AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Missnefer13500


Missnefer13500
  02 août 2019
Je souhaite en tout premier lieu remercier mon amie qui m'a offert ce livre gentiment dédicacé par l'auteure dont je n'avais rien lu jusqu'alors.
Ce fut donc une agréable surprise de découvrir sa plume avec cette fiction, et pas vraiment dans le genre de qu'elle écrit, aux dires de auteure , elle même, d'après ce que j'ai pu lire dans les remerciements.
Ce petit roman de poche, (qui se dévore en quelques heures), à la couverture particulière, au prix tout doux, est a conseiller à tous, ados et adultes, car comme le dit très bien Marie Vareille dans la préface, il ne faut jamais sous estimer la souffrance des ados pour ce qui peut sembler des broutilles, et en tant qu'adultes minimiser les effets, en partant du seul principe que l'on est passé par là et que, ma foi, ce n'est qu'un désagréable moment à passer.
Les enfants aujourd'hui sont-ils plus fragiles ? plus cruels envers leur congénères ? je n'ai pas de réponses à mes questions, et ce n'est pas le débat dans lequel nous entraîne Carène Ponte, mais des conséquences de la stigmatisation, de manque de communication entre ados et parents, de la victimisation et ses conséquences.
Non seulement Melissa va devoir faire face à la vindicte scolaire menée par Morgane, une des filles les plus populaires du lycée, elle devra également se débattre dans un amalgame de sentiments et deviendra le jouet de manipulateur qui profitera de sa faiblesse.
Carene Ponte relève le défi d'user de sa plume pour prévenir et lutter contre le harcèlement et les comportements inappropriés d'adultes qui sont censés défendre les jeunes gens.
Ce récit est une fiction, mais il est aisé qu'elle ressemble à tant d'autres affaires quotidiennes du même ordre font la une des journaux et des réseaux sociaux. L'histoire de Melissa est donc des plus réalistes et les conséquences fâcheuses cohérentes.
On n'insistera donc jamais assez sur la nécessité de communiquer avec qui que se soit. Car l'issue de cette aventure aurait peut-être pu être différente si Mélissa avait laissé voir qu'elle en avait gros sur le coeur, à ses amis, sa mère, un professeur.
Ce roman met en avant la fragilité émotionnelle des individus et de leur incapacité de parler de ce qu'ils vivent, et à se rapprocher des personnes qui pourraient les aider et ici du mauvais choix de Mélissa qui se laissera bercer par des belles paroles, avant qu'elle ne prenne conscience de sa possibilité de sortir de cet engrenage mais malheureusement en faisant des mauvais choix. de même l'auteure aborde le problème de la victimisation, de la perte de confiance en soi qui pousse les harcelés à se replier sur eux-même.
C 'est sur ce point que conclut Carène Ponte dans sa Postface dans laquelle elle rappelle textes de lois et numéros d'aide et site du gouvernement dont le but est d'aider les victimes.
Un roman touchant dans un style fluide, simple et intimiste qui nous fait de ce fait partager les tourments d'une jeune ado de 17 ans.
Je partage néanmoins une légère déception, je m'attendais à voir cette fiction plus centrée sur la méchanceté de Morgane envers Melissa et me suis donc étonnée que le passage : "voyage en Italie" est été aussi peu traité. Pour le reste les émotions et pensées de la jeune victime sont cependant bien mises en avant et parviennent à nous sensibiliser au sujet.

A lire absolument
Lien : http://missneferlectures.ekl..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus