquinnette1974
  02 juin 2018
Avec des si et des peut-être de Carene Ponte est un roman découvert grâce à net galley (oui, encore ;) et Michel Lafon.
Nous aimerions presque tous savoir quelle serait notre vie si nous avions fait d'autres choix. Vous n'avez jamais fait de suppositions, vous, du genre et si j'avais ça mais pas ça alors les choses seraient ainsi..
Comme il m'arrive de faire des suppositions, j'avais très envie de lire ce roman en découvrant le résumé :
Maxine, professeur de français au lycée de Savannah (-sur-Seine) vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d'herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa soeur).
Mais surtout Maxine , en bonne professeur de français, adore le conditionnel. Elle ne peut s'empêcher de se demander : « Et si j'étais allée ici plutôt que là, si j'avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d'oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?
Ce roman est un petit plaisir de lecture :)
Là encore, léger mais pas trop, c'est un roman qui fait du bien. J'ai adorée le personnage de Maxine. Elle est amusante, touchante. Parfois agaçante à rêver sa vie, mais heureusement le destin va lui jouer un drôle de tour :)
Tout m'a plu dans ce roman, aussi bien les personnages. Maxine bien sur, mais aussi les personnes gravitant autour d'elle.
J'ai aimé l'histoire, l'ambiance qui se dégage de ce roman.
Bref, une bonne surprise et une auteure dont je vais noter le nom car il me plairait de la relire :)
Je mets un joli cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jangelis
  12 juillet 2018
Quelle belle façon de se poser tout en douceur des questions sur sa vie et ses propres choix.
Un roman comme je les aime ! Léger, plutôt feel good, facile et agréable à lire. Et en même temps, qui nous fait réfléchir à la vie, pourquoi sommes-nous ce que nous sommes, aurions nous pu changer, et serait-ce vraiment une bonne idée de suivre d'autres chemins, même si on en rêve.
Ça commence très tranquillement, comme un gentil roman un peu Chick Litt, et je me demandais si j'allais me reconnaître dans ces personnages si loin de moi.
Maxine est prof de français, pour des élèves forcément peu motivés par Flaubert (entre autres !). Elle vit en colocation, a pas mal de points positifs dans sa vie, qu'elle n'apprécie pas toujours à leur juste valeur (comme tout le monde ou presque) et quelques négatifs qui lui semblent insurmontables.
Plus une belle habitude de se demander ce qu'aurait été sa vie, si elle avait pris un autre chemin.
Quand soudain .... cette vie plutôt tranquille dérape, sans que pour ma part je l'ai vu venir.
Et c'est extrêmement intéressant.
Peut-on revenir en arrière ? Et tout ce qu'on regrette de ne pas avoir vaut-il de lâcher ce qu'on a ?
Je ne suis pas du genre à me demander sans cesse ce qui serait arrivé Si ... Je me pose beaucoup de questions avant les décisions, beaucoup moins après. Mais cette réflexion sur ce qu'on perd en gagnant autre chose m'a séduite.
J'ai beaucoup aimé le thème, les personnages, la drôlerie de certaines situations, l'humour toujours présent mais aussi l'émotion. Les retournements de situation.
J'ai été amusée par la mise en abyme et les personnages inattendus, comme Gilbert Musso, et Michel Afond.
Quelques références me sont étrangères (vue ma nullité en matière cinématographique et musicale)
Mais j'ai bien apprécié la cohérence de l'ensemble, pas toujours évident quand on bascule dans un "presque fantastique tout à fait quotidien" de garder une ligne cohérente et logique.
Je n'ai pas lu les romans précédents de Carène Ponte et même s'il y est parfois fait allusion, et si on retrouve ici certains personnages, ce n'est absolument pas gênant. Mais ça donne grande envie de les découvrir aussi.
Une vraie lecture plaisir, qui fait réfléchir.

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Luxi
  09 juillet 2018
"Avec des si et des peut-être", c'est aussi l'obsession de ma vie, une question qui me torture l'esprit probablement chaque jour. C'est épuisant, c'est inutile, mais impossible de ne pas imaginer un second moi, un troisième moi, qui auraient répondu différemment, tenté ceci au lieu de cela, pris ce chemin-ci et non ce chemin-là.
Je n'avais pour l'instant pas été convaincue par les romans abordant cette thématique géniale, mais Carène Ponte débarque avec une fraîcheur, une impertinence et un grain de folie extraordinaires qui m'ont immédiatement charmée.
Maxine – dite Max – est absolument hilarante. C'est une jeune femme emplie de dérision, la fille qu'on adorerait avoir comme copine pour les soirées délurées du samedi soir, les moments de doute et les gros coups de blues. Et pourtant… enfouie en elle, une blessure terrible qui cicatrise mal : la mort de sa grand-mère dans un accident de voiture. Les circonstances très particulières de cet accident rendent son deuil d'autant plus complexe à faire.
Et puis un soir, Maxine happe à la radio une émission dans laquelle un écrivain, Gilbert Musso – si si ! – expose le grand thème de son roman, "Avec des si et des peut-être", qui percute aussitôt l'héroïne. Ce qu'elle entend, c'est le grand tourment de sa vie. Et puis, sans que l'on ne sache vraiment comment ni pourquoi, lorsqu'elle se réveille le lendemain matin, son univers entier s'est métamorphosé. Elle est toujours Maxine, bien sûr, mais la Maxine qu'elle serait devenue si…
Adieu les élèves blasés, les rendez-vous amoureux bancals, Maxine se réveille dans le superbe appartement d'une journaliste et animatrice radio célèbre, cette carrière qu'elle a failli effleurer mais que le destin a dévié. C'est très étrange comme on s'imagine une vie parallèle-paradis dans laquelle tout serait plus beau, plus intense et plus vibrant, et effectivement au départ, après une adaptation difficile, Maxine se sent de plus en plus euphorique, confortable et épanouie dans cette seconde version d'elle-même. Mais la vie est bien faite, les choix que l'on accompli ont un sens profond et Maxine déchante vite…
Carène Ponte choisit d'utiliser cette thématique amusante au premier abord pour y évoquer des sujets bien plus sombres et délicats. Elle nous parle du deuil, des rencontres manquées, des amitiés perdues… et cette seconde vie-paradis bascule alors dans la tristesse, les regrets, et l'angoisse aussi. La nostalgie surtout. C'est très délicatement rendu, ce sentiment de perte immense des gens qu'on aime, de ces petits tracas du quotidien qui deviennent soudain charmants et dont les accrocs nous manquent. C'est au final un roman très tendre sur l'intelligence du Destin.
On pense d'abord à tout ce qu'on gagnerait en plongeant dans cette vie parallèle mais on oublie spécialement tout ce qu'on perdrait. Et ces réflexions auxquelles je n'avais jamais pensées m'ont vraiment percutée. le retournement final est quelque peu prévisible pour moi – et peut-être de trop – mais il ajoute une note douce et plus grave au roman, sans jamais sombrer dans le larmoyant. Quoi qu'elle écrive, Carène Ponte l'écrit avec légèreté, spontanéité et sincérité, et c'est ce qui fait sa vraie force.
Même si je préfère les plumes très lyriques, j'avoue que son écriture est délicieuse, bourrée d'humour et de remarques saugrenues qui vous font éclater de rire. Elle nous parle abattants WC, masque visage "à l'herbe pourrie" ou duel Flaubert/Stromae avec ses élèves et on rit, on rit… L'auteure s'amuse avec nous jusque dans les notes de fin de page ; c'est un petit "plus" que je n'avais jamais rencontré et j'ai trouvé ce petit côté espiègle très rafraîchissant.
Un grand merci aux éditions Michel Lafon et à NetGalley pour cette très jolie surprise et la découverte d'une romancière attachante que je vais suivre à coup sûr.
Lien : https://lechemindeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BiblioFoxy
  08 octobre 2018
Une fois de plus Carène Ponte nous propose un roman très divertissant et plein de peps. Des petites touches d'humour, des personnages loufoques et une belle leçon de vie, c'est une recette de roman « feel-good » que j'apprécie énormément.
Cette lecture tombait à pic, car depuis plusieurs mois, je réfléchis énormément au chemin que je souhaite suivre. Je suis à une intersection et cette histoire m'a aidé à me poser de bonnes questions. 
Je me suis laissé embarquer dans la folle aventure de Maxine avec l'envie de connaître le dénouement.
Néanmoins, l'héroïne n'a pas réussi à me toucher. Son caractère m'a même parfois agacé. Ce n'est donc pas mon livre préféré de l'auteure, mais le sujet est abordé de manière originale avec beaucoup de légèreté.
Et pour finir, j'ai aimé le petit clin d'oeil à son roman précédent (« Tu as promis que tu vivrais pour moi »). Carène Ponte a réussi à y glisser un personnage avec une grande subtilité. 
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
pierrette73pierrette73   05 octobre 2018
•En un quart de seconde, la situation m’échappe. Les chiens ont sans doute senti le lapin (qui a sans doute, lui, senti le sapin) avant même que je le voie. De toutes leurs forces (même le canihuahua), ils se projettent en avant, et moi je fais un bond.
Commenter  J’apprécie          00
pierrette73pierrette73   05 octobre 2018
•Apparemment, si ma vie n’est plus la même, ce qui a changé pour moi n’a pas eu d’impact sur l’univers. Soulagée, oui, mais un poil vexée quand même.
Commenter  J’apprécie          00
LuxiLuxi   09 juillet 2018
Est-ce que vous vous êtes déjà demandé ce que serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ? Si vous aviez été amie avec Kimberley, la fille populaire, aux cheveux longs, soyeux et aux jambes interminables plutôt qu’avec Juliette, la fille intelligente et… seulement intelligente ? Si vous aviez choisi italien deuxième langue plutôt qu’allemand ? Si vous n’étiez pas allée à cette stupide soirée au cours de laquelle vous vous êtes lamentablement étalée sur le tapis, révélant à tout le lycée, autant dire à la terre entière, votre addiction aux culottes Bob l’éponge ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   29 mai 2018
Quand on est homosexuel, on est obligé de l’annoncer. Comme une nouvelle. Comme on peut annoncer une naissance ou un enterrement. Vous, les hétéros, vous n’avez pas ce problème. Inutile de réunir tout le monde le soir de Noël, de se lever pour porter un toast et de dire, après avoir pris une grande inspiration : j’ai une nouvelle, voilà, je crois que je suis hétérosexuel.
Commenter  J’apprécie          30
MelleFifiMelleFifi   21 mai 2018
- Et que faites-vous dans la vie, Georges ? Je l’interroge en m’asseyant à mon tour sur un des fauteuils.
- Assouplisseur de chaussures taille 41.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Carène Ponte (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carène Ponte
La librairie Martelle rencontre Carène Ponte
autres livres classés : littérature détenteVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14216 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..