AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782848659022
138 pages
Sarbacane (05/10/2016)
4/5   11 notes
Résumé :
Ils sont six. Cinq gars une fille, partis en expédition pour capturer un nuage et enfin, faire tomber la pluie sur leur pays brûlé par la canicule. Après une entrée en matière drôle et pleine de vie, où les 6 se chamaillent et révèlent leurs fortes personnalités complémentaires, ils réussissent à capturer le nuage, le ligotent et l'enferment sans états d'âme pour la nuit. C'est alors qu'on découvre la réalité : il s'agit d'un bébé nuage, qui pleure d'avoir perdu ses... >Voir plus
Que lire après L'ombre d'un nuageVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique

Dans cette contrée le soleil brillait fort, il faisait chaud, très chaud et dans ce ciel si bleu qu'il en devenait lassant, pas l'ombre d'un nuage. du moins, jusqu'au jour où Carlos est arrivé en nage, à la course avec une nouvelle super importante, qui l'était tout autant, super : il venait d'en voir un de nuage.
Il le leur fallait ! Oui, mais comment le capturer ?

Alors ils sont partis à l'assaut de ce boule cotonneuse dans cet ordre, Carlos le chef, Meredith la téméraire, Nestor le narrateur, Prosper son petit frère que personne ne veut surveiller, Pedro le poseur de questions et enfin Coin-Coin et son nez toujours rivé dans un livre.
Suite à une longue marche, afin d'atteindre la colline au caillou, la fine équipe parvient à empiéger le nuage, après moult essais et surtout avec la technique ultra secrète du double noeud. Malheureusement, il est trop minuscule pour ombrager toute la bande. Ils devaient trouver un moyen de l'agrandir.

Nicolas Poupon délaisse ses poissons rouges ("Le fond du bocal" aux Éditions Drugstore), en gardant néanmoins ses histoires aux personnages anthropomorphiques (où les protagonistes sont des animaux se déplaçant debout et étant habillés). Il nous offre un conte passionnant plein d'aventures et d'humour en compagnie de ces rongeurs et ce cochon qui ne désirent finalement qu'une chose : faire pleurer... Euh pardon, pleuvoir le nuage.

Au travers les péripéties de ces jeunes intrépides, nous apprenons quelques expressions et leur signification, des insultes à cumulus, à nouer des cordes… bref, un savoir essentiel.

Dans cet album, il y a bien évidemment du texte, façon classique, mais aussi de la BD avec des phylactères, une manière d'amener l'enfant aux mondes des bulles en douceur, et de donner une certaine dynamique au récit.
L'ensemble est servi avec un dessin doux, des illustrations qui ne sont pas sans rappeler un trait à l'ancienne.

Derrière cette quête d'ombrage, l'auteur nous délivre une fable avec une pincée poétique presque philosophique. le nuage serait une entité vivante, dissemblable, ayant une vie, une famille, qui pleure lorsqu'il est enfermé dans une cabane loin des siens…
Alors peut-être me trompe-je, toutefois je ne peux m'empêcher d'y voir une analogie avec les humains. Être différents et pourtant pareils.

En pages de garde, vous aurez droit à la présentation des "héros" et, c'est un point très positif, "Le coin de Coin-Coin". Là, cet érudit cochon propose quelques rappels de règles orthographiques que le narrateur a oublié de respecter dans son empressement à relater leurs péripéties. Vous découvrirez également des explications sur l'origine de mots compliqués et le sens de certaines locutions (car le papa de Carlos en utilise beaucoup…)

Je remercie infiniment Babelio et surtout les Éditions Sarbacane pour ce "gigantissime" coup de coeur.

Lien : http://encoeurdeslivres.blog..
Commenter  J’apprécie          00
Quand 6 enfants décident de capturer un nuage pour se protéger de la canicule ça donne un joli récit tendre et rempli d'humour.

"L'Ombre d'un Nuage" est une histoire qui mélange l'album jeunesse et la bande-dessinée. C'est un récit d'aventures et d'amitié adorable. le ton enfantin de la narration est craquante et les illustrations sont juste sublimes. Nicolas Poupon a un talent certain pour le dessin.
Commenter  J’apprécie          50
Dans cet album entre roman illustré et bande-dessinée, Nicolas Poupon nous présente une bande de joyeux copains super attachants et en manque d'aventure, et ce dès la page de garde ! On rencontre ainsi Nestor, notre narrateur, qui n'est pas trop doué dans l'écriture mais plein de bonne volonté ; son petit frère Prosper, le plus petit et le plus mignon ; Pedro, qui ne sait pas s'exprimer autrement que sous forme de question ; Coin-Coin, l'intello avec toujours un bouquin dans les mains ; Meredith, la seule fille du groupe et la plus futée ; et Carlos, le chef de bande dont le papa fait un peu peur. Très vite, nos jeunes héros se lancent à l'aventure, bien décidés à s'emparer de ce nuage qui en devenait presque légendaire tant le soleil brille depuis un temps pas possible !

Découpé en plusieurs chapitres dessinés, le récit de ces aventures est tout simplement délicieux ! On se laisse entraîner dans la quête de cette petite bande, ses découvertes (les double noeuds : absolument génial !) et ses questionnements (un nuage pleut-il ou pleure-t-il ?). L'écriture de Nicolas Poupon, à hauteur de ses personnages, est espiègle et pleine de vie, quand bien même les derniers mots de Coin-Coin nous demandent d'excuser son copain Nestor qui écrit vraiment mal ! Quant aux illustrations : c'est un régal : de la vivacité, de l'expressivité, de l'inventivité, que ce soit en pleine double-pages ou en médaillons, avec des bulles ou sans. Un superbe album, où l'émotion et l'humour se mêlent habilement et où la capture de ce petit nuage va réserver bien des surprises à nos jeunes héros. A découvrir absolument ! ❤
Lien : http://bobetjeanmichel.com/2..
Commenter  J’apprécie          00
Dans un village privé de nuages, 6 enfants curieux et téméraires arrivent à capturer un nuage! Mais comment le faire pleurer euh non pleuvoir?
Entre la bd et l'album, ce grand récit drôle et aussi émouvant se divise en chapitres pour savourer l'ambiance espièglement enfantine. Un super récit d'aventures à lire en famille ou tout seul dès 5-6 ans!
Commenter  J’apprécie          10
Il fait vraiment trop chaud et ils s'ennuient ferme planqués à l'ombre sous leur arbre. Jusqu'à ce que Carlos détecte un nuage et décide de l'attraper. Les choses sérieuses vont commencer…
Le voilà donc ligoté et caché dans la cabane abandonnée au milieu de la forêt. Ça serait plutôt pas mal de trouver un moyen de la faire grandir, parce que cette découverte n'est pas vraiment grande et n'arrive pas à faire suffisamment d'ombre pour les six compères. Mais le temps passe et l'orage finit par arriver. Quand il gronde de plus en plus et que les éclairs tombent partout, les six amis (enfin, surtout le petit) finissent par comprendre que cette chose cotonneuse, pleine de rien, n'est peut-être pas si différente qu'eux...................................
Lien : http://libre-r-et-associes-s..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Et même si Carlos, il était quand même un peu le chef, on était tous les six comme des frères, soudés comme les doigts d'une patte... avec deux doigts en plus.

[p37]
Commenter  J’apprécie          10
Ouais, ben articule un peu, j'parle pas le nuage, moi.

[p58]
Commenter  J’apprécie          30

Video de Nicolas Poupon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Poupon
Extrait de l'interview de Nicolas Poupon, l'auteur du Fond du bocal et Faire semblant les jours d'orage
autres livres classés : différenceVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (17) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20472 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}