AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226172386
Éditeur : Albin Michel (25/04/2006)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Alors que la Russie est encore soviétique, un jeune Russe, Nikolaï, est contraint d'effectuer son service militaire en Afghanistan, occupé à cette époque par les troupes de l'URSS, en guerre ouverte avec la résistance afghane. Fait prisonnier par une unité de la guerilla, le jeune homme aura l'opportunité de découvrir le vrai visage de ceux qu'il combat- et du même coup de réviser ses convictions de f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
frandj
  14 mai 2015
Christophe de Ponfilly, aujourd'hui décédé, était un journaliste et réalisateur qui s'est particulièrement attaché à l'Afghanistan en guerre. En particulier, il avait établi de solides relations avec le commandant Massoud, chef des insurgés opposés à la fois aux Russes et aux talibans, assassiné quelques jours avant les attentats du 11 Septembre 2001.
L'histoire racontée dans L'étoile du soldat est à première vue très éloignée de notre vécu actuel. Pourtant, elle continue à nous interpeller. Son héros Nikolaï est un jeune Russe, incorporé dans l'Armée Rouge, obligé de participer à la lutte contre les insurgés afghans, témoin des atrocités que s'infligent réciproquement les ennemis. Fait prisonnier par les hommes de Massoud, il a la chance de survivre et partage la vie de ses anciens ennemis. Nikolaï découvre ce qu'est la résistance afghane, la vaillance de ces hommes qui se considèrent comme en état de légitime défense, leur mode de vie frugal, leurs moeurs et leur religion. Il se détache complètement de son passé et devient un vrai Afghan. Malheureusement, le destin ne lui permettra pas d'aller tout au bout de cette expérience extraordinaire.
On sent que l'auteur connait extrêmement bien toutes les questions concernant l'Afghanistan: le livre repose manifestement sur des faits réels, même s'ils sont romancés. le retournement complet dans la vie et l'esprit de Nicolaï (qui n'est pas imputable au syndrome de Stockholm, semble-t-il) est un sujet passionnant. Les questions soulevées concernent toutes les nations, celles qui portent la guerre hors de leur territoire, comme celles qui subissent l'invasion étrangère et la répression (cf. les USA en Afghanistan et en Irak, par exemple). C'est un livre attachant, sans pathos ni langue de bois, qui est un peu passé inaperçu lors de sa parution, malgré le film qui en a été tiré. Dommage…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BVIALLET
  24 avril 2012
Nicolaï est un jeune russe qui n'aime rien tant que jouer de la musique avec son groupe de rock et que draguer les filles en se moquant de la politique hégémonique et suicidaire du Parti Communiste de l'Union Soviétique de Brejnev. Jusqu'au jour où il est envoyé en Afghanistan pour y porter secours « aux frères révolutionnaires agressés par les maudits réactionnaires ». Pris au piège dans une guerre honteuse, il est d'abord témoin des exactions de l'Armée Rouge (viols, incendies, exécutions sommaires et bombardements systématiques de populations civiles) avant d'être fait prisonnier par les hommes du Commandant Massoud un jour où il est tenté de s'éterniser dans un village pour y cueillir de beaux raisins bien mûrs. Durant sa captivité, Nicolaï rencontrera Ponfilly, un journaliste français qui a pris fait et cause pour les Pachtouns. Il suivra les Afghans dans leurs marches et contre marches dans les montagnes, tout étonné d'avoir eu la vie sauve. Il se convertira à l'Islam et prendra le nom d'Ahmad, mais pourra-t-il regagner un jour la Russie ?
Sous le titre bien commode de « Roman », un bouleversant témoignage où la réalité dépasse largement la fiction. On apprend beaucoup sur ce « Viet-Nam soviétique ». On découvre combien ces résistants farouches, bien décidés à se battre jusqu'au dernier furent admirables, quelle fut l'erreur monstrueuse des Américains d'avoir ignoré Massoud, cette figure lumineuse d'opposant intelligent, lettré et démocrate et d'avoir sottement préféré d'autres, islamistes rabiques et des plus haineux vis à vis de l'Occident. Ponfilly nous fait aimer également Nicolaï, ce pierrot lunaire perdu dans ce torrent de haine dont la vie ne tient qu'à un fil et pour qui on tremble jusqu'au dénouement. Un beau livre écrit dans un style journalistique fluide et agréable. Quel imbécile a dit que la guerre était jolie ?
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Christophe de Pontfilly (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe de Pontfilly
Massoud l'afghan - Extrait « le poème »
autres livres classés : afghanistanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre