AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Malicia peps tome 1 sur 4
EAN : 9782745975409
256 pages
Milan (23/09/2015)
4.03/5   18 notes
Résumé :
Malicia ignore tout du monde magique qui vit sous ses pieds. Jusqu'au jour où une fabuleuse fée vient toquer à sa porte pour l'emmener dans cet univers inconnu. Embarquée dans un jeu télévisé, les "Witch Wars", Malicia découvrira-t-elle le secret de ses origines ?
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,03

sur 18 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

Malahide75
  14 novembre 2015
Malicia Peps n'a pas beaucoup de chance. Abandonnée par ses parents alors qu'elle n'était qu'un bébé, elle a été adoptée par Mademoiselle Heks, une vieille peau peu sympathique. Mais un jour surgit de l'évier du cabanon où elle a trouvé refuge une minuscule fée, Fran, la Fabuleuse Fée, qui lui annonce qu'elle est en fait une sorcière et qu'elle doit rejoindre au plus vite le monde de Goutteterre, afin de participer à la guerre des Sorcières, qui désigne celle qui va gouverner le pays. Mais comment Malicia pourrait-elle remporter ce combat, face à huit adversaires aguerries au maniement de la magie ? Heureusement pour elle, elle a bien d'autres atouts cachés dans ses poches...
Un enfant délaissé qui apprend par hasard sa destinée magique... Oui, on a déjà lu ça quelque part. Mais même si Malicia Peps rappelle beaucoup Harry Potter, le public est différent ainsi que le propos.
Ici, pas question de grands combats du « Mal » contre le « Bien » avec son lot de violence et de mort. La guerre des Sorcières prend des allures de jeu télévisé où les candidates s'affrontent pour la victoire, certes, mais pas jusqu'à ce que mort s'ensuive ! À ce titre, Malicia Peps s'adresse à un lectorat un peu plus jeune (je dirais 9-10 ans) et véhicule des notions propres à cette tranche d'âge : l'amitié, l'entraide, le shopping, les plaisanteries entre copines... et les fourberies aussi.
« Malicia Peps », c'est une lecture légère comme une bulle de savon, qui établie cependant les codes du genre. Les jeunes lecteurs y trouveront leur compte d'aventures, de mystère, de suspens et de magie, le tout dans un style énergique où les chapitres courts sont propices à faire avancer l'action.
Le vocabulaire est très bien choisi, avec ce qu'il faut de difficultés pour faire progresser le lecteur dans son apprentissage, tandis que la présence de jolies illustrations rassurera encore ceux un peu craintif qui n'osent pas se lancer dans un livre sans image.
« Malicia Peps » est l'exemple parfait du roman jeunesse, alliant avec brio une histoire sympathique et une écriture intelligente.
À conseiller les yeux fermés !
Ici, ma fille de 9 ans et moi, on vote déjà pour le retour de Malicia !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ReveursEtMangeursDePapier
  21 octobre 2015
Fran, fée originaire de Goutteterre est venue dans le monde d'En Haut pour une occasion bien spéciale. Trouver Malicia et l'emmener dans le trou de l'évier. Oui, oui, vous avez bien lu. D'abord surprise et effrayée par sa venue, Malicia accepte de suivre la fée jusqu'à l'évier, dans lequel elle est aspirée. Un nouveau monde s'ouvre à elle. Binevenue à Brilleville, une ville magique en noir et blanc, peuplé de sorcières et de fées. Malicia n'en croit pas ses yeux, ce monde la fascine. Jusqu'à ce qu'elle découvre son visage imprimé sur une bannière. Malicia est en effet l'une des neuf sorcières inscrites pour participer à "La Guerre des Sorcières"...

C'est une lecture que j'ai gardé tout spécialement pour la fin octobre, période idéale pour rencontrer des petites sorcières et accueillir un peu de magie. Et je me suis régalée, à tel point que j'ai déjà envie de le relire. C'est une belle aventure pleine de bonne humeur, un poil déjantée. Et on se prend vite au jeu, en voulant absolument savoir qui sera la gagnante, future Sorcière Suprême qui dirigera la ville.

Malicia est une petite fille qui n'a pas trouvé sa place dans le monde d'en Haut, dans notre monde. Et qui passait ses journées à remuer du fromage dégoutant dans une marmite. Sa tutrice est affreuse avec elle, il était donc facile de fuir. Passer quelques temps à Brilleville lui redonne espoir, lui change la vie. C'est d'abord un peu effrayant et elle n'a rien demandé, mais ce monde en noir et blanc l'émerveille. Après avoir visiter les boutiques et les recoins du Royaume, on comprend pourquoi elle ne veut pas rentrer chez elle. Et lorsqu'elle réalise que gagner lui permettra de rester à Brilleville, Malicia prend son courage à deux mains pour relever le défi. Même si elle ne maîtrise aucun sort pour prétendre remporter ce concours, elle montre qu'elle est intelligente et maligne.

Il se trouve que les sorcières de ce roman ne sont pas comme on se l'imagine. Elles n'ont d'abord pas de verrues, pas de chapeaux pointus. Elles ont plutôt un goût prononcé pour la mode et sont de grandes amatrices d'émissions de téléréalité. Des sorcières très très modernes en somme et ça m'a fait beaucoup rire. Bien entendu, il existe aussi de vilaines sorcières. Félicité, adversaire de Malicia, est une petite sorcière ambitieuse qui veut régner sur Brilleville, dans le but d'y faire revenir la méchanceté. Douée pour tricher et pour faire le mal, c'est une adversaire redoutable pour Malicia! Elle devra alors encaisser les mauvais coups, affronter les différentes épreuves en suivant des indices disséminés dans le Royaume de Goutteterre. Heureusement, elle n'est pas seule. Il y a d'abord Fran, sa fée assistante qui la suit partout avec sa caméra. Et Peggy Tournicoton. J'ai beaucoup aimé son enthousiasme et sa bonté, qui fait d'elle une alliée précieuse, et surtout une vraie amie.

Pour finir, je vous parlerai de la petite touche de mystère qui m'a bien plu tout au long de la lecture. Qui a inscrit Malicia à ce concours? D'où vient vraiment Malicia? Il est alors impossible de lâcher cette lecture. La prédiction de la vieille sorcière aux chapeaux d'occasion, sur l'identité de la gagnante m'intriguait aussi énormément. Et puis, avec son clin d'oeil final, on ne peut qu'avoir très très envie de poursuivre l'aventure.

VERDICT : Un merveilleux moment de lecture en compagnie d'une petite héroïne attachante. Une lecture divertissante qui nous propose un monde magique souterrain bien original. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir le Royaume de Goutteterre et ses habitantes un peu toquées mais tellement adorables! A offrir à toutes les crevettes, sans hésiter (je vais de ce pas prêter le mien!).
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PegLutine
  15 novembre 2015
J'ai bien aimé car ce ne sont pas du tout les sorcières comme on les imagine: elles sont amies avec les fées, elles habitent dans une ville sans couleur, parce que les toutes premières sorcières ont pris les couleurs avec elles.
Malicia, l'héroïne, va devoir essayer de remporter une guerre (en un peu plus drôle!) pour pouvoir rester dans la ville. Les sorcières ont des "petites têtes" (ce sont comme des boules accrochées à leurs ceintures) et pour les éliminer elle doit les casser, en les jetant par terre.
J'ai bien aimé aussi la sorcière "Je sais" car elle se trompe complètement même si elle croit qu'elle a toujours raison.
Fran est la fée qui aide Malicia à gagner et elle est rigolote.
S'il y avait d'autres histoires ou d'autres aventures de Malicia Peps j'aimerais bien les lire. Et il parait qu'il va y en avoir d'autres!
(Critique faite par Suzie, presque 9 ans.)
Merci à Babelio et Milan pour cet envoi.
Commenter  J’apprécie          90
kreen78
  06 décembre 2015
Déjà, rien qu'à regarder, ce livre donne envie de le dévorer ! La couverture est très belle et rigolote, elle donne envie à la maman de retomber en enfance et à l'enfant de se plonger de suite dedans. Je ne m'attendais pas à si bel objet.
Puis, l'histoire est toute mimi, drôle, inventive, les personnages sont attachants, et je trouve que le vocabulaire correspond tout à fait à l'âge ciblé. Malicia Peps arrive dans un monde qu'elle n'aurait jamais cru possible, elle se découvre sorcière, et pour couronner le tout : elle doit participer à un jeu particulier retransmis à la télé dans ce monde qu'elle pense irréel. Chaque sorcière est liée à une fée pour réussir à gagner. Et ce qui va intriguer Malicia par-dessus tout, c'est qu'elle a été désignée par quelqu'un sachant qu'elle était une sorcière pour participer à ce jeu ! Qui la connaît aussi bien ? Comment cette personne savait qu'elle était une sorcière alors qu'elle même ne le savait pas ? Voilà un petit bout d'intrigue qui donne envie d'aller plus loin dans l'histoire, en plus des petites descriptions aussi savoureuses les unes que les autres sur la vie au royaume de Goutteterre.
Pour finir, je ne saurais que conseiller ce beau petit roman fantastique à votre enfant, dès l'âge de 9 ans. Cela va le ravir et lui donner envie de lire la suite, voire d'autres romans de ce genre...
Je remercie fortement Babelio et les Editions Milan qui m'ont gâtée avec Malicia Peps, Concours à Canal Sorcière. Il va aller entre les mains de ma fille de 9 ans maintenant, et je sais déjà ce qu'elle va en penser !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ande
  27 octobre 2015
Un monde de fantasy accessible pour les plus jeunes lecteurs.
Un univers très proche d'Harry Potter, avec une jeune héroïne parachutée du jour au lendemain au pays des sorcières alors qu'elle ignorait en être une.
Le ton de la narration est vraiment très drôle, on découvre que les sorcières lisent "modes et crapauds" et que de méchantes sorcières inventèrent un jour les choux de Bruxelles et les devoirs d'école.
Seul bémol, on est parfois un peu perdu face à cet univers et beaucoup de personnages à découvrir.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
Ricochet   18 janvier 2016
L’écriture fraîche, de bonne qualité, se révèle à l’avenant de l’imagination sautillante de l’auteure.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Malahide75Malahide75   14 novembre 2015
- C'est à cause du Grand Départ, expliqua Fran. Certaines sorcières mauvaises ont quitté définitivement Goutteterre pour vivre En-Haut. Elles ont emporté avec elles toutes les couleurs. Mais elles n'ont pas pu voler celles des livres de cette pièce.
- Pourquoi sont-elles parties ?
- Personne ne le sait vraiment. Certains disent qu'elles avaient envie de répandre la terreur parmi les enfants d'En-Haut. Pendant un moment, c'était la mode de faire vibrer les tuyaux pour les effrayer, mais c'était avant que Célia Tourmente n'invente des tortures plus efficaces, comme les choux de Bruxelles et les devoirs d'école.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   21 octobre 2015
Que savons-nous réellement des sorcières?
Elles hantent notre monde depuis la nuit des temps. Lorsqu'elles ne sont pas occupées à concocter des potions répugnantes dans leur chaudron, elles parcourent le ciel, à cheval sur un balai. Et bien entendu, elles possèdent toutes un chat noir et ricanent à chaque fois qu'elles jettent un sort.

La plupart des gens pensent que ce sont des créatures maléfiques, au nez grotesque, vêtus de haillons et d'un chapeau pointu. Mais cette image n'a pas grand chose à voir avec la réalité. Si vous voulez connaître la vérité sur les sorcières, il faut aller les voir là où elles se cachent : bien loin sous vos pieds, à l'autre bout des canalisations de vos éviers...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Malahide75Malahide75   14 novembre 2015
- Impossible ! S'indigna Fran. Nous ne commettons jamais d'erreurs, à Goutteterre. J'admets qu'une fois, nous avons confondu deux plans et construit un cirque à la place d'un hôpital, mais les malades sont très satisfaits.
Commenter  J’apprécie          50
PegLutinePegLutine   15 novembre 2015
- HEP, LA MORVEUSE! hurla une voix à l'autre bout du jardin. Sors de ta cachette, ton dîner est prêt!
Malicia lança un coup d'oeil inquiet par la fenêtre.
- Ecoute, fée ou pas fée, tu ferais mieux de partir. Mademoiselle Heks est une horrible vieille femme, et elle te fera subir tout un tas de trucs méchants. Elle adore tordre les oreilles!
Fran ne prêta aucune attention à son avertissement et reprit ses voltiges.
- C'est quoi ton menu de ce soir?
- Un bouillon de fromage. Comme toujours.
Perplexe, la fée réfléchit un instant.
- Quelle est la recette?
- Il suffit de faire bouillir de l'eau et d'y jeter une vieille croûte de fromage moisie, répondit la fillette avec dégoût.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PegLutinePegLutine   15 novembre 2015
Pala, la fée assistante de Peggy, a tenu à vous faire part elle aussi de ses impressions:
Pala: Je suis vraiment ravie de cette victoire dans laquelle j'ai joué un rôle essentiel!
Journaliste: Dites donc, vous! Tout le monde sait bien que vous n'y étiez même pas!
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : monde souterrainVoir plus





Quiz Voir plus

Les noms des personnages (facile)

Comment s'appelle la petite fée?

Fanette
Franc
Fran
Finette

5 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Malicia Peps, tome 1 : Concours à Canal sorcière de Sibéal PounderCréer un quiz sur ce livre