AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de coquinnette1974


coquinnette1974
  18 février 2022
Pour faire baisser ma Pal j'ai lu : D'ici là, porte toi bien de Carène Ponte.
Le meilleur moyen d'alléger ses peines, c'est encore de les partager.
Avec son sable fin et son ciel azur, l'Avenue du Parc Resort and Spa est l'endroit idéal pour se remettre d'un coup dur. À condition de donner sa chance à la chance.
Alors que Samya tente de pardonner l'adultère de son mari, Alison aimerait oublier qu'elle s'est fait plaquer au pied de l'autel.
Jessie s'est excusée mille fois pour le chat et le lave-linge, mais Jérémy est à bout : une pause s'impose.
Apolline rêve d'un enfant qui ne vient pas.
Quant à Mia, dix-neuf ans et déjà maman, elle se voit rejetée par sa famille.
Geneviève, elle, perd peu à peu la mémoire.
Ensemble, elles vont libérer leurs émotions et s'apporter un soutien inattendu.
Avec au bout du chemin, un gain inestimable : l'espoir.
D'ici là, porte toi bien est un joli roman qui nous présente six portraits de femme. J'avais un peu peur d'être perdu avec autant de personnages principaux mais en fait, pas du tout.
Chacune d'elle est très différente, il est impossible de se perdre dans leur personnalité et nous savons au début de chaque chapitre qui nous allons suivre.
Nous partons donc pour une escapade au Parc Resort and Spa, un nouvel endroit luxueux et idéal pour se remettre d'un coup dur.
Samya tente de pardonner l'adultère de son mari pour le bien être de leur fille mais cela n'est pas si facile que ça. Comment oublier qu'il a mis les mains sur une autre femme qu'elle ? Arrivera t-elle à passer outre cette infidélité ? Moi à sa place je sais ce que j'en penserais.. mais elle, comment réagira t-elle ? Après tout, nous sommes toutes différentes. J'ai aimé cette femme, ses interrogations, sa façon de voir les choses.
Alison quand à elle est censé venir là pour son voyage de noce. Manque de pot, elle s'est fait plaquer au pied de l'autel.
Elle aussi est une femme touchante et attachante, qui a beaucoup d'humour. Et vu sa situation, elle en a bien besoin !
Jessie s'est excusée mille fois pour le chat qu'elle a mis dans lave-linge (je vous rassure, l'animal va bien..), mais Jérémy est à bout : une pause s'impose. Jessie est donc là pour réfléchir sur son travail, sa vie, son couple, le fait qu'elle planifie tout..
Elle m'a parfois fait sourire voir rire avec sa façon de vouloir tout contrôler. C'est n'importe quoi une telle rigidité. Sa rencontre avec Alison va l'aider. Les deux femmes sont tellement différentes qu'elles en sont complémentaires :)
Apolline rêve d'un enfant qui ne vient pas. Son mari est à bout et aimerait changer des choses.. Est t-elle prête à l'entendre, à l'entendre vraiment ??
Elle aussi m'a beaucoup plu. J'ai parfois eu les larmes aux yeux pour elle. Je n'ai pas rencontré les mêmes difficultés qu'elle pour avoir un enfant mais je la comprend et je l'ai trouvé touchante.
Quant à Mia, dix-neuf ans et déjà maman, elle se voit rejetée par sa famille. Elle est donc dans cet endroit de luxe pour travailler. Elle est naïve, fait facilement confiance. Elle ne voit pas le mal là où il est.. Je ne peux pas en dire plus sur son parcours, mais j'ai apprécié cette jeune femme si touchante, fragile et évidemment attachante.
Pour finir, nous faisons connaissance avec Geneviève qui perd peu à peu la mémoire. Cette dernière m'a énormément touché. Elle va vivre deux annonces terribles coup sur coup. C'est hyper dur, il est difficile de ne pas être ému par ce qu'elle vit.
Carène Ponte a croqué six femmes avec beaucoup de justesse.
Elle n'en fait pas trop, ce n'est pas gnan gnan. Il y a de l'humour, des moments plus tristes, d'autres révoltants. Bref, comme dans la vie de tous les jours.
D'ici là, porte toi bien est un bien joli livre que j'ai pris plaisir à lire d'une traite et qui mérite cinq étoiles.
Commenter  J’apprécie          230



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (23)voir plus