AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Carole Gourrat (Illustrateur)
EAN : 9782092511626
107 pages
Nathan (24/08/2006)
3.83/5   6 notes
Résumé :
On avait tout préparé pour l'anniversaire de mamie. J'étais triste, parce que c'était son dernier repas de fête avant l'opération très grave, qui lui permettrait peut-être, mais seulement peut-être, de guérir. Pour assombrir encore le tableau, je venais de me faire larguer par Léo après six semaines de parfait amour. Quand mon père a fait un saut en voiture jusque chez mamie, il a trouvé ce mot scotché sur sa porte : " je ne veux pas d'opération ". Et il a fallu se ... >Voir plus
Que lire après Fugue majeureVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Une histoire d'amour entre une grand-mère et sa petite fille. La fugue, c'est la mamie qui la fait. Et la petite fille, bien entendu, part la rejoindre. Car la mamie refuse l'opération qui pourrait peut être la sauver. Elle choisit la vie, maintenant, tout de suite plutôt que l'hôpital et un hypothétique miracle.

C'est l'histoire aussi d'une jeune fille qui a un grand chagrin d'amour et qui pense trouver en sa grand-mère de la compréhension, de l'affection.

C'est surtout l'histoire de leurs retrouvailles, du croisement de deux trajectoires. Et le simple plaisir d'être ensemble quand on s'aime...

Les phrases de Martine Pourchain sont courtes. L'écriture est obstinée. Elle avance irrémédiablement, comme la vie, avec ses pertes, ses douleurs et l'acceptation. Mais aussi avec la conscience forte que le bonheur est dans le présent. Et c'est cet hors temps, déjà presque envolé, que l'auteur nous offre.
Commenter  J’apprécie          200
Je viens de lire "Fugue majeur" de Martine POUCHAIN.


Ce livre raconte le parcours que fait Nini, une jeune fille de quinze ans, qui part à la recherche de sa grand-mère qui a fugué la veille de son anniversaire...

Le livre ne m'a pas beaucoup plu car Nini est triste pendant tout le livre et parle beaucoup trop de son ancien amoureux Léo, sauf quand elle retrouve sa grand-mère et quand elle rentre chez elle. Je trouve qu'il y a trop peu d'aventures quand elle part la retrouver. Mais sinon c'est un livre agréable à lire et on peut se plonger facilement dedans. Vous aurez plus de cent pages à dévorer !!!
Je recommande ce livre aux personnes qui n'aiment pas beaucoup l'aventure et qui aiment les petits livres !
Je pense que l'âge approprié est dix ans mais les adultes peuvent aussi le lire.

Pour vous donner envie de le dévorer voici un petit extrait :

« En apprenant qu'elle avait prémédité son départ, papa devint furieux.

Elle aurait pu me prévenir quand même !
C'est vrai qu'on a payé un taxi pour rien, a renchérie ma mère dont ce n'est pourtant pas la spécialité de faire des économies. Il faudrait peut-être décommander le chirurgien, a-t-elle ajouté, saisie par un accès de sens pratique. »

Chapitre 3, page 24.
Commenter  J’apprécie          30
C'était un dimanche, toute la famille est réunie pour un repas de fête, les plus belles assiettes ont été sorties, on n'attend plus que Mamie -dernier repas de fête avant son opération. Mamie est surtout attendue par Nini, notre narratrice, toute retournée d'avoir été larguée par un vilain Léo, bien indélicat... Car pour Nini, Mamie c'est tout : de la tendresse, de l'écoute, une légèreté qui l'emporte toujours loin de ses soucis, bref une Mamie parfaite, toute en poésie et en sourire. Mais voilà que Mamie ne vient pas... Un mot placardé dans sa maison : "Je ne veux pas d'opération", et plus aucun doute possible : Mamie a disparu, Mamie a fugué.

Nini va se lancer à sa poursuite, avec ce seul indice : un appel téléphonique de l'intéressée, avec bruits de vague et cris des mouettes en arrière-fond, et c'est parti pour un voyage en moto en solitaire, sur la route de Fort-Mahon. Un voyage "sur les traces de Mamie, et peut-être aussi un peu de moi-même" pour Nini.

Il suffira d'un rêve magique, de l'histoire de la Souris des bouleaux, d'un beau garçon surnommé secrètement Gaspard, et d'instants précieux entre la petite-fille et sa mamie, pour que les chagrins d'amour s'évaporent, et que toutes les deux affrontent leurs avenirs.

Une petite aventure, aux allures de road-movie, à la (re)découverte d'une mamie tant aimée, avec de belles réflexions sur le temps qui passe, immanquablement et qui vous happe, quel que soit l'âge. Un récit de la révolte aussi : révolte contre le monde - si brutal lorsque l'on est ado, mais aussi lorsque l'on est beaucoup plus âgée. Un beau portrait d'une grand-mère, insouciante, charmante, pleine de jeunesse rentrée, de souvenirs doux et terribles. Une Mamie forte et fragile à la fois, que Martine Pouchain nous rend terriblement attachante !
Lien : http://biblioado.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          20
du coté de l'histoire: C'est dimanche, toute la famille s'est réunie pour fêter l'anniversaire de Mamie, tout est prêt, il ne reste plus que Mamie qui tarde à arriver. Ce repas est important pour tous car ce sera le dernier repas de famille avant l'hospitalisation de celle-ci, une opération vitale est prévue dans les jours à venir, et toute la famille l'attend, en particulier Nini qui est très proche de sa grand-mère. Mais voilà le temps passe et mamie ne vient toujours pas, arrivés chez la vieille femme, ils vont découvrir un mot qu'elle leur a laissé, "Je ne veux pas d'opération". Plus aucun doute n'est possible : Mamie a fugué.
Notre jeune narratrice, Nini, déjà chamboulée par sa récente rupture avec son petit ami Léo, va se lancer à la recherche de la fugueuse avec pour seul indice: un appel téléphonique, avec des bruits de vagues et des cris de mouettes. Sans prévenir personne elle décide de la rejoindre et part sur les routes de Fort-Mahon.
Toutes les deux vont alors pouvoir commencer à se reconstruire et affronter l'avenir.

Du coté de l'écriture: Fugue majeure est une jolie aventure, aux allures de road-movie, une évocation des liens entre une jeune adolescente et sa grand-mère, beaucoup de très belles réflexions sur le temps qui passe, la maladie et les premiers chagrins d'amour. Martine Pouchain, avec sa si jolie plume qui regorge d'émotions fortes, nous livre ici un récit poignant rempli de sagesse, d'émotions et d'espoir.

En conclusion: Martine Pouchain nous livre ici un roman tout en douceur et rempli d'émotions qui aborde des thèmes particulièrement difficiles mais ce que j'ai vraiment apprécié c'est que ce roman reste un message « d'espoir » qui nous permet de comprendre que tous les obstacles ne sont pas insurmontables et qu'il faut surtout profiter de l'instant présent.

Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Ricochet
15 novembre 2012
Un récit tout en émotions, en impressions, en révolte et sourires, une réédition nécessaire et bienvenue !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
C'est l'histoire d'un amour qui se termine et d'un autre qui continue. C'est aussi l'histoire d'un amour qui pourrait commencer et d'un autre sur lequel tout n'a pas été dit. Mais le mieux c'est que je commence par où les choses ont commencé à dérailler. Pour autant que je m'en souvienne, c'était un dimanche...
Commenter  J’apprécie          70

autres livres classés : initiatiqueVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

Zelda la rouge

Comment la sœur de Zelda s'appelle-t-elle?

Julie
Kathy
Alix
Camille

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Zelda la rouge de Martine PouchainCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..