AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749942940
Éditeur : Michel Lafon (18/06/2020)

Note moyenne : 4.73/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Au Meilleur Ami de l'Homme : un hôtel insolite où devant chaque chambre vous attend un petit chien abandonné que vous pourrez adopter ou non en partant.

Voyag'Elles : un guide touristique "spécial femmes" que Roxane a créé avec son amie Sam, et auquel elle a adjoint un blog irrésistible où elle raconte ses péripéties dans tous les coins de France.

Roxane : en dehors de son blog, une boule de souffrance rongée de culpabilité et de haine ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
StephG54
  25 juin 2020
Déjà, je trouve la couverture magnifique , lumineuse.
Ensuite Carène Ponte nous avait habitué à des comédies ,à des romans feel good mais là c'est plus triste , plus émouvant. Je vous rassure , des passages sont quand même drôles surtout quand Roxane écrit des posts sur son blog mais certains moments ou juste certaines phrases m'ont tiré les larmes. Roxane m'a émue , m'a bouleversée. J'ai aimé son cheminement.
Les personnages secondaires sont aussi très attachants avec une mention spéciale à Gwenole, vieux monsieur aux cravates excentriques. Son histoire m'a touché.
La plume est toujours aussi fluide.
Ce roman est une vraie réussite! Gros coup de coeur!!
Commenter  J’apprécie          70
Nelovesbooks
  26 juin 2020
On fait la rencontre de Roxane, une jeune femme qui a lancé avec sa meilleure amie un guide touristique spécial femmes "Voyag'Elles". Elle, s'occupe du blog dans lequel elle partage ses plans et coups de coeur. Roxane est donc constamment sur les routes à la recherche d'adresses à proposer à ses clients, ce qui lui permet de fuir la réalité qui est bien trop dure à accepter... Sa dernière destination la mène donc en Camargue " Au Meilleur Ami de l'Homme", un hôtel qui l'a tout de suite séduite par son concept insolite et loufoque. En effet chaque client se voit attribuer un chien qui couche devant sa chambre et qu'il est possible d'adopter en partant. Ici, la jeune femme va très vite se lier d'amitié avec Frédéric, le propriétaire de l'hôtel et sa fille Albane ainsi que Gwenole, un pensionnaire de l'hôtel dont l'épouse souffre d'Alzheimer. Grâce à ces nouvelles rencontres, Roxane va enfin trouver la force d'affronter la terrible réalité qui l'empêche d'aller de l'avant.
Décidément, Carène Ponte ne me décevra jamais. Ce livre a été un gros coup de coeur pour moi. Très vite, on est pris dans l'histoire, on s'attache aux personnages et on ne peut plus lâcher le livre. Ici, l'autrice nous livre une histoire moins légère que d'habitude puisqu'elle aborde le sujet du deuil, avec beaucoup de justesse d'ailleurs. On suit ainsi tout le cheminement de Roxane, on partage sa colère, ses peines mais aussi ses moments de joie.
"Et ton coeur qui bat" est un roman drôle, touchant et juste qui vous rappellera l'importance de profiter de ses proches et de leur dire à quel point on les aime.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lunatic57
  19 juin 2020
Roxane, si tu savais comme j'ai eu envie de te prendre dans mes bras. Quand j'ai fait ta rencontre, je me suis dit que tu étais une femme libre, indépendante et qui vivait ses rêves. Tu as un job plutôt sympa : qui ne rêverait pas d'être payé pour voyager et parler de ses expériences touristiques sur un blog ? Tu es entourée d'une bonne copine Sam, et tu sembles fuir les appels téléphoniques de ta mère. Puis rapidement, j'ai compris que quelque chose clochait. Quelques réflexions, quelques paroles et un sentiment de malaise, de tristesse ambiante se dégageait finalement de toi. Puis quand enfin tu t'es livrée, quand j'ai compris, j'ai frissonné et eu tellement de peine pour toi.
Comme toi Roxane, je me suis senti dans un véritable cocon au sein de l'hôtel Au Meilleur Ami de l'Homme. Un établissement original, où tu feras de si belles rencontres (humaines mais canines aussi). Je ne suis pas fan des chiens, mais nul doute que quelques nuits là bas me feraient changer d'avis. Tu sais que je suis même allée voir sur Google ce qu'était un loulou de Poméranie et que j'ai trouvé cette petite bouille de chien plutôt mignonne. J'ai observé avec malice ta rencontre avec Albane et son père Frédéric. Un père et une fille adorables et accueillants. Que dire de Gwenole, ce vieux monsieur : sa tendresse, sa sagesse et l'excentricité de ses cravates. Je crois qu'il m'a autant touchée que toi, l'amour qu'il porte à sa femme, la résilience et l'abnégation dont il fait preuve sont admirables.
Roxane j'ai été témoin de ta transformation, de ta libération. J'ai senti ta rage, ta douleur mais aussi ton envie de vivre, de pardonner et d'aimer. J'ai aimé chaque moment passé avec toi, et si tu savais comme tu as soulevé tant d'émotions différentes en moi. Tu m'as bouleversée autant que tu m'as fait rire. Quelques scènes ou paroles m'ont décroché des rires exceptionnels.
Alors Roxane, je crois qu'on peut remercier vivement ton auteure, Carène Ponte, de t'avoir donné vie et de nous avoir servi encore une fois un roman qui a le don de nous toucher en plein coeur, de nous faire rire et de nous émerveiller par sa fraîcheur et son écriture moderne et piquante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
caro8711
  01 juillet 2020
Roxane tient le blog « Voyag'Elles » sur lequel elle partage ses bons plans et ses coups de coeur. Sa dernière destination la mène en Camargue, dans l'hôtel « Au Meilleur Ami de l'Homme » – concept loufoque et génialissime que ce lieu! – établissement dans lequel chaque client se voit attribuer un petit chien, qui couche devant sa porte, et qu'il est possible d'adopter à l'issue de son séjour. Là, la jeune femme se lie d'amitié avec Albane, jeune adolescente et fille du propriétaire de l'hotel, ainsi qu'avec un autre pensionnaire, Gwenole, dont l'épouse souffre d'Alzheimer. Bien vite, on découvre que si Roxanne se réfugie dans cette vie nomade, c'est pour fuir le deuil effroyable qui l'a récemment frappé : la mort de sa fille Meryl et de son frère dans un accident de voiture…
Avec ce nouveau roman, que j'ai trouvé particulièrement émouvant, on sent que Carène Ponte a gagné en maturité. Son talent a mûri avec le temps, ce qui lui permet ici de nous livrer une histoire moins feel good et légère que celles auxquelles elle nous avait habitué, mais quelle intensité et quelle profondeur gagnées en contre-partie!
En s'attaquant au sujet sensible de la perte d'un enfant, couplé ici à celle du frère jumeau, véritable double identitaire, l'autrice nous fait cheminer par toute la gamme des émotions. Aux cotés de Roxane, d'Albane, de Gwenole et des autres j'ai ri, j'ai été émue, bref j'ai vibré avec ces personnages plus vrais que nature.
C'est aussi un roman doux et délicat, porteur d'espoir, duquel de belles leçons sont à tirer. On y évoque la résilience, l'acception, le pardon, le travail de deuil, à se souvenir de manière apaisée des disparus. Car, c'est un fait, Meryl et Xavier, tiennent un rôle prépondérant dans ce roman, malgré leur disparition. Leur présence bienveillante plane sur le roman, distillant une aura chaleureuse et bienfaitrice sur l'héroïne.
Les personnages secondaires sont également très aboutis, à l'image de Gwenole qui continue de rendre visite à sa femme dans son unité Alzheimer, même si elle ne le reconnait plus. Sa gentillesse et son dévouement m'ont particulièrement touché, d'autant que son histoire fut l'occasion de retrouver la jeune Mia (découverte dans le précédent roman de Carène Ponte) et d'avoir ainsi de ses nouvelles.
Un roman intense, magnifique, que l'on referme à regret tant il est difficile de quitter ces personnages et de les laisser poursuivre le cours de leur vie!
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
celinelecture
  30 juin 2020
Je me suis empressée de découvrir le nouveau roman de Carène Ponte Et ton coeur qui bat.
Et une chose est sûre : j'ai carrément bien fait !
Une fois ouvert, impossible pour moi de lâcher le livre.
La force de l'autrice c'est d'arriver très rapidement à nous dépeindre des personnages foncièrement attachants.
Je m'attendais à une histoire feel good, fraîche et légère et bien Et ton coeur qui bat est bien plus que ça !
Les thèmes abordés (que je préfère taire pour garder le plaisir de la découverte) et la justesse de l'écriture et la profondeur des situations font de ce livre un véritable grand huit émotionnel.
Coup de coeur pour Gwenol, ce bouleversement et cocasse septuagénaire, qui ne peut que vous émouvoir et comment ne pas être touchée par Roxane...
Bon allez, il est temps pour moi de réserver mes prochaines vacances en Camargue (j'ai relevé quelques adresses sympas à découvrir 😉)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
pommerougepommerouge   22 juin 2020
Il paraît qu'avec le temps la douleur s'atténue. Foutaises ! Il n'y a qu'une personne qui n'a jamais vécu le pire pour sortir une énormité pareille. La douleur ne s'atténue pas, elle est comme une bête enfouie qui resurgit à la moindre occasion, prête à vous faire exploser le coeur.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 juin 2020
Je suis en colère, et je suis terrorisée à l'idée que cette colère puisse un jour me quitter. Parce que c'est la colère qui me fait tenir debout, et qui tient à distance, ne serait-ce qu'un tout petit peu, la culpabilité.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 juin 2020
Je n'en suis pas aussi certain que vous. Plus ça va et plus j'ai le sentiment que nous avons échoué avec cette génération. C'est s'ils avaient perdu tout droit à l'innocence et à l'émerveillement.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 juin 2020
Si je puis me permettre, si vous étiez aussi égoïste que vous le dites, vous ne seriez pas là à pleurer et à vous reprocher quelque chose contre lequel vous ne pouviez rien.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   22 juin 2020
Quand il arrive un malheur, on voudrait tous réécrire l'histoire, avoir fait d'autres choix, avoir prononcé d'autres mots. Mais à quoi bon puisqu'on ne peut pas ?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Carène Ponte (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carène Ponte
La librairie Martelle rencontre Carène Ponte
autres livres classés : pardonVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le vieux ou la vieille ? ( romans )

1836. Honoré de Balzac

Le Vieux garçon
La vieille fille

10 questions
161 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

.. ..