AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266283502
Éditeur : Pocket (07/06/2018)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 91 notes)
Résumé :
Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l'homme avec lequel elle vit ? Cer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (74) Voir plus Ajouter une critique
Annette55
  12 juillet 2018
Même si tout a été dit déjà , j'ajouterai mon ressenti à propos de ce beau livre, qui fait chaud au coeur malgré la grande douleur du deuil et la situation tragique du début....
Molly vient de perdre sa meilleure amie , Marie , emportée par la maladie à l'âge de 31 ans après vingt - cinq ans d'une amitié sans faille ..
Celle - ci lui a fait promettre de vivre sa vie pleinement , pour elle deux ....
Par où commencer? Quitter Germain , son petit ami? Lâcher son travail de serveuse?
Quelques jours après Molly reçoit un mystérieux paquet contenant 12 lettres, une par mois .....Un défi ?
C'est un ouvrage agréable à lire, une pause bienvenue entre deux ouvrages compliqués , pétrie d'amitié , de chaleur humaine, tissée de situations cocasses, burlesques, humaines et chaleureuses , la vie , quoi , entre l'héroïne Marie qui s'interroge sur ses choix, la proximité affectueuse avec ses parents , la gentillesse et le dynamisme de Viviane: une amie chére aussi qui se dévoile , les hasards qui lui permettront de renouer avec sa passion la danse classique .....
En plus de fréquents clins d'oeil au lecteur comme pour s'assurer de son empathie, j'ai vraiment apprécié le charme et l'élégance des personnages.
Un roman à la fois léger et profond , frais , pétillant , idéal pour commencer des vacances dans la bonne humeur, qui fait du BIEN ....
Un grand merci à Marilyn , mon amie de la médiathéque qui me l'a proposé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
cicou45
  11 juillet 2018
Ah, je regrette de ne pas avoir lu le premier roman de cette auteure car comme elle le dit dans ses remerciements, un deuxième roman pour un auteur est encore plus stressant qu'un premier par peur de décevoir ses lecteurs alors pour moi qui ai adoré celui-ci, je me demande bien ce qu'il peut bien en être concernant son premier écrit.
J'avoue que celui-ci m'attendait bien en vue sur ma PAL depuis un moment déjà mais j'attendais juste le bon moment ayant lu la quatrième de couv' en amont. Aussi, je savais qu'il y serait question de deuil, et qui plus est d'une jeune femme pleine de vie, âgée d'une trentaine d'années et qu'un cancer a emporté. Cependant, l'auteure arrive à faire passer un très fort message de sérénité face à cela. Finalement, ce n'est pas pour la personne qui s'en va que c'est la plus difficile mais pour ceux qui restent. Aussi, Marie, en partant vers un au-delà inconnu avait pensé à tout. Si il y a bien une chose qui va lui manquer, ce sont ses fous rires partagés avec sa meilleure amie de toujours, Molly, et surtout toutes les choses qu'elle avait envie de faire et que, faute de temps, elle n'aura jamais pu faire. Aussi, c'est un bien étrange héritage qu'elle laisse à Molly : douze enveloppes pour les douze mois de l'année avec un défi pour Molly à relever afin de vivre pleinement sa vie, et celle de feue sa meilleure amie par procuration. Je sais, cela paraît un peu glauque dit comme ça mais au final, quelle meilleure preuve d'amour et d'amitié que de confier à quelqu'un d'autre ce qu'on aurait tant voulu faire soi-même ?
Des passages très forts, émouvants, drôles par moments avec une écriture fluide et légère ! Un vrai petit bijou et j'aurais encore tant de choses à vous révéler sur cet ouvrage que je crois que je vais m'arrêter là par peur de trop vous en dire. Aussi, moi je ne vous laisserez qu'une seule enveloppe : lisez ce livre pour moi (non, non rassurez vous, je ne suis pas sur le point de mourir, disons pas tout de suite) mais simplement, je ne ressentirai plus les mêmes émotions en le relisant alors voilà mon souhait : vous le faire découvrir à mon tour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
stokely
  29 avril 2017
J'ai découvert l'auteur l'année dernière lors d'une promotion sur les e-book Michel Lafon et j'ai lu Un merci de trop lors de mes vacances estivales.
Ce livre m'avait plu malgré le côté un peu trop facile de la happy end.
J'ai donc gardé le nom de Carène Ponte dans un coin de ma tête et c'est avec plaisir que j'ai pu lire le petit nouveau Tu as promis que tu vivrais pour moi.
Le début du livre montre d'emblée la différence avec son prédécesseur car ici nous faisons la rencontre de Molly jeune femme qui vient de perdre sa meilleure amie Marie âgée de trente ans. Ces deux là sont inséparables depuis leur 6 ans et Molly va devoir continuer à vivre sans sa meilleure amie.
Avant de mourir Marie a fait promettre à Molly de vivre pour deux c'est à dire de réfléchir à sa vie et si elle était vraiment heureuse dans celle-ci à différents niveaux, son travail, sa vie amoureuse etc...
Tout bascule un peu plus lorsque Molly reçoit une lettre en recommandé sur laquelle apparait l'écriture de Marie, cette lettre contient 12 lettres représentant les 12 mois de l'année. Molly doit chaque mois ouvrir une de ses lettres et y faire ce qu'il est écrit. Les demandes sont plus ou moins difficiles suivant les mois.
J'ai aimé et attendu avec impatience l'ouverture de chaque lettre comme Molly et aussi le fait que Marie laisse à chaque fois une lettre également et puis il y a une sorte de "correspondance" qui s'installe suite à l'achat du petit carnet M et M que Molly achète ou elle note ses impressions à son amie Marie.
Les personnages secondaires sont également très attachants, les parents de Molly, Charlotte la mère de Marie, Sacha son frère et les autres également.
Un livre qui met de bonne humeur et qui se dévore très rapidement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
llamy89
  05 janvier 2018
Je ne connaissais pas cette auteure, la couverture a attiré mon attention et j'ai immédiatement été embarquée !
« Les amis, c'est la famille que l'on se choisit ».
Molly et Marie se sont choisies lorsqu'elles avaient 6 ans.
Quelques années plus tard, Molly est installée avec Germain, dans une petite vie routinière, que Marie n'approuve pas : « Une Molly cela mérite un John ou un Brad » !
Marie est atteinte d'un cancer. Elle se sait condamnée. Faire promettre à Molly de vivre pour elle sera sa dernière volonté. Pour permettre à Molly de tenir sa promesse : 12 lettres, 12 moments à vivre à la place de Marie (argent fourni)… ce ne sera pas la mer à boire. Molly a promis.
Les personnages sont attachants, présents, pétillants comme Nadège, chaleureux comme Sacha puis Marie dont l'espièglerie et la ténacité transparaissent dans le récit. On aurait aimé connaître plus encore de la complicité entre Marie et Molly pour découvrir vraiment Marie.
Un roman qui touche par la justesse de l'écriture descriptive. L'auteure nous guide de ses notes de bas pages, savoureuses parfois, au gré de chapitres courts, qui voient Molly se découvrir et se réapproprier ses rêves. Doit-on avoir peur de changer de cap ?
Ce roman, qui me semblait-il, n'était qu'une romance touchante à lire au coin de la cheminée, amène quelques questions, voit glisser quelques larmes et surtout vous place les zygomatiques en position haute, ce qui reste ma gymnastique préférée. Je vous le conseille vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
cristalya
  31 mai 2017

On commence le roman avec l'héroïne qui se réveille pour la journée de l'enterrement de sa meilleure amie. On y sent sa détresse ainsi que la complicité qu'il y avait entre les deux personnages. Quelques pages plus loin commence le fil conducteur que nous allons suivre le long du roman aux côtés de Molly. Cette promesse qu'a fait Molly va la conduire à suivre la dernière demande de sa meilleure, peu importe ce qu'elle lui demande dans ces fameuses lettres. Une demande qui va l'emmener bien plus loin qu'elle le pensait.
L'histoire est vraiment prenante, on se prend à espérer que Molly réalise ses rêves, soit heureuse, et ce malgré la douleur du décès de sa meilleure amie. On sent bien que cela l'a affectée, de manière profonde, et l'autrice a su retranscrire l'une des formes de deuil que l'on vit après la mort d'un être cher. Ici, on voit que le personnage principal veut rendre hommage à son amie en réalisant ces dernières demandes faites par le biais de lettres que Molly reçoit quelques temps après l'enterrement.
Tout le long, on voit que la jeune femme cherche à être heureuse, tout en rendant son entourage heureux aussi. On s'attache à elle, on s'identifie à elle, car finalement, elle est une personne comme une autre et vit des événements que tout un chacun peut vivre. L'histoire m'a emportée, dans cette histoire de vivre sa vie pleinement, de lettres, qui ont donné une originalité certaine au roman. Lorsqu'on avance dans le roman, on se pose des questions sur ces écrits, notamment, comment le roman peut-il contenir les douze demandes un nombre de pages restreints ? Et finalement, on comprend, et on se dit que c'était comme ça que cela devait se passer.
J'ai beaucoup aimé le récit, avec le plusieurs milieux abordés, notamment celui de la pâtisserie, mais surtout celui de la danse, que j'ai vraiment apprécié suivre dans cette histoire. C'est un lien fort avec l'héroïne et qui prend une part importante dans le roman.
Les personnages sont aussi extrêmement attachants, et ce pour tous. Molly est d'une gentillesse et d'une simplicité qui me plaisaient particulièrement, tout comme le reste de sa personnalité, qui forme un tout dont l'on veut suivre les aventures de la meilleure manière possible. Il en est de même pour les autres personnages, que ce soit ceux que l'on voit moins, ou ceux que l'on croise plus régulièrement. Marie, Viviane, Nadège, Susan, John, Lou, Gabriel, et encore bien d'autres, ... Chacun a su se faire sa place dans le roman et dans la vie de Molly. Chacun m'a fait vivre des émotions, que cela soit le rire, la tristesse, l'empathie, la tendresse, ...
Dans le livre, les relations prennent une place importante, que cela soit l'amitié, ou l'amour sous toutes ses formes. de belles relations qui évoluent, parfois en mieux, parfois en pire, mais qui illustre parfaitement les relations humaines que nous entretenons dans notre vie, avec des hauts et des bas, des découvertes, des déceptions, des surprises.
J'ai beaucoup aimé suivre chacun de ses personnages dont on se sent proche dans leurs doutes, leurs forces, leurs faiblesses, leurs sentiments, et ce jusqu'à vouloir en savoir bien plus sur certains personnages et sur certaines relations, dont j'ai l'impression d'en connaître qu'une infime partie. J'ai parfois même eu l'impression de voir briller des étoiles dans les yeux des personnages, notamment dans ceux des enfants que nous découvrons lors de l'histoire.
Carène Ponte a su mené son récit avec une justesse incroyable, et a su parler de la vie et du deuil de manière à ce qu'on ne s'apitoie pas sur la mort, mais qu'on profite tout en pensant à ceux qu'on aime, à ceux qu'on a perdu. La gravité de certains moments, qui ponctuent la vie de façon plus ou moins importantes, sont en parfait équilibre avec les moments plus légers, emprunts d'humour bien choisi ou de bonheur. Un roman qui me laisse un bon souvenir, et dont je ne voudrais quitter les personnages.

En conclusion, ce roman est très belle découverte que je ne regrette absolument pas. J'ai rêvé, souri, vécu avec les personnages que j'aimerais mieux connaître et ne pas quitter. L'histoire de Molly est d'une justesse et d'un réalisme qui touche et nous rappelle nos propres vies, nos propres décisions.
Finalement, certaines décisions parfois importe peu si au bout, elles nous permettent de trouver le bonheur. Un livre plein de vie, malgré l'un des sujets abordés, qui nous donne envie de profiter, de faire ce que l'on rêve si cela ne nuit à personne.
Une belle leçon de vie qui m'a touchée et m'a fait voyager, et c'est avec un sourire aux lèvres que je repense aux pages que j'ai terminé il y a peu et que je ne regrette pas avoir tournées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   11 juillet 2018
"Elle est comme transformée. Son teint a repris une belle couleur rosée et le sourire qui la rend si belle refait peu à peu son apparition. S'éloigner de chez elle, de ses souvenirs lui a indéniablement permis de prendre de la distance avec sa souffrance. La vie semble avoir repris ses droits."
Commenter  J’apprécie          180
cicou45cicou45   10 juillet 2018
"_Oui. Tu as raison. Moi aussi au fond, j'ai peur. Et c'est pour ça que j'organise tout, que je planifie tout. J'ai peur de ne pas être capable de gérer l'inconnu, de perdre le contrôle. A la maison, tout est noté sur un planning mural, nos menus pour les deux semaines à venir, les rendez-vous, les sorties, les échéances des factures à payer. D'ici à ce que je planifie notre vie sexuelle, il n'y a pas des kilomètres.
_Oh, Viviane...
_C'est pathétique, hein ?
_Je ne trouve pas. Beaucoup de gens ont peur de perdre le contrôle. C'est...humain."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cicou45cicou45   10 juillet 2018
"_C'est dur de la voir comme ça et de se sentir impuissant. Jamais une mère ne devrait voir mourir son enfant."
Commenter  J’apprécie          110
LadoryquilitLadoryquilit   13 avril 2017
Qui te dit que j'ai envie de faire mon deuil, hein ? Faire son deuil, c'est comme oublier. Et moi, je n'ai pas envie d'oublier. Je n'ai pas envie de ne plus penser à elle. Grâce à ces enveloppes, elle sera encore avec moi pour douze mois. Douze tout petits mois. C'est difficile à comprendre ?
Commenter  J’apprécie          70
AubazaardeslivrAubazaardeslivr   15 juin 2017
- Tu es magnifique, Viviane ! Tu devrais tenter d’aller plaider avec cette charlotte. Elle te va divinement bien.
– Moque-toi ! J’ai l’impression qu’à tout moment Charles Ingalls va surgir dans la cuisine et nous demander si le repas est prêt.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Carene Ponte (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carene Ponte
Cet été, Juliette vous tiendra compagnie à la plage ! Découvrez le roman drôle et émouvant de Carène Ponte !
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2907 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
. .