AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782748503630
119 pages
Syros (14/04/2005)
3.44/5   9 notes
Résumé :

Comme tous les étés à Vézelay, se préparent les retrouvailles d'une jeune danseuse et de sa grand-mère, Mady. Mais cette année-là, Suzelle souffre de l'absence de Mathis, son petit ami.

Et Mady, qui se sent vieillir, est rongée par le remords. Depuis trop longtemps, elle porte en elle un lourd secret lié à la déportation de son frère homosexuel, Clément.

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
MDO
  05 décembre 2011
Une tendre complicité unit Suzelle, jeune danseuse professionnelle, à sa grand mère Mady, qu'elle rejoint chaque été pour les vacances. A son arrivée à Vézelay, Suzelle retrouve Romain, son ami d'enfance, qui lui présente son compagnon, Takis. La jeune femme les invite tous deux à partager le gâteau d'anniversaire de son aïeule. Au cours de la soirée, Mady semble perturbée et préfère aller se coucher, laissant les amis à leurs retrouvailles. En fouillant comme au bon vieux temps dans d'anciennes boîtes à chapeaux, ils vont trouver deux mystérieuses photos que Suzelle n'avait jamais vues auparavant. L'une d'elle représente Mady, jeune fille, accompagnée d'un jeune homme blond. L'autre la fait figurer entre deux garçons dont malheureusement les visages ont été découpés. Suzelle va interroger Mady sur ces photos dès le lendemain ; elle apprend alors que sa grand mère avait un frère homosexuel, et qu'il a été déporté dans un camp. Si les juifs devaient porter l'étoile jaune, c'est un triangle rose que les homosexuels se voyaient contraint d'épingler à leur poitrine. C'est pour ne jamais oublier que Mady ne cultive que des roses de cette couleur. Frappée par cette révélation, Suzelle n'est pas au bout de ses surprises. Elle sent bien que sa grand mère lui cache encore des choses, mais quel est donc ce secret qui pèse si lourd sur ses épaules et l'affaiblit chaque jour un peu plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CelineCDI
  26 février 2013
Suzelle, jeune danseuse de 19 ans, va passer ses vacances, comme chaque année, chez Mady, sa grand-mère. Mais cette année, tout est différent : Mathis, son amoureux, vient de la quitter pour une troupe de danse à Berlin et Mady est en train de perdre la boule... Suzelle découvre que Mady cache un lourd secret de famille : pendant la seconde guerre mondiale, son jeune frère, homosexuel, a été trahi et il est mort en déportation...
Un récit grave, sur un sujet qui commence à être abordé en France. Une écriture agréable et exigeante mais je n'ai pas été emballée outre mesure par ce livre et par les personnages, trop stéréotypés à mon goût...
Commenter  J’apprécie          20
maellem
  17 avril 2015
Ce livre aborde la jalousie d'une femme envers l'homme de son frère car ce livre parle d'un sujet sensible : l'homosexualité à l'époque de la seconde guerre mondiale où les homosexuels étaient envoyés dans des camps de concentration.
A la lecture de ce livre, j'ai été heurtée par certains passages évoquant les camps de concentration, la condition des homosexuels aussi maltraités que les juifs à l'époque de la seconde guerre mondiale. Ce n'est pas le genre de lecture que j'affectionne le plus car je préfère lire des romans policiers.
Je pourrais conseiller la lecture de ce roman à des personnes qui aiment l'Histoire.
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  14 décembre 2016
Un court roman dans lequel une jeune femme, danseuse, Suzelle, va découvrir le secret qui empoisonne l'esprit de sa grand-mère adorée, Mady.
Il y a à l'époque contemporaine la vie de Suzelle que son compagnon quitte pour aller danser dans une autre compagnie à Berlin. Il y a son ami d'enfance, Romain, qui vient présenter à ses parents l'homme qu'il aime. Et il y a Mady dont Suzelle découvre qu'elle avait un frère qui a été déporté quand il avait 19 ans parce qu'il était homosexuel...
Un livre très bien écrit dans lequel l'auteur a su créer une atmosphère particulière ; un très beau roman bien que triste.
Commenter  J’apprécie          12
BenoitAnciaux
  25 septembre 2013
Rose est mon étoile pour me marquer à mort
Les coups pleuvent sur moi et je suis vulnérable
Le kapo me mutile et me rend méprisable
Comment vais-je échapper à ce bien triste sort ?
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   14 décembre 2016
- Homosexuel ?
- Oui... Sous le IIIè Reich, l'Alsace, la Moselle et l'est de la France étaient devenus des provinces allemandes. Clément a été condamné en vertu du paragraphe 175 qui pénalisait le simple contact visuel ou physique entre deux personnes de sexe masculin. Le chef des SS, Heinrich Himmler, menait sa croisade contre les homosexuels.Dès leur arrivée dans les camps, ces bourreaux demandaient aux garçons de se distinguer des autres en apposant un triangle rose à hauteur de leur poitrine. Sur leur maudite veste rayée.  (p.77)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth   14 décembre 2016
D'autres mouraient sous le scalpel des apprentis médecins... Morts d'avoir aimé un jour, une nuit un être du même sexe. Sur un chemin de traverse. Hors les normes. Morts, le sang contaminé par des injections à base de sulfure, de térébenthine ou d'hormones synthétiques... Recherches fantaisistes sur la malaria, la fièvre jaune... Piqûres dans l'aine droite pour obtenir une inversion des tendances de l'individu, piqûres d'extermination contre les « déviants criminels ». A Buchenwald, Dachau, Ravensbrück, Auschwitz...
Clément est juste mort d'avoir aimé Hans. Rien d'autre n'a jamais pu justifier son décès.  (p.91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   14 décembre 2016
A cause de quoi ? Parce qu'Himmler, le chef des SS, reprochait aux homosexuels de ne pas procréer...
« L'homosexualité fait échouer tout rendement, tout système fondé sur le rendement : elle réduit l'Etat dans ses fondements. A cela s'ajoute le fait que l'homosexuel est un homme radicalement malade sur le plan psychique... Il faut abattre cette peste par la mort ! » (Dixit Himmler dans son discours du 16 novembre 1940) (p.87-88)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   14 décembre 2016
Chaque nouvelle plantation d'un rosier rend hommage à Clément depuis toujours.
Tous ces printemps, elle a nourri les racines de ses protégés avec les cendres recueillies l'hiver dans sa cheminée. Chaque poignée de cendres témoigne un peu de celles du frère disparu...
Les roses renaissent de ce terreau de sentiments. Des roses roses. Pour conjurer la couleur des triangles en la restituant au jardin. (p.92)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Erik Poulet-Reney (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erik Poulet-Reney
Erik Poulet-Reney présente une incroyable chronique sur «Toute personne qui tombe a des ailes » d'Élisabeth Brami sur la radio Triage FM.
autres livres classés : déportésVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le gang des rateliers de Erik poulet par Rémi

Dans quel pays, cette histoire a-t-elle eu lieu ?

En France
En Agleterre
En Allemagne
En Italie

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Le Gang des râteliers de Erik Poulet-ReneyCréer un quiz sur ce livre