AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les enquêtes de Victor Dauterive, tome 1 : L'affaire de.. (25)

jppoprawa
jppoprawa   11 février 2019
Les usurpations des riches, les brigandages des pauvres, les passions effrénées de tous étouffant de la pitié naturelle, et la voix encore faible de la justice, rendirent les hommes avares, ambitieux et méchants.
Commenter  J’apprécie          100
talou61
talou61   08 octobre 2018
Depuis deux ans, on ne parlait que de liberté et d'égalité, mais le peuple, c'était toujours la canaille, la populace. On s'en méfiait, on lui refusait le droit de vote ou celui de porter les armes.
Commenter  J’apprécie          80
Herve-Lionel
Herve-Lionel   16 janvier 2016
C'était la règle des salons : il ne fallait jamais aller trop loin dans la dispute, même si l'on guettait avec gourmandise le bon mot qui pouvait faire le tour de Paris en quelques heures et ridiculiser sa victime pour longtemps. Révolution ou pas, la vieille maxime de La Rochefoucauld était toujours aussi vraie : le ridicule déshonore plus que le déshonneur lui-même.
Commenter  J’apprécie          50
Herve-Lionel
Herve-Lionel   16 janvier 2016
Deux hasards ne font pas une conspiration!
Commenter  J’apprécie          40
jppoprawa
jppoprawa   11 février 2019
Si l'homme est crée libre, il doit gouverner. Si l'homme a des tyrans, il doit les détrôner.
Commenter  J’apprécie          30
talou61
talou61   08 octobre 2018
Parmi les multiples réformes votées par les députés de la Constituante, la plus symbolique - et la plus urgente - concernait sans nul doute la justice. Depuis longtemps, les Français la jugeaient lente, injuste et cruelle, se plaignant de la multitude de juridictions et de la corruption qui y régnait. Pour faire table rase du passé, on avait institué des juges de paix, magistrats de proximité élus, qui appliqueraient la même loi pour tous, gratuitement.
Commenter  J’apprécie          30
Herve-Lionel
Herve-Lionel   16 janvier 2016
Depuis cette sinistre confrontation avec Talon dans le donjon de Vincennes, il ne savait plus quoi penser de la Révolution. Lui qui, quelques mois auparavant avait les idées si arrêtées, il ne savait plus comment considérer les choses. Ses grands principes, ses préceptes nourris à la lecture de Rousseau, ses enthousiasmes de jeunesse, tout cela lui paraissait soudain lointain, vain, presque chimérique. La réalité politique était autrement plus complexe et plus féroce.
Commenter  J’apprécie          30
talou61
talou61   08 octobre 2018
Marat s'interrompit brusquement pour dévisager le sous-lieutenant. Dans son regard brûlait une passion inconnue qui fit frissonner Victor, et il sentit que, derrière cet homme, tout un peuple réclamait justice.
Commenter  J’apprécie          20
Herve-Lionel
Herve-Lionel   16 janvier 2016
 C'est donc cela le pouvoir, une succession de mensonges et de trahisons, loin des regards du peuple, bien loin du services des idées.
Commenter  J’apprécie          20
polacrit
polacrit   05 mars 2018
Jamais les émeutes de la faim n'avaient été si nombreuses, si brusques et si violentes. Bien pire, finalement, que celles qui avaient frappé le pays, une dizaine d'années plus tôt.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    1895 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre