AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de keisha


keisha
  11 mars 2013
Que du bonheur!
Victoria, née Marie-Laure, vingt-huit ans, est très douée pour ne rien faire. Parfois Victoria et Marie-Laure ne sont pas d'accord (d'où des échanges peu courtois), mais pour glander, si. Victoria, donc, après des études en sociologie, s'est installée dans l'appartement de Marc-Ange, son ex-prof, et observe la vie depuis le balcon. En face, un trou où bossent des ouvriers, et les Dupont, SDF (sauf si on appelle domicile l'Algeco du chantier). Ajoutons Roland, le chat, le Petit, fils de Marc-Ange, dix ans, doté, on l'apprendra, d'une jumelle (des deux c'est le Petit qui a récupéré tout le stock de vivacité de l'intelligence).
J'ai la paresse de tout raconter, il sera question d'une enquête sociologique sur les Vélenvilles, de tirer les cartes, de pompiers, que sais-je?
Cette fantaisie primesautière se lit pour le plaisir de découvrir une histoire originale ( impossible de savoir où ça peut bien mener), et surtout une écriture drôle à souhait bourrée d'ironie, de formules, sans oublier les histoires à côté fort bien observées. Bref, j'ai adoré et jubilé.

Quelques bonbons pour la route (mais il y en a plein!)
"L'avantage à dormir habillée est de se lever habillée."
"La scoliose, la soeur du Petit l'a déjà et[qu'] il est donc inutile d'abîmer le jumeau en bon état avant de finir l'autre."
"L'open space est connu pour être à la productivité ce que le nerf est à la guerre."
Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus