AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Il était une fangirl tome 1 sur 3
EAN : 9782371022980
Lumen (04/02/2021)
3.89/5   85 notes
Résumé :
Et si Cendrillon était une fan, une vraie ?

La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
3,89

sur 85 notes
5
15 avis
4
22 avis
3
10 avis
2
0 avis
1
0 avis

Réécriture Geek du conte de Cendrillon, ce roman fut une sympathique lecture. Mais mon ressenti n'ira pas au-delà de ce qualificatif. L'ensemble est agréable, notamment grâce à l'ode à la culture Geek proposée par l'autrice, mais sans être pour autant très original. J'ai en effet trouvé que le personnage de Darrien et les problématiques qui lui sont rattachées sont vues et revues en Young adult. Ainsi, le jeune acteur est ultra beau gosse, paraît aux yeux de tous superficiels mais on nous fait comprendre que dans la vie réelle, il est tout le contraire : sympa, intelligent, peu préoccupé par l'apparence... Bref, prenez tous les clichés sur les ados stars, appliquez-les au personnage et prenez leur contraire. Vous aurez alors le portrait du vrai Darrien. Vous l'aurez compris, je pense que cette manière de faire-l'acteur idole des jeunes qui est tout le contraire de ce qu'il semble être- est un peu trop galvaudée car très utilisée dans ce type de littérature. Alors, certes, il a ses petits défauts, mais cela ne suffit pas à le sortir du cliché du personnage.

Ellie de son côté, s'en sort mieux car l'autrice parvient à lui donner les caractéristiques de Cendrillon sans pour autant la rendre faible et geignarde. C'est une ado normale qui a vécu des moments difficiles et qui essaie de s'en sortir. J'ai donc beaucoup aimé la suivre dans son cheminement.

Quant à la relation qui se développe entre les deux personnages, le point de départ de celle-ci n'est pas très réaliste, mais je n'en tiens pas pour autant rigueur à l'autrice. Je n'ai juste pas compris comment ces quelques conversations anodines autour d'un intérêt commun peut amener les personnages à autant s'attacher l'un à l'autre. On nous dit qu'ils éprouvent des émotions fortes mais on ne le ressent pas tellement à la lecture des messages qui sont écrits dans le livre. Je comprends que ces moments d'échange sont des bouffées d'oxygène pour ces deux ados esseulés et étouffés par leur vie quotidienne mais l'autrice a fait le choix de nous partager uniquement les discussions qui tournent autour de leur série favorite. Elle fait donc l'impasse sur les conversations qui les amènent à dévoiler qui ils sont en tant qu'être humain. Et je trouve que cela a un impact négatif sur la crédibilité de leur attachement respectif. On comprend que ces quelques conversations ont lieu mais on ne nous propose pas de les lire, contrairement aux autres messages. J'aurais aimé que ces échanges soient également présentés pour que l'autrice nous montre qu'une passion commune peut permettre d'aborder des sujets plus personnels au fil du temps. Je ne sais pas si je suis très claire mais j'ai eu l'impression que, dans ce bouquin, ils développent des sentiments alors qu'ils ne parlent que de leur série favorite, tous les aspects plus personnels étant occultés dans le texte ou bien résumés en une phrase lambda. Bref, tout ceci pour dire que je n'ai pas compris l'attachement soudain et intense entre les deux personnages, mon côté cynique me faisant dire que celui-ci ne peut s'expliquer que par un manque affectif des deux côtés. Ce qui n'est pas forcément la base la plus saine pour une relation durable.

Enfin, selon moi, ce qui fait le charme de cette réécriture, c'est l'hommage à la culture Geek faite par l'autrice. Elle ne rend pas les adeptes de celle-ci ridicules, et c'est appréciable. Elle montre bien que ce sont des êtres humains qui vivent une passion parmi tant d'autres et qu'elle n'est ni meilleure ni pire que les autres. J'ai également apprécié qu'elle aborde la question du « bashing » d'acteur qui, dès lors que son nom est annoncé pour un rôle issu d'une adaptation populaire, se fait lyncher car il n'est pas assez ceci ou trop cela. Cela reflète bien la réalité à l'heure où les réseaux sociaux passent leur temps à juger avant de voir.

Pour conclure, ce roman a quelques faiblesses qui ne gâchent cependant pas l'ensemble. La lecture fut agréable et j'en garderai un bon souvenir même s'il ne sera pas impérissable.

Commenter  J’apprécie          10

L'histoire : Ellie vit une page marquante de sa vie ! Sa série favorite, Starfield, va avoir un reboot format film, et elle attend avec impatience que sa belle mère et ses deux demi soeurs sortent de la maison pour pouvoir voir l'annonce de celui qui jouera le héros, le prince Carmindor, annonce qui sera à l'émission de TV Hello America. Horreur ! Darrien Freeman, cet acteur de série pour adolescente en chaleur ? Pour jouer son Carmindor ? Il se trompe en plus en plein quizz sur Starfield !! Ni une ni deux, elle laisse un article mordant sur son blog dédié à Starfield, crachant son venin sur ce choix qu'elle trouve atroce.

Sauf que Darrien est lui aussi un stargunner, un fan de starfield, et que même si jouer Carmindor est son rêve, le contrat veut qu'il se trompe exprès à la troisième question, pour finir à l'eau et montrer ses beaux abdos aux fans en furie de son ancienne série. Et il sait que cette erreur lui vaudra une haine féroce des fans. Et lui qui ne voulait plus participer à aucune convention, se retrouve coincé à l'excelsicon, celle des fans de starfield. Il essaie donc de contacter l'équipe de la convention pour annuler sa présence en dédicace, et tombe sur Ellie, par sms, vu qu'elle a récupéré le téléphone de son père, qui était l'organisateur de l'Excelsicon. Sans lui avouer qui il est, ils continuent d'échanger, un moyen pour lui d'échapper à la pression de son rôle, et pour elle, de discuter avec quelqu'un d'autre que sa collègue ou sa famille.

Les personnages : J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, dont on suit le point de vue à tour de rôle. Ellie est quelqu'un d'assez renfermée, quasi orpheline, qui ne se sent pas à sa place dans le monde de sa belle-mère, chez la population aisée, et préfère travailler dans un petit food-truck, quite à sentir la friture vegan.

Darrien essaye d'être ce qu'on attend de lui, ce qui n'est pas facile, avec son père/agent obsédé par l'argent, et les déceptions amicales qui vont avec le statut de star. Au fil du roman, j'ai juste eu envie de le consoler parfois… Il n'a même pas droit de boire un soda.

La plume de l'auteur : On est ici à une réécriture de conte, cendrillon, on le voit dans le titre, mêlé à cet univers geek, avec tout ce qui s'ensuit des fans, qui cherchent les infos sur leur série, les cosplay, les acteurs et dédicaces en convention. Et je suis rentrée tout de suite dans le personnage d'Ellie pour sa passion de Starfield. Star Wars ou Star Trek ont le même impact, ou Stargate, ou Babylon 5, pour partir sur de plus vieilles séries comme est sensée l'être Starfield. J'avais presque oublié l'aspect conte tellement j'étais entrée dans le roman (même si j'ai bien ri avec certaines scènes qui font vraiment cendrillon!)

Mon avis général : Un bon moment de plaisir, entre cet univers totalement geek, auquel je m'identifie facilement, et la romance légère, toute douce. J'aime beaucoup l'évolution de certains personnages, et d'autres on les déteste au début, on les déteste à la fin, erk ! Mais néanmoins une bonne lecture, qui fait se détendre en suivant les sentiments d'Ellie et Darrien.

Commenter  J’apprécie          00

Je remercie Netgalley et les éditions Lumen pour l'envoi de ce roman ! J'avoue que j'avais vu la couverture sur les réseaux et elle m'a tout de suite fait de l'oeil avec ce gros food-truck citrouille et cette héroïne à la robe magnifique ! Puis on va dire que j'aime bien leurs publications ainsi que les réécritures de contes donc tous les critères étaient réunis pour une bonne lecture.

Quand vous lisez le résumé j'ai direct été attirée par l'univers créé par l'auteure. Je ressemble à Ellie sur pas mal de points dont le côté geek. Ellie a perdu ses parents étant plus jeune et ils étaient tous les deux fans de la même série : Starfield. Son père est même le créateur de l'énorme convention, l'Excelsicon, qui accueille tous ses fans et autres geeks en tout genre. C'est ce qui m'a fait de suite accroché je l'avoue. Ce monde des fans, des séries rempli de fanfictions, d'OTP. Ellie d'ailleurs écrit souvent des chroniques sur son blog ce qui m'a fait sourire.

Sur l'histoire en elle-même, cela m'a surtout fait penser au film « Comme Cendrillon » dont l'aventure se situe également aux Etats-Unis. La mère imbue d'elle-même, les deux demi-soeurs qui n'en mène pas large non plus niveau rabaissement. On sent de suite qu'elle n'est pas la bienvenue dans cette famille qui a l'air parfaite mais qui est loin de l'être. Elle se tape toutes les corvées, elle bosse dans un food-truck pour ramener de l'argent, elle a un couvre-feu,… Elle se sent comme une moins que rien et on comprend facilement pourquoi.

Au fil des pages, on retrouve pas mal de clins d'oeil au conte originel et ca m'a fait d'autant plus aimer l'histoire en général.

Comme autre personnage et autre point de vue, nous avons Darien. Darien c'est la coqueluche des jeunes femmes. Bel acteur découvert dans une série lambda, il a été sélectionné pour incarner Carmindor, l'un des persos principaux de Starfield, le film reboot, qui a un charisme dingue. Il a beaucoup de fans qui l'adulent littéralement, un père/agent qui régente sa vie, n'hésitant à le faire participer à des événements contre son gré juste pour augmenter sa popularité. Il lui fait jouer de ses atouts physiques pour se faire des fans mais du coup il est juste pris pour le playboy de service qui sait juste montrer ses abdos… D'où la réaction assez forte lors de la révélation de son rôle. le personnage préféré d'Ellie joué par un playboy ?!

On voit de suite que la série a énormément de fans fidèles qui l'attendent littéralement au tournant et on comprend facilement pourquoi surtout quand une série nous tient à coeur, on a énormément de mal à la voir rebooter avec un cast différent… Mais il a la pression du coup.

J'ai été surprise par Darien. Par total hasard, ils se rencontrent par hasard par téléphone sans connaître leurs identités respectives et on découvre petit à petit d'autres facettes de lui. Son côté geek également, ses failles, son passé, son côté humain tout simplement et bien loin de l'image de playboy qu'on veut lui coller.

Ellie se dévoile aussi petit à petit, osant se rebeller petit à petit contre le reste de sa famille. Elle découvre également son binôme de food-truck, Sage, avec qui elle ne parlait pas du tout et qui est spéciale et que j'ai adoré !

J'aime le lien qui commence à se créer entre elles qui vont les mener à une bien belle aventure : celle du cosplay. Ca m'a rappelé à quel point les conventions me manquent, l'interaction avec les fans, la ferveur collective, les cosplays, les échanges avec les acteurs,… Tout un univers qui me manque infiniment et que j'espère retrouver prochainement.

Je tire d'ailleurs mon chapeau à l'auteure pour tout l'univers Starfield qui a été créé de A à Z ! Entre les personnages, la série, les scènes tournées du film, les portraits des personnages,… on s'y croirait, c'est plein de détails ! J'ai d'ailleurs eu des frissons à toute la description de la tenue que porte Ellie au concours.

Beaucoup de beaux sujets traités, entre la couleur de peau de Darien, des personnages homosexuels et j'en passe, cette histoire m'a fait passer un excellent moment. Une romance toute mignonne sous fond geek, cette réédition de Cendrillon est une bonne lecture qui vous tiendra occupé. J'ai vu que ce roman était le premier d'une série alors j'ai hâte de lire le second !


Lien : https://lafilleenrouge.com/2..
Commenter  J’apprécie          00

Je tiens à remercier les Éditions Lumen et le site NetGalley pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Ce roman, j'en avais entendu parlé partout. D'abord dans sa version vo, qui donnait vraiment envie puis quand Lumen a annoncé qu'il le publiait, ça été l'effervescence. du coup, quand je l'ai vu sur le site NetGalley, je n'ai pas hésité une minute pour le demander.

Vous aimez Cendrillon et vous aimez les réécritures de contes ? Alors vous allez adorer Cendrillon 2.0. Ellie Wittimer n'a pas une vie facile. Obliger de vivre avec une belle-mère qui la déteste et ses deux belles-soeurs qui la méprisent, elle doit se charger de tout ce qui se passe à la maison : les courses, le ménage, les repas... Son seul réconfort, la vieille série que son père aduler : Starfield. Il a même créé une convention spéciale pour cette série : l'ExcelsiCon. Pour Ellie, cette saga a une importance énorme dans sa vie, c'est grâce à elle que ses parents se sont rencontrés. Elle connaît les dialogues par coeur et est incollable quand il s'agit de celle-ci.

Et quel bonheur pour elle de voir sa série chérie de nouveau sous les feux des projecteurs avec l'annonce d'un reboot. Seul problème le choix de l'acteur, qui ne convient pas du tout à Ellie. Et elle le fait bien savoir par l'intermédiaire de son blog. Comment un vulgaire acteur de série pour ado, saurait interpréter le grand Carmindor prince de la galaxie. C'est impensable.

Alors qu'il est clair que ces deux personnes ne se croiseront jamais, le hasard, par l'intermédiaire d'un sms, vient de mettre en connexion nos deux héros. Pour le meilleur ou pour le pire, seul le roman nous le dira...

Je suis une adepte des réécritures de contes, j'en lis énormément. Alors quand en plus on mélange ça avec l'univers geek, je ne peux qu'aimer ! L'engouement pour Starfield dans ce roman, c'est un peu le même que pour Star Trek ou Star Wars. Tout un univers de fans qui se reconnaissent entre eux, vont à des conventions, font du cosplay, partagent leur amour pour une série ou une saga de film. L'autrice retransmet bien tout cela dans son roman, ainsi que l'incompréhension des autres qui ne voit pas l'intérêt de tout ça.

Clairement, j'avais trop envie de faire l'ExcelsiCon, ça avait l'air tellement bien. Et avec la situation actuelle, on en rêve. J'avais l'impression de revivre le salon de Montreuil avec cette ambiance si particulière, on se sent grisé et euphorique.

Sur la base, on retrouve parfaitement le conte de Cendrillon, le père décédé, la méchante belle mère, les belles-soeurs égotistes, "Cendrillon" traitée comme une femme de ménage. On retrouve tout.

La différence, c'est la technologie, Ellie et le "prince" commencent une correspondance de sms avant de se rencontrer. C'est plus cohérent qu'un coup de foudre lors d'une seule danse. Ici, la relation évolue au fil du temps, d'abord, on apprend à se connaître et ensuite, les sentiments se développent.

Mais, et la magie dans tout ça ? Où est la citrouille transformée en carrosse et la marraine la fée ? Ne vous inquiétez pas l'autrice a pensé à tout...

Concernant les personnages, la belle-mère est détestable à souhait, j'avais envie de secouer Ellie pour la faire réagir. Son inaction face aux reproches et aux piques m'a rendu folle à plusieurs reprises.

Les jumelles ne sont pas en reste, surtout Chloé qui est vicieuse, j'ai rarement vu un personnage aussi détestable. Elles sont toutes superficielles et ne pensent qu'aux apparences.

Comment créer un prince à l'époque moderne ? Difficile d'inventer un royaume dans une histoire réaliste et contemporaine. Rien de plus simple, trouvons le prince du petit et du grand écran, le prince du cinéma : Darien Freeman ! Il fait un prince très acceptable, il est beau, gentil, un peu maladroit, très humain. Il est entouré d'une attachée de presse un peu dépassée et un garde du corps vraiment adorable quand on le connaît.

L'autrice nous a aussi pondus des personnages secondaires parfaits. Ils sont originaux, drôles et avec une personnalité digne de ce nom. J'avais envie de tous les connaître.

En bref, une réécriture sympathique, pleine de fraîcheur. Une parenthèse bien agréable dans cette atmosphère anxiogène. J'ai vu qu'il y avait une suite, je l'attendrai avec impatience.


Lien : https://le-coin-lecture-emil..
Commenter  J’apprécie          00

Fan de réécriture de contes ce livre était fait pour moi. Les passages faisant référence au conte de Disney tel que je le connais était tout aussi fort et injuste et les passages réadapté le rende plus humain et contemporain. L'histoire de la fangirl geeks m'a moins absorbée car je ne connais pas vraiment le monde du Cosplay et star wars ou stargate c'est pas mon truc non plus. Disons que la première moitié a été longue mais ensuite j'ai lu d'une traite car comme bcp de livre je voulais savoir comment ça se déroulait entre nos 2 héros.

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation

Je sors à pas lents de la loge, dont je referme la porte derrière moi sans bruit. J'effleure, sur mes lèvres, la plaie que les dents de la Ventouse ont laissée. Mark a peut-être raison. Peut-être ai-je vraiment besoin d'un agent capable de tenir les fans à distance et de jouer les gros bras au cas où...

Aussitôt, j'essaie de me raisonner :

- Non, arrête. Tu fais confiance aux autres. Tu aimes tes fans. Tu es sympa, drôle et cool. Rappelle-toi, tu es Jennifer Lawrence.

Commenter  J’apprécie          10

Ses joues sont parsemées de discrète taches de rousseur. Je les avais déjà remarquées mais, maintenant, j’ai envie de les relier entre elles comme des constellations.

Commenter  J’apprécie          30

— Dix minutes, chef, me prévient Lonny, alias Mon Pire Cauchemar, en glissant la tête par la porte entrebâillée.

— Ah parce que tu donnes l'heure, aussi ?

— Je fais ce pour quoi on me paie.

— Je peux te payer pour disparaître alors ?

Commenter  J’apprécie          10

Parce que tu as raison : tu n'es pas Carmindor. mais Amara. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu as hérité d'une intrigue secondaire toute pourrie et que, pourtant, tu as réussi à y survivre.

Commenter  J’apprécie          10

Alors il ne faut pas que je fasse de brut, afin d’éviter que l’univers repaire cette minuscule bulle de bonheur et ne la fasse éclater.

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ashley Poston (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ashley Poston
Le premier tome de la trilogie Il était une fangirl d'Ashley Poston débarquera en librairie le 4 février prochain !
Pour vous aider à patienter (et avouons-le, pour vous donner envie), voici le booktrailer officiel de Cendrillon 2.0.
Bon visionnage !
autres livres classés : geekVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4783 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre