AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,13

sur 473 notes
Ladybirdy
  15 juillet 2019
Molly croit mener une vie idéale auprès de son compagnon Germain, gentil comme un mouton. C'est ce qu'elle croit jusqu'au jour où sa meilleure amie Marie décède à l'aube de ses trente ans. Marie ne croit pas à l'épanouissement de Molly et avant de décéder, elle lui demande de vivre pour elle. Chaque mois, Molly découvre une lettre que son amie lui a léguée avant son décès. Une pour chaque mois durant une année. Sous forme de voeux, de petits rêves faciles, allant d'un vrai sapin de noël à un amour passionné et passionnant. Molly s'y plie avec entrain ce qui petit à petit va progressivement bouleverser sa vie.

L'idée est touchante, attendrissante pour nous rappeler combien la vie se construit de plaisirs simples, faciles et gratuits. Une histoire sous forme de petites bulles d'oxygène, rafraîchissantes. Un tantinet naïf selon moi. J'aurai davantage adhéré à une héroïne en phase avec la situation. Rebondir aussi vite et aussi bien après avoir perdu un être cher, c'est un peu trop facile je trouve. Larguer tout en deux temps trois mouvements, tout autant. Passé ces petites imperfections, j'ai néanmoins passé un bon moment léger mais qui ne restera pas gravé dans ma mémoire. Ces thèmes de reconstruction et de métamorohose affluent en littérature et peuvent quelque peu sembés lassants et redondants...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          772
Annette55
  12 juillet 2018
Même si tout a été dit déjà , j'ajouterai mon ressenti à propos de ce beau livre, qui fait chaud au coeur malgré la grande douleur du deuil et la situation tragique du début....
Molly vient de perdre sa meilleure amie , Marie , emportée par la maladie à l'âge de 31 ans après vingt - cinq ans d'une amitié sans faille ..
Celle - ci lui a fait promettre de vivre sa vie pleinement , pour elle deux ....
Par où commencer? Quitter Germain , son petit ami? Lâcher son travail de serveuse?
Quelques jours après Molly reçoit un mystérieux paquet contenant 12 lettres, une par mois .....Un défi ?
C'est un ouvrage agréable à lire, une pause bienvenue entre deux ouvrages compliqués , pétrie d'amitié , de chaleur humaine, tissée de situations cocasses, burlesques, humaines et chaleureuses , la vie , quoi , entre l'héroïne Marie qui s'interroge sur ses choix, la proximité affectueuse avec ses parents , la gentillesse et le dynamisme de Viviane: une amie chére aussi qui se dévoile , les hasards qui lui permettront de renouer avec sa passion la danse classique .....
En plus de fréquents clins d'oeil au lecteur comme pour s'assurer de son empathie, j'ai vraiment apprécié le charme et l'élégance des personnages.
Un roman à la fois léger et profond , frais , pétillant , idéal pour commencer des vacances dans la bonne humeur, qui fait du BIEN ....
Un grand merci à Marilyn , mon amie de la médiathéque qui me l'a proposé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          501
cicou45
  11 juillet 2018
Ah, je regrette de ne pas avoir lu le premier roman de cette auteure car comme elle le dit dans ses remerciements, un deuxième roman pour un auteur est encore plus stressant qu'un premier par peur de décevoir ses lecteurs alors pour moi qui ai adoré celui-ci, je me demande bien ce qu'il peut bien en être concernant son premier écrit.

J'avoue que celui-ci m'attendait bien en vue sur ma PAL depuis un moment déjà mais j'attendais juste le bon moment ayant lu la quatrième de couv' en amont. Aussi, je savais qu'il y serait question de deuil, et qui plus est d'une jeune femme pleine de vie, âgée d'une trentaine d'années et qu'un cancer a emporté. Cependant, l'auteure arrive à faire passer un très fort message de sérénité face à cela. Finalement, ce n'est pas pour la personne qui s'en va que c'est la plus difficile mais pour ceux qui restent. Aussi, Marie, en partant vers un au-delà inconnu avait pensé à tout. Si il y a bien une chose qui va lui manquer, ce sont ses fous rires partagés avec sa meilleure amie de toujours, Molly, et surtout toutes les choses qu'elle avait envie de faire et que, faute de temps, elle n'aura jamais pu faire. Aussi, c'est un bien étrange héritage qu'elle laisse à Molly : douze enveloppes pour les douze mois de l'année avec un défi pour Molly à relever afin de vivre pleinement sa vie, et celle de feue sa meilleure amie par procuration. Je sais, cela paraît un peu glauque dit comme ça mais au final, quelle meilleure preuve d'amour et d'amitié que de confier à quelqu'un d'autre ce qu'on aurait tant voulu faire soi-même ?

Des passages très forts, émouvants, drôles par moments avec une écriture fluide et légère ! Un vrai petit bijou et j'aurais encore tant de choses à vous révéler sur cet ouvrage que je crois que je vais m'arrêter là par peur de trop vous en dire. Aussi, moi je ne vous laisserez qu'une seule enveloppe : lisez ce livre pour moi (non, non rassurez vous, je ne suis pas sur le point de mourir, disons pas tout de suite) mais simplement, je ne ressentirai plus les mêmes émotions en le relisant alors voilà mon souhait : vous le faire découvrir à mon tour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
stokely
  29 avril 2017
J'ai découvert l'auteur l'année dernière lors d'une promotion sur les e-book Michel Lafon et j'ai lu Un merci de trop lors de mes vacances estivales.

Ce livre m'avait plu malgré le côté un peu trop facile de la happy end.

J'ai donc gardé le nom de Carène Ponte dans un coin de ma tête et c'est avec plaisir que j'ai pu lire le petit nouveau Tu as promis que tu vivrais pour moi.

Le début du livre montre d'emblée la différence avec son prédécesseur car ici nous faisons la rencontre de Molly jeune femme qui vient de perdre sa meilleure amie Marie âgée de trente ans. Ces deux là sont inséparables depuis leur 6 ans et Molly va devoir continuer à vivre sans sa meilleure amie.

Avant de mourir Marie a fait promettre à Molly de vivre pour deux c'est à dire de réfléchir à sa vie et si elle était vraiment heureuse dans celle-ci à différents niveaux, son travail, sa vie amoureuse etc...

Tout bascule un peu plus lorsque Molly reçoit une lettre en recommandé sur laquelle apparait l'écriture de Marie, cette lettre contient 12 lettres représentant les 12 mois de l'année. Molly doit chaque mois ouvrir une de ses lettres et y faire ce qu'il est écrit. Les demandes sont plus ou moins difficiles suivant les mois.

J'ai aimé et attendu avec impatience l'ouverture de chaque lettre comme Molly et aussi le fait que Marie laisse à chaque fois une lettre également et puis il y a une sorte de "correspondance" qui s'installe suite à l'achat du petit carnet M et M que Molly achète ou elle note ses impressions à son amie Marie.

Les personnages secondaires sont également très attachants, les parents de Molly, Charlotte la mère de Marie, Sacha son frère et les autres également.

Un livre qui met de bonne humeur et qui se dévore très rapidement.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
llamy89
  05 janvier 2018
Je ne connaissais pas cette auteure, la couverture a attiré mon attention et j'ai immédiatement été embarquée !

« Les amis, c'est la famille que l'on se choisit ».
Molly et Marie se sont choisies lorsqu'elles avaient 6 ans.

Quelques années plus tard, Molly est installée avec Germain, dans une petite vie routinière, que Marie n'approuve pas : « Une Molly cela mérite un John ou un Brad » !

Marie est atteinte d'un cancer. Elle se sait condamnée. Faire promettre à Molly de vivre pour elle sera sa dernière volonté. Pour permettre à Molly de tenir sa promesse : 12 lettres, 12 moments à vivre à la place de Marie (argent fourni)… ce ne sera pas la mer à boire. Molly a promis.

Les personnages sont attachants, présents, pétillants comme Nadège, chaleureux comme Sacha puis Marie dont l'espièglerie et la ténacité transparaissent dans le récit. On aurait aimé connaître plus encore de la complicité entre Marie et Molly pour découvrir vraiment Marie.

Un roman qui touche par la justesse de l'écriture descriptive. L'auteure nous guide de ses notes de bas pages, savoureuses parfois, au gré de chapitres courts, qui voient Molly se découvrir et se réapproprier ses rêves. Doit-on avoir peur de changer de cap ?

Ce roman, qui me semblait-il, n'était qu'une romance touchante à lire au coin de la cheminée, amène quelques questions, voit glisser quelques larmes et surtout vous place les zygomatiques en position haute, ce qui reste ma gymnastique préférée. Je vous le conseille vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Chroniqueuse
  11 octobre 2019
Je débute avec ce roman « tu avais promis que tu vivrais pour moi “pour découvrir la plume de Carène Ponte qui me semble très appréciée par ses lecteurs parus chez pocket éditions
Avec un titre qui incite à le lire et une couverture joliment coloriée, ce livre ne peut que se retrouver entre les mains du lecteur pour qu'il puisse donner un avis global en le lisant.
Extrait : Comment peut-on mourir à trente et un ans ? Qui peut manquer de coeur à ce point pour décider qu'une fille aussi géniale que Marie doit succomber en quelques mois à peine à une saloperie de maladie ? Qui ? Marie et moi, on se connaissait depuis tellement d'années. Vingt-cinq ans. Autant dire depuis toujours.

La perte d'un être cher est un passage que chacun de nous va devoir confronter un jour et c'est une torture morale qui va nous accompagner avec un travail de deuil que toute personne vit différemment selon sa relation avec l'autre et on se doit de la respecter bien sûr sans juger…
Carène Ponte aborde la maladie avec joie, la mort avec un sourire, et ce avec cette histoire attachante qui reflète les valeurs de l'amitié en toute conscience.
Accepter la perte est déjà une confrontation avec soi assez douloureuse, mais réaliser les souhaits de cet être pour parvenir à notre bonheur selon son désir pour que le défunt puisse se reposer en paix et en toute sérénité c'est une chose qui n'est pas du tout facile à accomplir vu le choc qui s'ensuit après la mort avec la confusion et les idées parasitaires qui se chamaillent et bouillonnent notre cerveau
Alors que feriez-vous si vous étiez à la place Molly ? C'est une question qu'on s'interroge durant toute la lecture qui ressort nos doutes, nos peurs comme la protagoniste qui ne cessera de se questionner ou de tourner en rond comme une furie à chaque étape qui l'attend à la demande de son amie de coeur.
C'est l'amitié dans toute sa splendeur qui vous attend avec ses joies et ses peines dans cette histoire.
Accomplir des rêves qu'ils soient communs ou pas pourra se faire avec l'aide du défunt, car il vit dans notre coeur et nous donnera sans nul doute la force d'agir pour avancer et c'est ce que livre transmet.
Écrit avec beaucoup de fluidité et légèreté, ce roman se referme en douce comme le départ de Marie parti trop tôt et nous engage à méditer…

Lien : http://chroniqueuse6.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Saiwhisper
  07 octobre 2020
Qu'il était sympathique ce roman feel good ! Pour l'instant, je crois que c'est mon favori de l'auteure, avec « D'ici là, porte-toi bien ». Au cours de ma lecture, j'ai souri, j'ai gloussé et j'ai été touchée par certains personnages. C'est donc, presque un sans-faute ! Pour que je sois complètement comblée, il aurait fallu un happy-end un peu moins total… Mais avec ce genre littéraire, il est difficile d'y échapper ! Il aurait également été préférable d'y trouver moins de facilités (ex : faire en sorte que l'héroïne mette un peu plus de temps à se relever !).

Pour son second roman, Carène Ponte aborde la thématique du deuil : Marie, l'amie de Molly, est morte d'un cancer à ses trente ans. Derrière elle, elle laisse une famille en larmes et, surtout, une héroïne au bout du rouleau qui ne sait plus trop où elle en est. Il faut dire que, sur son lit de mort, Marie a pointé du doigt les problèmes de la jeune serveuse. Cette dernière a oublié ses rêves de danseuse et sort avec un homme trop gentil qui ne la fait pas vibrer, voire qui l'enferme dans un train-train quotidien ennuyeux. Molly va finalement décider de changer radicalement de vie grâce aux lettres de sa défunte amie qui, à la manière de l'oeuvre « PS. I Love you », va lui imposer des actions au fil des mois. le clin d'oeil au livre/film étant voulu, j'ai apprécié cette inspiration ! D'ailleurs, l'auteure en joue volontairement et a proposé plusieurs gages intéressants ou amusants. J'ai par exemple ri avec la session lecture en duo, car j'imaginais aisément la scène… le désir de connaître les défis imposés par Marie vont donner envie au lecteur de tourner les pages et vont dynamiser le récit. Pour ma part, je n'ai ressenti aucun ennui.

Sur le chemin de la résilience, la belle Parisienne va peu à peu faire son nid et va commencer à tisser des liens à Grenoble. J'ai tout simplement adoré la palette de Grenoblois ! Parmi mes préférés, on notera la pétillante Nadège, l'adorable petite Lou, son père John au comportement très taquin, la touchante petite Alice ou encore le jeune Gabriel. Ce dernier m'a fait penser à Billy Elliott, car c'est un garçon doué pour la danse, qui va devoir faire fi des racontars, des réactions paternelles ou encore de la sexualisation du sport. Je trouve cela important d'aborder de tels sujets à travers des intrigues secondaires… Tout comme j'ai apprécié le fait que l'on touche à la pression parentale dans le monde sportif ! L'auteure a su proposer une histoire d'amitié et d'amour qui ne se concentre pas uniquement sur son héroïne : son entourage est également très important ! Or, cela concerne les habitants de Grenoble et ses contacts à Paris (ses parents, la famille de Marie ou encore son amie Viviane). J'ai autant accroché avec les personnages secondaires que la narratrice. C'est, pour moi, l'une des forces de cet ouvrage.

Les aventures de Molly furent comme son thé parfumé : à savourer au compte-goutte et n'en déplaise à certains ! Si vous cherchez un livre sans prétention qui aborde avec sensibilité, légèreté et humour la phase du deuil, vous devriez apprécier ce titre. D'autant plus que, à ma grande surprise, on n'est pas dans le pathos. On ressent très bien la peine de Molly dans la première partie, puis on se plaît à la suivre sur la route du bien-être. Vous l'aurez compris : c'est une lecture « doudou » positive avec certes, quelques défauts, mais qui fait du bien sur le moment. C'est tout ce que j'en attendais !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          214
Melinda_Celine
  13 mars 2021
Molly a un travail, un petit-ami, des parents pas trop loin, quand sa meilleure amie, Marie, décède.
Il lui faut remonter la pente, et pour cela, elle peut compter sur les extravagances que Marie aura laissé pour elle : des défis qui vont peu à peu changer sa vie.
Je n'ai pas été très étonnée de ce parcours qui se devine au fur et à mesure. Cependant, pour moi, ce roman est une ode à l'amitié, avec ses douleurs et ses rires, ses excès et ses imperfections.
Un livre facile à lire, une bonne détente !
Lien : https://partagerlecture.blog..
Commenter  J’apprécie          192
labiblidelili
  09 août 2018
"Quand on a trente ans, on n'est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C'est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l'homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l'enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n'avait pas l'intention de se contenter de paroles en l'air et que son engagement va l'entraîner bien plus loin que ce qu'elle imaginait…"

Ce roman feel good est une vraie petite lecture doudou (vous savez, ce genre de lecture qui réconforte et fait du bien). Car oui," Tu as promis que tu vivrais pour moi" est un roman feel good et bien que l'histoire s'ouvre sur un drame, les pages qui suivent sont riches d'un flot de situations cocasses, d'expériences nouvelles et d'émotions diverses et variées...
Sous la plume émouvante, drôle, pétillante et attachante de Carène Ponte, vous succomberez sans aucun doute à la douceur et au charme de Molly ainsi qu'à l'impertinence et l'entêtement de Marie.
Est-ce une illusion de penser que l'on est maître de son destin?
Laissez vous embarquer par cette belle histoire d'amitié, d'amour, qui vous fera passer du rire aux larmes mais qui, quoiqu'il arrive, ne saura vous laisser indifférent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Gaoulette
  26 août 2019
Snif snif Snif…
C'est mon premier Carène Ponte et je ne vais pas m'arrêter sur un si bon chemin. Une amie tenait à me faire découvrir une des ses auteures fétiches. Elle ne s'est pas trompée sur ce coup là. Je viens d'avoir un immense coup de coeur.
J'ai eu peur au départ. Des romans qui parlent du deuil et une mise en place de life-list, j'en ai lu. Et puis on ne cesse de penser à PS : I love you de Cecelia Ahern. Mais Carène Ponte ne le cache pas, elle cite même sa source. Elle tire brillamment son épingle du jeu avec des personnages touchants. Elle joue avec la corde sensible sans rentrer dans le larmoyant. Elle a très bien dosé humour et émotion, bienveillance, tristesse. Les aventures de Molly et Marie on les vit pleinement. On ne cesse de penser à notre meilleure amie et ce qu'on serait prête à faire pour elle.
Carène Ponte a une plume très fluide, sincère, ses mots sont parfaitement dosés. Agréable à lire du début jusqu'à la fin. Un roman triste de prime abord mais qui se transforme en parfait feel good book. Carène Ponte arrive à nous donner le sourire à tout instant. Je donne une mention spéciale pour sa petite touche personnelle pour expliquer certains termes. du grand art qui m'a bien fait rire.
Une découverte que je valide à 100%. Deux autres romans m'attendent sagement dans ma PAL. J'ai hâte. SI vous ne connaissez pas, foncez! Ses bonnes notes et appréciations ne sont pas usurpées.
Et j'aimerais vous poser cette question : Seriez vous prêt à faire confiance aveuglement en votre meilleur(e) ami(e) pour trouver le bonheur? Un roman qui m'a fait penser à ma meilleure amie, qui m'a donné du baume au coeur. Elle habite à 11000 kms….
Un immense coup de coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4100 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre