AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226221575
272 pages
Éditeur : Albin Michel (31/08/2011)
4.17/5   12 notes
Résumé :
Chef-d'oeuvre de la première littérature mystique de langue française, Le Miroir des âmes simples et anéanties révèle une richesse spirituelle qui place son auteur Marguerite Porete dans la lignée de saint Jean de la Croix, Maître Eckhart ou Hadewijch d'Anvers. Du coeur de l'expérience religieuse la plus radicale - Dieu est Amour -, l'auteur pose les questions qui, de l'Evangile au rationalisme moderne, ont façonné l'âme occidentale : l'Amour vrai est-il soumis à au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
oiseaulire
  26 avril 2020
Marguerite de Porete est une béguine et une mystique née à Valenciennes en 1250 et condamnée à être brûlée vive pour hérésie en place de Grève à Paris en 1310 (les béguinats regroupaient des femmes, parfois des hommes, - les "béguins" -et formaient de très importantes communautés non conventuelles vouées essentiellement aux oeuvres caritatives).
Marguerite appartient au courant rhénan et sa spiritualité se rapproche par bien des égards de celle de Maître ECKHART. Pourtant, plus encore que ce dernier, qui eut la responsabilité de congrégations religieuses dominicaines et devint Grand Prieur de Bohême, elle privilégie l'ultime état de grâce voué au non agir, au non savoir, et au non vouloir ; une relation de "fin-amour" la lie à la Divinité, dont l'autre nom est Amour, et la mène à l'indifférence de l'âme vis-à-vis du monde, de la Raison, de la Petite Eglise (hiérarchie religieuse) ; mais aussi vis-à-vis de Dieu lui-même puisqu'elle se fond en son sein, s'étant toute donnée à lui.
On comprend pourquoi une telle spiritualité fit sourciller l'inquisition, qui la tolérait dans des congrégations religieuses fermées, comme l'ordre des Chartreux, mais voyait d'un mauvais oeil sa diffusion à travers villes et sentiers par des femmes actives, trop intellectuelles et libres de tout joug ecclésiastique (puisque les béguinats ne dépendaient d'aucun évêque).
La grande poésie du langage courtois est mise au service d'une spiritualité en lien directe avec la divinité.
Son courant de pensée est l'un de ceux qui formera plus tard "le quiétisme."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
PhilippeSAINTMARTIN
  05 novembre 2016
« LE MIROIR DES AMES SIMPLES ET ANEANTIES… …et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'amour » de la béguine Marguerite PORETE, philosophe au mauvais moment : elle sera brûlée en 1310. Il faut dire qu'elle avait tout pour énerver l'Inquisition et le pouvoir masculin en place : femme, pieuse éclairée, érudite, écrivain, la sublime Marguerite prône l'intelligence et l'ingénuité de l'Amour.
Son rejet du mariage et son hymne à l'union charnelle l'ont finalement jetée dans les flammes allumées par ceux qui ne supportaient pas qu'une femme soit ailleurs que sur le trottoir ou devant une marmite.
Lien : https://tandisquemoiquatrenu..
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   23 décembre 2016
Amour : Cette âme porte la marque de Dieu, et sa véritable empreinte est maintenue par l’union d’amour ; et à la manière dont la cire prend la forme du sceau, cette âme prend la marque de ce modèle.

L’âme : En effet, pour beaucoup que Dieu nous aime, comme il l’a montré par ses œuvres divines et ses souffrances humaines, il ne nous aime pourtant pas malgré lui ; et s’il mourut pour nous, et pour nous prit chair humaine, ce fut de son plein gré, au témoignage de sa bonté ; et il me le devait, puisque sa divine volonté le voulait. Non, il ne nous aima pas malgré lui ! En effet, si tout ce que la Trinité avait créé en son savoir eût dû en être damné sans fin, Jésus-Christ, Fils de Dieu, n’aurait pourtant pas dérogé à la vérité pour tous nous sauver.

Malheur à moi ! d’où me vient ce que j’ai dit ? Chacun ne sait-il pas que cela ne peut pas être ?

Amour : Oui, très chère et bien-aimée, mes bien-aimés le savent, que cela ne peut pas être.

Dieu le Père : Mais vous, qui êtes ma bien-aimée très chère, vous le dites parce que telle doit être ma fille aînée, l’héritière de mon royaume, celle qui sait les secrets du Fils par l’amour du Saint-Esprit qui les a donnés à cette âme. (chapitre 50)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PierbokPierbok   11 mai 2019
Je commençais alors à sortir de l’enfance, et mon esprit commença à vieillir lorsque mon vouloir fut mort et que mes œuvres furent achevées, ainsi que mon amour qui me rendait frivole. En effet, l’envahissement de l’amour divin, qui se montra à moi par la lumière divine dans un éclair très élevé et éclatant, me montra tout d’un coup et lui-même et moi-même ; lui était très haut, et moi j’étais si bas que je ne pus ensuite m’en relever ni m’aider de moi-même ; et de là vint ce que j’ai de meilleur. Si vous ne comprenez pas cela, je ne puis faire mieux : cette œuvre est miracle dont on ne peut rien vous dire sans mentir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
dancingbravedancingbrave   22 janvier 2020
Amour : J’appelle cette âme suprêmement sage parmi mes élues ; mais qui est court de sens ne peut apprécier ni connaître une chose de grande valeur.

Raison : Oui, sire Amour, mais qu’appelez-vous sage ?

Amour : C’est d’être abîmé en humilité.

Etc, etc…..
Commenter  J’apprécie          92

Videos de Marguerite Porete (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marguerite Porete
Marguerite PORETE – Une Vie, une Œuvre : Miroir des simples âmes anéanties... (France Culture, 1991) Émission "Une Vie, une Œuvre", par Jacqueline Kelen, diffusée le 5 septembre 1991 sur France Culture. Invités : Marie-Madeleine Davy, Max Huot de Longchamp, Claude Louis-Combet et Annie Cazenave.
autres livres classés : BéguinesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1399 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre