AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916385762
Éditeur : SOTECA (15/05/2012)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Maurice Sarrail (1856-1929) est un « général politique ». Sa carrière, ses écrits, ses décisions en témoignent. Mais si cet engagement se manifeste à de très nombreuses reprises en Orient, il importe également de reconnaître qu il fait preuve d une grande énergie et parfois d une réelle audace militaire. Mon commandement en Orient présente le triple intérêt de préciser la réalité des opérations conduites dans les Balkans entre 1915 et 1917 dans un difficile contexte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Villoteau
  23 août 2012
Un ouvrage fort utile pour la compréhension d'un théâtre d'opérations extérieur durant la Première Guerre mondiale. le général Sarrail, après avoir commandé le IIIe corps d''armée lors de la bataille de la Marne à l'automne 1914, prend le commandement de l''armée d''Orient d'octobre 1915 à décembre 1917. Voilà la réédition d'un ouvrage écrit par l'auteur en 1919 et paru en 1920 chez Flammarion. Au texte du général Sarrail, qui est rigoureusement chronologique et couvre la période de son commandement des forces françaises à Salonique, s'ajoutent ici des notes fortement utiles de Rémy Porte militaire de carrière mais également historien de la chose militaire. L'ouvrage démarre en juillet 1915 lorsque le général Sarrail doit céder sa place de commandant de la IIIe armée au général Humbert et il se termine en décembre 1917 quand après 26 mois à la tête des armées basées à Salonique, il quitte son poste. La préface du général Sarrail montre combien il s'agit pour lui de rendre hommage à une armée dont les actions étaient largement ignorées (même à travers le filtre de la censure) durant le conflit. Il pense que les succès de cette armée est (après son départ) d'ailleurs directement liés à la fin de ce conflit puisque celle-ci obtient la reddition bulgare, première étape vers des armistices successifs qui arrêtent définitivement le conflit. Ce livre ne permet pas seulement de comprendre le destin des 400 000 soldats des empires français et anglais qui laissèrent leur vie dans les Balkans mais il approche certaines données des relations du gouvernement français avec ses généraux, les relations de chefs militaires entre eux et la concurrence entre diverses doctrines relatives à la menée de cette guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
SCOman
  23 novembre 2012
Mon commandement en Orient est le récit, écrit par le Général Sarrail lui-même, de sa période passée en tant que général en chef des forces de l'Entente sur le front des Balkans, de 1915 à 1917. Plus qu'un descriptif très précis des mouvements tactiques des deux camps sur la ligne de front grecque, il s'agit là en fait des mémoires d'autojustification de Sarrail, dans la mesure où ce dernier cherche continuellement à louer ses prises de décisions personnelles, tout en accablant dans le même temps les acteurs qui gravitent autour de lui de reproches divers et variés. Cette tendance lourde à l'autojustification peut parfois énerver, mais elle a cependant le mérite de pointer du doigt les difficultés d'un commandement interarmes et interallié. Les forces placées en théorie sous le commandement du Général sont constituées de contingents non seulement français, mais également anglais, russes, italiens, serbes, auxquels viendront s'ajouter plus tard quelques troupes grecques. Considérés comme un front secondaire de la Première Guerre mondiale, les Balkans ne sont pas scrutés, la plupart du temps à juste titre, comme une priorité par le Grand Quartier Général (GQG) et les dirigeants politiques français. de manière quelque peu réductrice, on peut dire que la mission principale de Sarrail durant ces trois années se résuma à fixer l'armée bulgare afin de soulager les autres fronts de l'Entente. Même si le Général Sarrail fait souvent montre d'audace et de pugnacité pour tout ce qui toucha aux [...]
Lien : http://leslecturesdares.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VilloteauVilloteau   01 septembre 2012
Dès les premières de ce "Commandement en Orient", le lecteur est confronté à des ambiguïtés et des contradictions qui obligent à rechercher dans d’autres documents des explications complémentaires. Les souvenirs de Sarrail ne visent d’évidence pas à raconter simplement le détail tactique des engagements militaires sur le front de Salonique, même s’ils sont sur ce plan tout-à-fait intéressants. La volonté de leur auteur de placer le débat dans un face-à-face franco-français avec le Grand Quartier Général constitue le véritable filigrane au long des chapitres successifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
VilloteauVilloteau   23 août 2012
Le 2 décembre, Karasouli et Gumondjé sont occupées pour préparer des pistes et en même temps jalonner par des points d'appui la ligne de repli. Le 3, les Bulgares nous tâtent sur nos ailes, à Kosturino, au kilomètre 113, ainsi que sur la Cerna où ils tentent deux passages de vive force : partout ils sont repoussés. Ils ne pourront s'apercevoir du commencement de notre repli (…)
Commenter  J’apprécie          50
VilloteauVilloteau   01 septembre 2012
(Déclaration du général allemand Von Falkenhayn) :

« Il était plus avantageux de savoir qu’entre deux et trois cent mille hommes étaient enchaînés dans cette région lointaine que de les chasser de la péninsule balkanique et de là sur le front de France »
Commenter  J’apprécie          70
VilloteauVilloteau   23 août 2012
Un dernier télégramme me rappelait encore sa nécessité : « Je vous confirme de nouveau mes télégrammes 7363 et 7443 qui vous laissent toute latitude et toute initiative pour le repli de vos forces vers Salonique quand vous le jugerez opportun».
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : censureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1492 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre