AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782911755088
185 pages
Éditeur : Editions Guérin (26/01/2002)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Une petite merveille d’humour et de poésie burlesque dont l’action se situe dans un bar de Val Misère…
"Ce livre qui a connu un succès d’estime sans précédent avait le mérite de donner une fraîcheur nouvelle à la littérature de montagne. Enfin, on se marrait ! L’exercice était difficile: Titanesque reprend la veine truculente !".
La Montagne et Alpinisme

Une fantaisie où tout semble vrai, les histoires de bistrot à vous faire hurler de r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
PhilippeCastellain
  19 février 2017
Voici un petit livre totalement délirant à l'humour absurde et jouissif, qui tranche avec la très sérieuse et rigoureuse littérature de montagne, les Frisons-Roche et au-delà, les mémoires des Rébuffat, Terray et de tous nos illustres alpinistes !
De passage à Chamonix entre deux courses le narrateur, au hasard de ses pas, découvre un curieux bistrot au nom peu banal : le Port de la Mer de Glace. A l'intérieure, une décoration de troquet de bord de plage, et un patron grognon. Un vieux lourd de mer surgit, et lui raconte comment il a fait naufrage avec son bateau en voguant sur la Mer de Glace…
Le ton est donné. L'histoire est absurde, n'a ni queue ni tête, et joue en bonne partie sur ce nom de « mer » que porte le plus grand glacier de la vallée de l'Arve. le narrateur s'attachera au bistrot, et y fera la connaissance d'une galerie de personnages haut en couleur, dont un curieux individu dont les croyances personnelles lui interdisent de ne jamais tourner à gauche, sauf le premier dimanche de chaque mois où il a interdiction de tourner à droite. Ce qui n'est pas sans poser de problème quand il s'avise de prendre le volant… le dernier tiers du livre est le théâtre d'une originale et peu orthodoxe ascension des Drus, avec notamment fondue savoyarde dans des hamacs d'escalade, accrochés au beau milieu d'une paroi.
Il faut aimer le comique de l'absurde, le bon vin et la bonne nourriture. Et, accessoirement, la montagne. Si toutes ces conditions sont réunies, vous devriez bien rire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
gavarneur
  05 août 2015
J'ai trouvé ce livre lourd. Oui, comme chez Rabelais on y boit sec et on ne crache pas sur une blague de mauvais goût. Mais pour le reste : que d'humour beauf et macho, que d'invraisemblance dans le récit d'ascension (il se passe en montagne des choses incroyables, mais là je n'ai pas accroché un instant).
Si j'ajoute que le lecteur est laissé sans indice, à part le délire d'un personnage, pour justifier le passage du bistrot à la face nord des Drus, je ne comprends pas l'intérêt de ce livre.
Commenter  J’apprécie          83
Maym
  25 avril 2020
Un récit complètement délirant mais fort bien écrit, qui se lit rapidement et qui est bien cadencé. J'ai beaucoup aimé le parallèle avec le monde de la mer et les marins, les petites réflexions philosophiques associées ainsi que l'esprit poétique associé aux éléments (l'eau avec la mer, l'air avec la montagne). Et bien-sûr, le livre débute par un extrait des Fleurs du Mal... j'étais conquise dès le début! Néanmoins petit bémol pour la lourdeur (grossièretés) de certains propos notamment au début du livre... Ça campe les personnages, mais ça aurait peut-être pu être fait d'une manière un peu plus élégante.
Si vous cherchez un bouquin d'alpinisme vous serez déçu, mais si vous cherchez à vous changer les idées pendant 2h et à être embarqué dans une histoire rocambolesque sur fond de face nord des Drus (tant qu'à faire!), je vous le conseille!
Commenter  J’apprécie          10
karkarot
  28 août 2018
Haute gastronomie et marine s'invitent grâce à Dominique Potard dans la face nord des Drus (rien que ça), par un itinéraire loin d'être classique. Folie douce, grand cru et humour marin se marient à merveille dans ce récit très bien mené qui ravira les passionnés de montagne mais aussi les amateurs de Rabelais dont les appétits littéraires sont en cette période de vache maigre littéraires bien limités.
Classique littéraire je ne sais pas, mais pour le moins un excellent moyen de se détendre, de rire tout en imaginant la fabuleuse Mer de Glace, ou le zinc du port qui lui est rattaché !
A déguster un (à la fois) verre à la main bien sur !
Commenter  J’apprécie          20
Egatrap
  21 avril 2020
Moi qui me suis toujours rêvé grimpant la face nord des Drus, me voilà servi. Et de quelle manière ! Truculente, dionysiaque.
Pittoresque en diable le quiproquo de départ: chaque mer a au moins un port, c'est un minimum. Et dans chaque port un rade où vient s'échouer une foule de personnages construits à la diable. Ils te ripolinent le monde à la peinture de leur brève de comptoir métaphoriques et joyeuses. Imparables, ils vous embarquent dans leurs traversées bachiques les plus folles. Emporté par ce flux de nectars oniriques on s'y laisse couler avec délice
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gavarneurgavarneur   05 août 2015
Un boulanger et un barman faisaient une partie de pétanque dans la face nord des Drus, de nuit, en plein hiver ou presque ; les tournées de pastis pleuvaient comme sur la Cannebière.
Les frites rôtissaient tranquillement dans la friteuse. En fonte. Je m'efforçai de trouver la situation banale.
Commenter  J’apprécie          60
michel.carlier15michel.carlier15   11 novembre 2013
Nous reprîmes l'ascension plutôt décidés . Le brouillard s'était à nouveau refermé sur nous , sans être toutefois trop épais . Nous distinguions assez les formes de la montagne - avec quelques visions fantasmagoriques , bien naturelles après les deux litres de blanc - pour y choisir notre itinéraire .
C'était comme si nous appartenions à un monde clos , d'une centaine de mètres carrés d'espace vital , mobile et sans aucune attache avec le monde extérieur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
michel.carlier15michel.carlier15   11 novembre 2013
J'avais rangé toutes les règles élémentaires de prudence en montagne - du genre "on ne part en montagne que lorsque le temps est sûr" , "la conquête des grandes face nord est une affaire de patience , à l'affût du bon moment" ,"un bon alpiniste doit savoir renoncer" - au fond de ma mallette de bonnes intentions.
Commenter  J’apprécie          20
mablehomemablehome   17 août 2020
On raconte ici, à propos de ce nom équivoque de Mer de Glace, que deux touristes demandèrent un jour s'il était possible d'y louer des pédalos.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Dominique Potard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Potard
Dominique Potard Titanesque Editions Guérin Michel Guérin
autres livres classés : montagnesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16256 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre