AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de rabanne


rabanne
  13 avril 2019
3h14 : lu d'une seule traite, pas pu le lâcher.
Aucun désir de verser dans une critique emphatique, encore moins dans l'émotionnel, par respect pour l'auteur et son oeuvre. Juste exprimer mon ressenti, le plus authentiquement possible au sortir de cette lecture semi-nocturne.
À la ligne, c'est à la fois une voix intérieure, un écho, un monologue, une complainte, un chant, une ode, un hommage, un éternel retour (à la ligne), un "cauchemar" éveillé, une déclaration, le tout sans point final.
Happée de la première à la dernière "sentence", quasiment en apnée (absence de ponctuation).
Happée par le rythme infernal et la cadence effrénée des machines, des chaînes de production.
Happée par les heures "encore à tirer" , le bruit, les odeurs, la fatigue, la souffrance physique, mentale, le manque de lumière.
Happée par l'infiniment humain, la pénibilité, la précarité, l'incertitude, la capacité de résistance, la solidarité, la colère, le découragement, la fierté, la dignité, la résignation, la révolte, l'humour.
Happée par les mots, leur poésie, leur histoire, leur musicalité. À travers Apollinaire, Dumas, Trenet, Marx, les collègues, l'épouse aimée, le chien, la grand-mère, la mère, ces belles échappées.
Pendant que certains dorment du sommeil du juste, les équipes de nuit vont rentrer de l'usine, les équipes de jour venir les relayer... Allez, tenir encore une heure.
Magistral.

NB : MERCI pour le prêt à ma collègue de français (préférée) ! Tout récemment inscrite sous le pseudo victoryhelene (poussée par on ne dira pas qui, hein), je compte sur vous pour lui faire un chaleureux accueil ! Elle est mon alter-ego comme lectrice. Dès que l'on se voit, on ne parle ni de trucs de nanas, ni de météo, encore moins d'élèves, mais directement bouquins et auteurs !! ;-)
Commenter  J’apprécie          6744



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (59)voir plus