AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Tuez-les tous mais pas ici (8)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
Tostaky61
  22 janvier 2019
Mais dans quel monde on vit...
Il n'est jamais facile d'être parents.
Dans Tuez-les tous...Mais pas ici, Pierre Pouchairet aborde ce qui pourrait être votre pire cauchemar.
Ce qui n'arrive pas qu'aux autres.
Ici, pas d'enlèvement, pas de viol, pas de suicide, mais....
Julie a disparu, depuis plusieurs semaines.
Volontairement ?
Certes,  plus jeune elle a déjà fugué, mais là, Martine et Louis, ses parents, n'y croient pas du tout.
Martine et Louis sont divorcés.
Martine tient une boutique de prêt-à-porter,  elle s'en sort plutôt pas mal.
Louis, lui, refait sa vie dans les bras d'une jeune femme, Jenifer, mais lui, c'est un loser, il a raté sa vie d'homme marié,  de père. Il a raté sa vie professionnelle, ex-flic, ex-journaliste...
Alors que la police semble se désintéresser du sort de la jeune femme, Louis est contacté par un mystérieux personnage.
Et là,  tout va basculer.
Ce qu'il n'imaginait pas, ce que vous n'oseriez jamais imaginer, va lui tomber dessus.
Avec son lot de question.
Pourquoi nous ?
Qu'est-ce qu'on n'a pas fait ?
Qu'est-ce qu'on n'a pas vu ?
Qu'est-ce qu'on n'a pas compris ?
Louis et Martine ne veulent pas, ne peuvent pas croire ce qui arrive.
Il faut trouver des coupables.
Ça course-poursuites, ça flingue, ça explose, ça cogne, ça saigne, ça tue et...ça pleure.
Un roman haletant et pesant.
Pouchairet nous parle d'un sujet grave.
D'évènements, de gens, d'individus de notre époque, de notre monde.
De jusqu'où sont prêts à aller certains.
Par convictions religieuses ou politiques.
Un roman qui ouvre les yeux.
Un roman qui ne dit pas ce qu'il faut faire pour l'éviter, parce que, qui, sait ?
Et ce final... glaçant, qui vous laissera KO...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
rosulien
  21 juin 2019
Ce roman avait tout pour me plaire
Le sujet complexe, d'une actualité brûlante : comment peut-on adhérer à une filière djihadiste et partir rejoindre Daesh en Syrie quand on est un jeune français à priori bien éloigné de ce monde en guerre au nom de l'islam
Second argument: l'auteur a une connaissance réelle des conflits de la grande région qui va de la Syrie à l'Afghanistan .Argument majeur que j' apprécie beaucoup dans les livres de DOA ou Cédric Bannel qui collent à une réalité que je connais un peu
Troisième argument: la situation de l'intrigue à Quimper, ma ville natale, et sa région proche Bénodet où L' Ile-Tudy , qui évoquent la Bretagne traditionnelle et soi-disant authentique
Une zone plutôt à l' écart de ces problèmes, un peu comme une France villageoise et rurale qui regarde ces problèmes devant sa télévision mais en spectateur vaguement intéressée mais peu concernée
Ce choix géographique fait tout l' intérêt du livre qui serait plus banal si la jeune fille qui disparaît habitait la banlieue d'une grande ville française
J'ai vraiment été passionné par le début du roman, le mystère de cette disparition, l'angoisse des parents pourtant séparés et qui se retrouvent pour chercher la vérité
La suite du livre, cette quête de la vérité et leur désir d'aller sur le terrain via la Turquie, est intéressante mais m'a laissé assez mal à l'aise
Je n' y ai cru qu' à moitié
Est-ce vraiment le rôle des parents de jouer les enquêteurs en terrain miné ?
Il y a une part d'inconscience et d' égoïsme à vouloir jouer les héros dans une zone de conflit aussi dangereuse
Ils mettent ainsi en danger les forces françaises chargées de protéger nos ressortissants
L'histoire récente et tragique récemment au Sahel où des militaires sont morts pour sauver des otages pour le moins inconscients n'a pas quitté mon esprit pendant la lecture de la deuxième partie du roman et a gâché mon plaisir
Cela n' empêche pas que j'ai découvert un auteur vraiment intéressant qui raconte une vraie histoire et parle d'un vrai problème que personne ne saurait ignorer même dans des zones qui pourraient se croire épargnées du fait de leur situation géographique ou de leur isolement
Un bon livre malgré quelques maladresses

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
troumoulou
  24 mai 2018
Pierre Pouchairet donne une lecture de la société qui glace le sang tant la fiction semble s'approcher de la réalité. voici un récit en prise avec l'actualité dans ce qu'elle a de plus sombre. Un roman qui fait froid dans le dos quand on sait que Pierre Pouchairet n'hésite pas à introduire des faits réels dont il a été le témoin ou le confident.
Aujourd'hui alors que se pose le problème de l'éventuel retour de jeunes djihadistes français sur le territoire national, l'auteur laisse entendre que certains parmi eux auraient disparu avant même d'avoir pu combattre ou simplement avoir rejoint le sol de la Syrie. Une disparition programmée et organisée par de hauts responsables et grands commis de l'état.
Pierre Pourchairet nous plonge au coeur d'une intrigue aussi crédible qu'effrayante puisque l'on est dans le cadre de l'embrigadement de la jeunesse par les filières djihadistes. 
Il est difficile de faire la limite entre le vrai et le faux. On croise les doigts pour que ce roman ne soit qu'une fiction.
Lien : http://troumoulou.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
nathf
  11 octobre 2018
Julie, 17 ans, se volatilise.
Louis et Martine, ses parents divorcés, décident de prendre les choses en main face à l'inertie de la police.
Quand un agent de la DGSI les contacte......
Voici un polar surprenant qui nous entraîne de Quimper à Instanbul en passant par la Syrie.
Pierre Pouchairet nous met face au désespoir et à l'impuissance des parents dont les enfants sont embrigadés dans les réseaux djihadistes.
Le commun des mortels n'a malheureusement pas les ressources de Louis, ancien flic qui a gardé des relations qui lui seront utiles.
Inutile de vous dire que le périple des protagonistes ne sera pas un long fleuve tranquille.
Leurs péripéties s' enchaînent sans nous laisser de répit.
Je dirais même que ce récit pourrait servir de base pour un cours de prévention sur le mécanisme de manipulation et sur les monts et merveilles que ces illuminés font miroiter aux jeunes trop idéalistes.
Si cela reste une fiction, ce roman est effrayant tant il est réaliste.
Commenter  J’apprécie          20
RomansNoirsEtPlus
  27 juin 2018
Je dois avouer que j'ai été littéralement bluffé par ce roman dont l'histoire vous happe instantanément et vous entraîne à un rythme de folie durant plus de 450 pages .
Julie , 17 ans , la fille de Martine et Louis Loubriac a disparu . Alors que la police locale quimpéroise est persuadée qu'il s'agit d'une simple fugue , eux sont convaincus que c'est beaucoup plus grave .
Alors Louis , l'ex - flic , l'ex- journaliste va prendre à son compte l'enquête que ses anciens collègues ont bâclé , pour ne pas dire pas complètement occulté.
Avec l'aide de son ex- femme , Martine , le soutien improbable de sa nouvelle compagne Jenifer et d'anciens contacts toujours prêts à aider un vieil ami , il va remonter toutes les pistes qui vont rapidement le mener vers les réseaux islamistes et les candidats au Jihad , partis vers la Syrie où l'Irak prêter mains fortes aux soldats du Califat .Sa route va croiser différents membres de la DGSI dont le jeu trouble va malgré tout lui permettre d'embarquer, sur les traces de sa fille , pour Istanbul et la Turquie où il va laisser derrière lui quelques empreintes sanglantes . Ce qu'ignore Louis c'est qu'en coulisse une bande de barbouzes proches du pouvoir français est la manoeuvre pour , à leur manière , se débarrasser des futurs apprentis terroristes ..

Pierre Pouchairet nous régale en nous faisant suivre l'équipée sauvage et désespérée de ce loser , guitariste émérite et alcoolique frénétique.
Un type dont la fibre paternelle fait des miracles mais pas de quartiers quand il met la main sur quelques salopards professionnels.
C'est rythmé , bourré de péripéties qui vous laissent , comme à Louis, peu de temps pour reprendre votre souffle . Au delà du récit central l'auteur sait habilement nous montrer les rouages complexes du terrorisme islamiste dont les germes sont semés profondément dans le terreau occidental et tout naturellement dans certaines zones défavorisées où le potentiel en jeunes pousses est plus favorable qu'ailleurs.
Quant à la fin . Elle vous laissera sans voix , totalement pris au dépourvu .
Un ouvrage à se procurer d'urgence !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Apoapo
  01 mai 2018
Voici un polar sur les filiales djihadistes françaises d'acheminement de jeunes radicalisés vers la Syrie. À travers le personnage principal, Louis Loubriac, « ex-flic, ex-journaliste, ex-époux... », guitariste blues quasi alcoolique, qui croit mener une enquête, entre la Bretagne et la Turquie, pour retrouver sa fille disparue, l'intrigue est construite autour d'une manipulation ourdie depuis les plus hautes sphères du pouvoir bureaucratico-policier de la République.
Si le style laisse à désirer et le titre semble d'emblée trop explicite, un brin moralisateur également, la construction romanesque, qui paraît au départ tout aussi attendue, se complexifie progressivement jusqu'à ce qu'elle s'avère au final très prenante. [Le ch. 49 est cependant décidément redondant]. La multiplication des personnages et surtout leurs morts violentes y sont pour beaucoup.
Mais le mérite du roman, au-delà de la vraisemblance de la thèse qui l'inspire et de sa valeur littéraire, réside indiscutablement dans un autre critère propre au genre : le réalisme des descriptions des rouages des appareils de police, des dispositifs sécuritaires français, des caractères des protagonistes. L'expérience professionnelle de l'auteur, « ancien commandant de police, spécialiste de la lutte contre le crime organisé, [qui] a été en poste en Turquie, en Afghanistan et en Cisjordanie », compense les lacunes stylistiques-littéraires et récompense le lecteur par une satisfaction documentaire certaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
yv1
  02 mars 2018
Si jusqu'ici la collection Sang neuf de Plon ne m'avait pas totalement convaincu (sauf Justice soit-elle, de Marie Vindy), je dois dire que ce dernier polar m'a tenu en haleine voire éveillé jusqu'à ses ultimes lignes et que jamais je n'ai eu l'envie de le refermer, ce qu'il a pourtant bien fallu faire à contre-coeur, car je n'ai pas trouvé la possibilité de lire 460 pages d'une traite !

Entre Quimper et l'île Tudy où habitent les Loubriac (et le lieu d'écriture du roman) et la Turquie et la Syrie, Pierre Pouchairet nous fait voyager dans des conditions éprouvantes et angoissantes. Très documenté, ce polar est habilement construit, le lecteur en sait plus que les parents de Julie mais se pose beaucoup de questions sur les rôles de tous les protagonistes. Entre vengeance, manipulations des services de renseignements, pontes qui tirent des ficelles ensanglantées et qui ne craignent pas quelques morts en plus, secrets d'état et guerre contre le terrorisme, l'intrigue est touffue, dense à tel point que je me suis demandé comment le romancier allait pouvoir nous l'expliquer aisément. Pierre Pouchairet, ex-flic, qui a publié pas mal chez Jigal -dont La prophétie de Langley- s'en sort haut la main et tout est limpide malgré un nombre d'intervenants important, des connexions entre certains que je n'imaginais pas et des enjeux lourds et graves.

Bluffé, je l'ai été tout au long du livre. Je me suis laissé embarquer dans la fiction construite par l'auteur et la partie "réelle", celle de l'extrémisme et des réseaux permettant à des jeunes radicalisés de partir en Syrie est passionnante. Tout est plus compliqué que les journaux papiers ou radio et télé veulent -et peuvent- nous l'expliquer -enfin, pour ceux qui les regardent ou les lisent-, même si évidemment, je mesure bien que Pierre Pouchairet construit une oeuvre de fiction et que toute ressemblance de ses personnages et situations avec des personnages ou situations existantes ne saurait être que fortuite.

Ce roman noir sorti mi-janvier est excellent, passer à côté serait une erreur monumentale.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
JML38
  16 octobre 2018
Julie la fille de Louis et Martine LOUBRIAC a disparu.
Les parents ne croient pas à la simple fugue. Louis, ancien flic reconverti dans le journalisme, usant des contacts qu'il a gardés de son premier métier découvre que sa fille a quitté Quimper pour rejoindre la Syrie, certainement pour retrouver Yacine.
Des chapitres qui nous ramènent six mois avant la disparition de Julie et l'entrée en scène de flics membres d'un service de renseignement ( DGSI ) nous donnent à penser que l'affaire dans laquelle Julie est impliquée est plus complexe qu'il n'y parait.
Les deux parents qui sont séparés mais se retrouvent solidaires dans cette épreuve vont tout mettre en oeuvre pour savoir ce qui est arrivé à leur fille et faire payer les responsables, sans scrupule sur les moyens à employer. Ils vont pour cela entreprendre de remonter une filière djihadiste syrienne jusqu'en Turquie, assez bizarrement aidés pour cela par la DGSI dont le rôle apparaît de plus en plus flou.
Ce roman est particulièrement addictif avec tout ce qui fait un bon thriller, suspense, action ( parfois très violente ), intrigue complexe très actuelle, rebondissements, personnages troubles, manipulation, intimidation.
Une belle réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox