AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Pierre Pouchairet (Autre)
EAN : 9782372605823
368 pages
Éditeur : Palémon éditions (22/06/2020)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Alors que la France s’apprête à affronter un ouragan d’une ampleur comparable à celui de 1987, les pilotes du vol Air France AF007 qui a décollé de New York apprennent qu’ils font l’objet d’une menace terroriste et se voient interdire le survol de l’espace européen. Comme ils ignorent quels sont les passagers incriminés, une seule solution s’impose à eux : un atterrissage d’urgence sur l’aéroport d’Ouessant, pourtant inadapté pour ce type d’appareil.
Pour la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LeslecturesdeMaud
  31 août 2020
Vous prenez Leanne et sa bande d'amis qui rentrent de vacances des Etats-Unis, des avions, une menace terroriste, un ouragan qui s'abat sur la France et un atterrissage forcé sur l'île de Ouessant ; vous remuez tout ça et voici le décor de nouvel opus cataclysmique !!!
En lisant ce livre, j'ai eu vraiment l'impression de voir un film tant les scènes sont méticuleusement bien décrites. Que se soit les descriptions des désastres (météorologiques et géopolitiques) ou de la visite de l'île, sa vie et son Histoire. On a vraiment l'impression de voir et d'y être.
Ce retour en France sonne le glas des vacances qui se terminent, de drames à venir. Pas de répit pour Leanne qui va devoir faire preuve d'une grande imagination afin d'opérer en milieu hostile, en effet tout le monde est suspect, voir certains désignés par habitude. Mais aussi faire face aux éléments, pas d'équipement, de communication, ni d'électricité. Comment mener une enquête à bien lorsque l'on est coupé du monde ?
Faire face également aux habitants insulaires qui se sont déjà fait leur opinion, n'aiment pas le débarquement soudain de ces étrangers qui tombent au mauvais moment. Quand l'idée prend à certains de faire justice eux même. L'ambiance devient ultra tendue, gorgée d'électricité et la moindre étincelle, c'est l'embrasement. La fine équipe va devoir jongler et faire preuve de nouvelles idées afin de maintenir un semblant d'ordre et de cohésion. Mais les corps sans vie commencent à pleuvoir.
L'auteur nous embarque totalement au centre de cette intrigue rondement bien menée ! le lecteur est transporté tant sur le sol américain qu'en Bretagne, le théâtre de faits qui peuvent paraître surréalistes. Et pourtant, habilement, je dirai comme toujours, l'auteur « chatouille » les idées reçues et met à mal les idées préconçues et les pensées collectives. Pourtant, habilement, il nous montre que les apparences sont parfois trompeuses et tellement manipulables. Une mise en lumière des différents organes américains vient saupoudrer la partie américaine. Mais il y a l'enquête et la géopolitique, là commence un jeu d'équilibriste très instable.
Leanne plus retors que jamais, va s'épuiser à mener à bien cette enquête tout en étant soulagée de l'arrivée des renforts. Elle même va se retrouver déstabilisée par ce qu'elle va découvrir. Une fin ne peut-elle pas en cacher une autre ?
Une scène très habile clôt ce volet, un appel qui va rappeler à Leanne qu'elle est bien rentrée de vacances !! Bon retour parmi nous !!! Quant à moi je me languis déjà de connaître la suite tant le suspense plane !
J'ai beaucoup apprécié les différents clins d'oeil de l'auteur !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jipaif
  21 décembre 2020
J'aborde pour la première fois les "Soeurs Brestoises",je connais Léanne, maintenant commissaire de la PJ de Brest , du temps du roman "Mortels trafics" :elle était en activité à Nice. Habitant le Finistère, connaissant Ouessant, et sa piste d'aéroport accueillant des Cessna comme le signale l'auteur, je tenais à découvrir, et "suspendre mon incrédulité", l'atterrissage quasi impossible d'un A 380 d'Air France. En sachant qu'AF et les A380 c'est fini officiellement .La piste: 860 mètres de long 24 m de large 1160 m nécessaire pour le 290 tonnes à vide comment allait-il procéder?. Et ce malgré des terroristes à bord...mais ça c'est l'histoire...Ce vol voit le retour de vacances new-yorkaises des trois Brestoises , Vanessa la psychologue est enceinte, Elodie la légiste , notre Léanne , et Isaac jeune adjoint. Sur le territoire américain John le Breton (sic) analyste du FBI a bien du mal à prendre langue avec ses supérieurs et l'antenne de Virginie où deux enquêteurs Hélène Gustawsson et Mark Fernandez(!) sont sur la piste de mystérieux complotistes. Elle, est tuée, et lui, fuit. Que fabrique cette mystérieuse boutique informatique de l'aéroport de New-York avec son imprimante 3D? Nos héros sont contactés pendant le vol par les pilotes d'une menace terroriste. Un avion, liaison NY-Munich a explosé sur la ville, une méga-tempête est en approche par l'ouest sur l'Europe ,on annonce des vents supérieurs à 200 kmh sur la Bretagne , l'état français averti par les USA de la menace décide d'interdire le territoire à l'avion Air France, sinon il sera abattu.Les pilotes Jean Lavergne et Oriane (ancienne militaire) décident alors d'atterrir à Ouessant, obtienne l'autorisation,déclenche leur FORDEC (Faits Options Risques / Décision Exécution Contôle) pour au plus vite éviter que les terroristes entrent en action.
Le miracle aura lieu , atterissage réussi.A Ouessant Guillaume le Cornu ,le maire, et Nonna ,la policière minicipale, le contrôleur aérien et les pompiers vont organiser la répartition des naufragés (aérien) mais quid des terroristes. Ceux-ci inidentifiables, tuent des pompiers et se fondent dans la masse ayant récupéré dans leurs bagages leurs armes (matériau 3D) et télécommande d'explosifs. Qui sont-ils? Daech ? La tempête s'installe, très gros vent, plus d'électricité , difficulté de circuler autant d'élèments contraires pour les traquer. Léanne et Isaac , sans arme à l'origine ,ont récupéré un vieux pistolet , décide de se faire aider des chasseurs , mal leur en prend, un jeune meneur de l'île décide qui sont les terroristes et s'en prend aux populations d'origine musulmane..... L'île abandonnée sur 48 heures, est l'occasion d'explorer pour l'auteur tous les sentiments liés à la peur et l'ignorance...
Ce qui semblait un roman tenir sur une invraisemblance (l'atterrissage à Ouessant) révèle un récit vif, époustouflant, très visuel (pour connâitre très régulièrement sur mes côtes penmarchaises les vents proches de cent kmh) décoiffant ,interrogateur. Et vive les trois Brestoises, je file de ce texte au prochain..en pays Bigouden eh oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mariegil
  27 juillet 2020
100...2020...
Pierre Pouchairet...
L'île abandonnée...
Leane,Vanessa Elodie et Issac s'apprêtent à rejoindre la France apres une séjour idyllique à New-York ...pourquoi vont-ils se retrouver prisionnier dans cette île d'Ouessant...en pleine tempête...coupés du monde ...et en charge de s passagers de leur avion....le danger rôde..mais lequel...
une petite nuit en leur compagnie et toujours convaincues que les séjours dans les îles ne sont pas ma tasse de thé...
Les pages de ce livre se sont tournées toutes seules....séduite une fois de plus par la plume de l'auteur...
Encore merci aux éditions Palémon...
Commenter  J’apprécie          10
Mangeur_de_livre
  06 octobre 2020
A la suite de menaces terroristes, un Airbus reliant New-York à Paris doit se poser en pleine tempête sur l'île d'Ouessant. Celle-ci se retrouvant complètement coupée du monde, c'est le début de 48 heures sous très haute tension pour la commandant Vallauri et son équipe, qui avaient pris place à bord de l'avion. Les morts s'accumulent et impossible d'identifier le ou les coupable(s).
« L'île abandonnée » est un polar aussi efficace qu'agréable à lire. Son rythme est relativement lent au départ le temps d'installer l'intrigue et les protagonistes. Cette intrigue justement saura vous garder en haleine et même vous surprendre en allant dans des directions où on ne l'attendrait pas vraiment. du côté des personnages, n'ayant pas lu les tomes précédents de la série des Trois brestoises, il m'a peut-être manqué un peu de bagage pour en appréhender totalement les trois héroïnes, mais cela ne m'a pas pour autant empêché de totalement rentrer dans l'histoire et de bien cerner et comprendre ses acteurs. Et la commandant Vallauri semble être une flic pleine de caractère et très intéressante à suivre, dont il me tarde de découvrir les prochaines aventures. L'originalité du livre réside évidemment dans son cadre. le huis-clos ouessantin sur fond d'ouragan est très bien rendu et sert réellement l'intrigue en créant une atmosphère de fin du monde qui influence beaucoup les comportements des personnages et happe le lecteur avec elle.
En bref, un polar très prenant dans un cadre très original qui vous donnera envie de vous rendre sur place, dans d'autres conditions quand même !
Lien : http://www.mangeurdelivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
YvPol
  23 septembre 2020
La série Les trois Brestoises avec Léanne commandant de police, Vanessa psychologue et Élodie médecin-légiste est hautement addictive et cette cinquième aventure n'échappe pas à la règle. Privilégiant cette fois-ci l'action, le rythme et la vitesse, Pierre Pouchairet écrit-là un roman catastrophe très cinématographique, qui change un peu des premiers tomes tout en gardant ce qui en fait le sel. C'est bien parce qu'on ne s'ennuie pas, pas le temps, et que la série ne ronronne pas, comme parfois d'autres le font -pas celles que je lis, d'autres- ; enfin, ça ça m'arrive davantage avec des séries télévisées qui à force de saisons s'épuisent et moi avec. Là, rien de tout cela, c'est fou et lorsque l'on croit que le pire est arrivé, on s'aperçoit quelques lignes plus loin qu'il n'en est rien, puisque l'imagination du romancier pousse les limites.
Toujours attaché à l'actualité, aux thèmes qui rendent notre société violente : le terrorisme, la peur, la soif de vengeance, l'auto-défense, la haine des flics, ... Pierre Pouchairet construit un polar riche et dense dans lequel il n'hésite pas à mettre en scène les présidents français et ses ministres et leurs homologues étasuniens et notamment le "twitteur compulsif", et c'est très crédible. La vie de ses héroïnes est un peu en retrait, elles n'ont que le temps de penser à l'immédiat, pas à leur avenir. Et dans les circonstances décrites, on les comprend. Vivement la suite de cette série plus qu'excellente...
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Pierre Pouchairet (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Pouchairet
JIGAL POLAR LES NOUVEAUTÉS Pierre Pouchairet, Nicolas Zeimet, Cédric Cham, Sophia Mavroudis.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2075 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre