AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2897114584
Éditeur : EDITIONS DRUIDE (27/02/2019)

Note moyenne : 2.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Inspirée par des femmes qu?elle a connues et aimées, Louise Portal brosse quinze portraits de celles ayant appris à vivre seules. Qu?elles soient d?éternelles amoureuses ou qu?elles aient renoncé à l?amour, qu?elles soient artistes, gestionnaires, soignantes ou retraitées, toutes continuent d?avancer, belles, vulnérables et fortes. À leur manière. Ces femmes libres, issues de générations variées, forment un kaléidoscope chatoyant de personnes singulières et touchant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Caprifigue
  03 septembre 2019
Ce recueil se lit vite. Dieu merci. Pourtant, l'idée de départ était prometteuse. 15 portraits de femmes apprivoisant une solitude choisie ou imposée. Mais je m'y suis mortellement ennuyée. Alors que la matière est là, bien présente. Je devine ces femmes riches d'expériences. Mais, Louise Portal, en souhaitant rendre hommage à ses amies, écrit avec beaucoup de pudeur, de retenue. Peur de les blesser, de leur déplaire, de trop en révéler. Un résultat trop sucré, trop saupoudré de positivisme qui a fini par m'agacer à la longue. J'ai préféré de loin le recueil de Julie Bosman, “Nous sommes bien seules” (Leméac), abordant aussi la solitude des femmes, mais où chacune d'elles se réappropriait leur voix.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   25 février 2019
Avec toute la poésie, la sensibilité et la tendresse qui rendent sa plume si riche, l’écrivaine et comédienne Louise Portal présente 15 portraits de femmes inspirantes qui assument avec brio leur solitude dans son nouveau livre, Seules : Ces femmes que j’aime.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 avril 2019
L’amour est un don précieux. Un don de soi. On s’applique à le cultiver, à le partager le mieux possible. Aimer… Mon amie l’avait croisé, cet amour. Pour un temps, non pour la vie. Il arrive parfois, souvent même, que le cours de l’existence vienne chambouler les rêves, reprendre ses promesses, changer l’avenir des amoureux. On se quitte. Pour un rien ou pour les bonnes raisons. Parfois avec violence, souvent avec intelligence. Et il n’est pas rare que l’ex devienne un ami tendre et fidèle. Qui sera là, quand nous aurons un urgent besoin d’être accompagnées sur les chemins épineux de notre existence.

Quand on a profondément aimé, rien ne peut effacer le souvenir des jours heureux que l’on préserve comme une manne d’espérance en la bonté des êtres.

Un jour, ma belle amie se retrouva seule. Un mouvement venait s’inscrire dans le cours de sa vie d’amoureuse. Heureusement, elle avait constitué, au fil des années, un clan d’amies fidèles, de camarades de travail et des amies de longue date. Elles furent ses bonnes fées dans ce qui allait suivre. Et l’amoureux d’hier – le père de sa fille – le fut aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 avril 2019
Amies de longue date, elles forment, dans ma vie, un éventail coloré de femmes libres et aimantes. Toutes aspirent à vivre pleinement et à vieillir sereinement. Elles sont des battantes et méritent que je vous les présente. En souhaitant que leurs parcours puissent inspirer d’autres femmes, des femmes de toutes les générations. Car elles sont nombreuses à vivre seules. À trente ans, quarante ans, cinquante ans, soixante ans et plus.

La majorité de celles qui, tout comme moi, font partie de l’époque des baby-boomers ont eu, pour modèles, des mères et des épouses au foyer qui n’ont pu réaliser leurs rêves d’expression, d’expansion. Nous, leurs filles, avons porté le flambeau de la libération des femmes afin de prendre le large, voir le monde, endosser notre rôle de citoyenne, de femme professionnelle sans renoncer à nous épanouir amoureusement et à vivre la maternité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 avril 2019
Elle a connu des amours importantes, mais elle est demeurée discrète sur les mouvances de son cœur.

Elle a aimé. Beaucoup aimé. Elle aime encore. Trop peut-être. À prendre soin des autres. Une vocation, un devoir, une mission. Sa famille souffre et elle tente, comme elle le peut, d’être présente, d’être l’infirmière des corps et des âmes en péril.

Aujourd’hui, la vie de Constance est de plus en plus silencieuse. Après avoir voyagé dans différentes sphères professionnelles où elle a excellé – enseignante, metteur en scène, comédienne –, elle est revenue à l’écriture qu’elle avait délaissée. Quelque mystérieux chagrin la hante et, pour ne pas s’enfermer dans un halo de solitude éprouvante, elle a repris la plume, pour laisser monter la voix intérieure et amadouer ce silence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 avril 2019
Longtemps, elle a été la Juliette de son beau Roméo, décédé depuis plusieurs années. Un homme qu’elle a profondément aimé et avec qui elle a élevé une nombreuse famille, aujourd’hui dispersée aux quatre coins du monde, mais dont tous les membres reviennent régulièrement au berceau de leur enfance pour la visiter, en Gaspésie. Certains viendront même y vivre leur retraite, car cette mer et ce territoire ont inscrit en eux une appartenance solide, à l’abri de toutes les intempéries.

Grand-maman Romance habite maintenant dans une résidence pour personnes âgées et s’y sent très heureuse, confortablement installée, aimée. Elle s’attarde aux uns et aux autres pour continuer de semer la beauté et l’harmonie dans le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 avril 2019
Pour mieux comprendre son passé et s’ancrer au loin de sa famille dans une sérénité retrouvée, mon amie devait vivre la maternité à son tour. Être une maman et apprendre à tout pardonner. Les manques et le trop-plein. C’est aussi cela devenir le nid, la matrice, la couveuse, la chaude présence. Un rôle pour la vie. Pour toujours.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Louise Portal (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louise Portal
Touchante rencontre avec Louise Portal, au centre conservant des archives BAnQ Vieux-Montréal, pour discuter journaux intimes, mémoire, écriture et archives. http://bit.ly/BAnQ_VM
autres livres classés : solitudeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3640 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre