AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092016819
Éditeur : Jigal (11/07/2016)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Alors que la région s'embrase à nouveau, que les affrontements intercommunautaires se multiplient et que les morts s'accumulent de part et d'autre, Dany et Guy deux inspecteurs de la police judiciaire israélienne enquêtent sur le meurtre d'une Européenne retrouvée assassinée en plein quartier arabe à Jérusalem-Est.
Ils débutent leurs investigations sous haute tension d'autant que, pour les extrémistes, les coupables paraissent tout désignés et qu'une telle ho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bouvy
  16 mai 2017
Une jeune femme européenne, Anglaise, est retrouvée assassinée à Jérusalem, dans les quartiers arabes. Guy et Dany, franco-israéliens tous les deux, policier de l'état hébreux, se voient confier l'enquête. L'anglaise était employée dans une organisation internationale qui fait de la coopération avec la police Palestinienne à Ramallah. Quand le portrait de la victime circule dans l'espoir de rapidement l'identifier, Maïssa, capitaine de la police palestinienne, elle aussi à moitié française (enfin, c'est une façon de s'exprimer car être Palestinien, ce n'est pas reconnu en tant que nationalité), reconnaît l'une de ses meilleurs amies. L'ambiance dans la région est particulièrement chaude. Les relations entre Palestiniens et Israéliens sont des plus tendues, le pays est au bord d'une troisième intifada. Les extrémistes des deux bords prennent fait et cause dans cette affaire. C'est alors que l'enlèvement d'une coopératrice française a lieu à Ramallah. Cette victime est aussi l'amie de la policière palestinienne et de la jeune femme assassinée. C'est alors que la police palestinienne dont Maïssa et la police judiciaire d'Israel, dont nos inspecteurs Guy et David, doivent collaborer ensembles. Les services secrets israéliens tentent de récupérer l'affaire avec leur méthodes radicales, le climat politique et religieux s'épaissit encore dans cette région du monde qui reste une poudrière.
Pour connaître la région, l'accueil glacial à Tel-Aviv quand je dois me rendre à Ramallah, les Check-points, la ville de Ramallah, Jérusalem, un peu la Palestine et la mer morte pour y faire de temps à autre de la coopération, je dois dire que l'auteur nous plonge dans un monde réaliste, qu'il connait merveilleusement la région et que ses descriptions des lieux et de la vie qui s'y déroule sont époustouflantes, criantes de vérité et d'actualité. L'exploit de l'auteur est de savoir conserver malgré tout une certaine neutralité, ce que je crois ne plus savoir faire quand je parle de la Palestine. le style est fluide, rythmé, sans accroche. le suspens est étouffant, sans temps mort, riche en rebondissement jusqu'à la dernière ligne. En plus des descriptions d'un hyperréalisme, l'histoire vous entraîne, vous aspire. Les personnages ne sont pas trop nombreux, ce qui nous permet de ne pas perdre le fil. Les Israéliens et les Palestiniens ont tout deux leurs méchants et leurs gentils, ce qui équilibre le récit. Les caractères des personnages sont bien tranchés, parfois, une pointe d'humour vient alléger l'ambiance lourde du récit. L'auteur nous offre une histoire passionnante, sans longueur inutile, bien ficelée et bien écrite. Un roman noir, politique, écrit à l'encre de sang et plus que jamais dans l'actualité. Ce livre peut également nous éclairer un peu sur les problèmes récurrents de Cisjordanie et d'Israel. Bref, un livre qu'il ne faut pas rater, qui mérite cinq étoile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
RomansNoirsEtPlus
  26 décembre 2016
Les histoires de la Palestine et d'Israel sont intimement liées ; liées dans le sang . Deux religions , deux peuples qui se vouent une haine féroce et qui ont bien du mal à vivre ensemble . Sans prendre parti pour les uns ou pour les autres Pierre Pouchairet nous immerge dans cette réalité-là . Une armée israélienne conquérente , omniprésente que ce soit dans à l'intérieur de ses terres mais aussi en Cisjordanie , une autorité palestinienne fantoche et corrompue . Au milieu de tout ça le meurtre d'une jeune employée britannique travaillant à Ramallah va accaparer toute l'énergie de la brigade criminelle basée à Tel Aviv et notamment de deux de ses inspecteurs d'origine française Guy et Dany . Il va être aussi le nouveau prétexte à un regain de violence entre les deux camps ennemis .
Ce roman , à travers les enquêtes policières des israéliens et des palestiniens , montre la réalité du terrain : un antagonisme permanent , des braises qui ne demandent qu'à se rallumer à tout instant mais des hommes qui continuent à faire leur travail , sans préjugés , quitte à collaborer avec l'ennemi .Un livre qui tient ses promesses avec son lot de surprises et de rebondissements , des personnages attachants que vous quitterez avec déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SylvieBelgrandReims
  25 septembre 2018
Je suis contente de retrouver Dany et Guy, les flics israéliens, et Maïssa, la flic palestinienne, dont j'avais fait la connaissance avec plaisir dans "Une terre pas si sainte ".
Comme souvent avec Pierre Pouchairet, il y a deux niveaux de lecture :
D'une part, il nous livre avec une belle écriture puissante, claire, rythmée, une enquête palpitante.
Et d'autre part, il s'appuie sur sa connaissance du terrain pour donner une description de la géopolitique du conflit israélo-palestinien, qui éclaire bien des points pour nous qui ne connaissons que l'angle des médias occidentaux.
Si tout ça est passionnant, ça tient sans aucun doute aux personnages, qui sont profonds, humains, ni tout blancs ni tout noirs.
On court avec eux, on souffre avec eux, on se réjouit avec eux... et cette fin, mon Dieu, cette fin ! Je ne m'y attendais pas ! J'ai baissé ma garde et je me suis faite cueillir.
Commenter  J’apprécie          30
yv1
  29 mai 2019
A peine commencé ce roman policier, j'ai eu l'impression de l'avoir déjà lu. Sensation qui se prolonge durant quelques pages avant que je ne me souvienne que je l'avais déjà eu entre les mains avant de l'abandonner je ne sais plus trop pourquoi. Et je le sais d'autant moins que cette fois-ci, nulle envie de le laisser tomber. Comme quoi, la rencontre entre un livre et son lecteur se joue à peu de choses, une humeur, un état d'esprit...
Dans une ambiance pour le moins tendue et dans une région où le moindre détail peut prendre des proportions inquiétantes, les deux flics israéliens doivent faire preuve de tact, ménager tout le monde et toutes les susceptibilités tout en enquêtant. Tâche ardue surtout lorsque la politique s'en mêle. Pierre Pouchairet ne prend pas parti même si l'on sent bien qu'il n'estime pas les extrémistes de tous poils, juifs ou musulmans. Ses flics, Dany, Guy et Maïssa ont certes des a priori, mais la connaissance de l'autre leur permet souvent de les lever pour aller plus loin et chercher la vérité. Néanmoins, le climat n'est pas bon et la suspicion généralisée des juifs envers les musulmans et vice-versa.
Les investigations sont difficiles à mener, les flics opiniâtres qui vont devoir se battre contre les préjugés, les violences, les extrémistes, les politiques qui voudraient que leur enquête servent leurs intérêts. Ce polar est dense, intense parce que son auteur le mène brillamment avec tous les enjeux régionaux, avec toutes les difficultés : les Palestiniens qui voient leurs territoires diminuer et qui, pour certains, en appellent aux armes ; les Israéliens qui ont peur des attentats et qui pour certains aimeraient vivre en paix avec les Palestiniens ; mais aussi les extrémistes qui ne veulent que faire fuir -ou pire- leurs ennemis. L'endroit est complexe, extrêmement inflammable, explosif. Si l'on y ajoute l'intrigue, l'enquête, les personnages vraiment bien travaillés, c'est tout cela qui fait que ce polar est remarquable.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
BouvyBouvy   10 mai 2017
Au niveau du premier étage, de longues toiles plastifiées doublées de filets à mailles serrées cachaient la vue sur la ruelle où commerçaient les Arabes : les restes du bazar traditionnel. —Ils ont peur qu’on saute ? Son compagnon lui répondit d’un rire. —Non, c’est pour les Bougnoules en bas. Ils veulent se protéger. On a essayé de les faire dégager de là en jetant des ordures, ou des eaux de vaisselle, voire mieux... Et la municipalité les a protégés comme ça. Ce sont des animaux, après tout, ils méritent bien un filet de protection, conclut-il d’un rire presque heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BouvyBouvy   10 mai 2017
Lors de sa construction, le mur de protection érigé par l’État hébreu pour délimiter zones arabes et juives avait opportunément épousé le contour de cette nouvelle enclave pour l’englober dans le territoire israélien. Un vol de quelques kilomètres carrés, récupérés sur les accords d’Oslo, une philosophie du « pas vu pas pris » assez coutumière, et destinée à assurer au gouvernement des électeurs en plus. Le genre d’action qui donnait raison aux colons, en leur prouvant qu’il n’y avait pas de petite lutte et que chaque mètre carré gagné était une victoire sur le camp opposé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BouvyBouvy   10 mai 2017
Sur l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam, le Dôme du Rocher resplendissait de tout son or sous le soleil. Plus bas : le mur des Lamentation. Et plus à l’ouest : le Saint-Sépulcre. La cité –de moins d’un kilomètre carré –focalisait les trois grandes religions monothéistes, excitait les convoitises et semblait se nourrir du sang de ses habitants, prompts à le verser pour défendre croyances et racines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BouvyBouvy   13 mai 2017
Comme tous les célibataires, Fahrid logeait chez papa et maman... En Palestine, l’oiseau ne quitte le nid que s’il fonde le sien.
Commenter  J’apprécie          40
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   24 décembre 2016
On ne sera jamais capable de vivre en bonne intelligence. Dans ce pays , il n'y a pas un mètre carré qui n'a pas été foulé par les babouches d'un prophète ou d'un de ses fidèles . Et chaque communauté veut se l'approprier, comme étant un héritage divin. C'est la raison de cet éternel combat.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Pierre Pouchairet (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pouchairet
« CE POLAR FAIT FROID DANS LE DOS » Quatre sans Quatre.
Après Une terre pas si sainte, La Filière afghane, À l?ombre des patriarches et La Prophétie de Langley, Pierre Pouchairet poursuit avec brio dans ce nouveau roman, Mort en eaux grises, le sillon qu?il a creusé, mêlant terrorisme, politique, affaires de drogue et actualité brûlante. Et force est de constater que l?efficacité est toujours au rendez-vous ! Son style très direct, sa parfaite connaissance du terrain, ses multiples expériences passées, tout concourt à créer un roman fort, brutal, réaliste et particulièrement effrayant ! « C?est du lourd? Ça tangue, ça secoue, ça fait peur. Les personnages sont dans l?urgence d?agir et nous dans l?urgence de lire? » dixit Un Polar. Les droits d?auteur de ce roman seront entièrement versés à l?orphelinat mutualiste de la police nationale, Orpheopolis.
+ Lire la suite
autres livres classés : palestineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1678 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre