AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842282353
Éditeur : Le Pré aux Clercs (07/04/2005)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Le Clan des Siciliens, Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, Elle cause plus, elle flingue, Flic Story, Quelques messieurs trop tranquilles, Les Egouts du paradis... sans oublier la récente série TV Frank Riva avec Alain Delon... André Pousse a marqué le cinéma français des années 60-70, alternant les rôles de flic (parfois) et de truand (souvent) aux côtés de Gabin, Ventura, Delon et les autres. II fut l'un des acteurs fétiches de Mich... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bibiouest
  21 juillet 2017
André Pousse a eu un parcours romanesque. L'homme aux 5 vies fût coureur cycliste (pistard) à une époque où les vedettes de ce sport étaient des "stars". Dans les vélodromes se côtoyaient aussi bien l'ouvrier de chez Renault que les membres de la « haute société » en passant par les voyous. Ce qui a permis à M. Pousse par des concours de circonstances d'être imprésario, directeur artistique du Moulin-Rouge, restaurateur. Mais c'est en tant qu'acteur qu'il a marqué les esprits. C'est une « gueule » du cinéma Français, grand second rôle dans les films d'Audiard et de Lautner (entre autres). Sa gouaille de titi parisien (j'ai encore sa voix dans la tête) est très bien retranscrite dans ce livre.
Commenter  J’apprécie          201
Tostaky61
  25 janvier 2015
Quand un des plus grands seconds rôles du cinéma français se raconte.
Simplement et honnêtement.
Vraiment sympa.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
bibiouestbibiouest   20 juillet 2017
Au matin du dimanche 17 juillet 1942, j'empruntai la rue Nélaton en direction du vélodrome. Je venais chercher deux de mes cycles pour la course que je disputais, l'après-midi même au Parc.
Un impressionnant dispositif policier me laissa interloqué.
- Vous ne pouvez pas passer ! Me dit un flic.
-Pardon ?
-Non ce n'et pas possible ! J'obéis aux ordres.
-Vous rigolez ? Je dois absolument récupérer mes vélos ! Je cours cet après-midi au Parc des Princes !
-Voyez avec le brigadier ! Il est un peu plus haut.
J'exposai à ce dernier mon problème.
Fan de cyclisme, le gradé accepta de me laisser entrer au Vél' d'Hiv'.
-C'est bien parce que c'est vous, monsieur Pousse...
-Au fait que se passe-t-il ici ?
-Oh ! Vous allez voir par vous-même ! On a rassemblé des Juifs !

Je pénetrai dans ce Vél' d'Hiv' encore synonyme de rêve et d'exploit deux jours plus tôt. Je fus aussitôt saisi d'effroi: des milliers de femmes et d'enfants, détenus là dans des conditions d'hygiène abominables, sans eau, ni nourriture, ni matelas.
La police française, sous les ordres du gouvernement de Vichy, venait de rafler 13152 Juifs parisiens, dont 4115 enfants, avant de les envoyer dans les camps de Drancy, Pithiviers et Beaune-La-Rolande, antichambres des camps de concentration en Allemagne.
Le maréchal Pétain et ses séides venaient de faire de notre Vél d'Hiv' le symbole infâme de la collaboration et de l'antisémitisme français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
bibiouestbibiouest   21 juillet 2017
..Entre deux auditions, je remontais un jour la butte Montmartre en direction du marché Saint-Pierre, lorsque j'aperçus un petit attroupement au pied des escaliers du Sacré-Coeur. Je m'approchai. Un chanteur s'accompagnait à la guitare. Une gueule curieuse, une voix assez personnelle... Il jouait très bien. J'écoutais une chanson, puis une deuxième. A la fin, je vins le trouver.

- J'organise un concours de rock à la Locomotive. Tu connais ?
- Oui
- Ca t'intéresse ?
- Pourquoi pas ?
- Eh bien, viens t'inscrire !

Il passa à l'acte et emporta haut la main, le 13 novembre 1965, la première place du « crochet des amateurs » avec son interprétation de Great Balls Of Fire de Jerry Lee Lewis.
Le 12 février 1966, il gagna la finale avec une chanson de Buddy Holly. Il accepta la prime, mais déclina le contrat d'enregistrement chez Barclay ! J'en parlai à mon pote Lucien Morisse. Directeur des programmes d'Europe n°1, i venait de fonder son label de disques, et je le savais à la recherche de nouveaux talents.
Et Lucien Morisse fit une star de ma découverte, un certain Michel Polnareff.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
bibiouestbibiouest   21 juillet 2017
En plus de mes fonctions de directeur artistique du Moulin-Rouge et des chanteurs dont je m'occupais, je commençais à fournir des artistes à un certain nombre d'établissements. Je récupérais la programmation des cinémas Gaumont de Paris. Les petites salles et autres cinémas de quartier offraient aux spectateurs, à l'entracte, une attraction, un magicien, un jongleur, un pianiste... Le Gaumont-Palace, de la place Clichy, disposait même à l'année d'un grand orchestre et pouvait donc accueillir des vedettes de la chanson, de ballets...J'élargissais ainsi, sensiblement, le champ de mes activités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bibiouestbibiouest   20 juillet 2017
Quand je courrais, en revanche, j'étais si sérieux qu'un soir Charles Pélissier (grand coureur cyliste ) me prit à part.
-Dédé, quand les filles t'applaudissent, ça te fatiguerait pas trop de tourner la tête et de soulever la lèvre supérieure pour montrer tes dents ? Ca s'appelle sourire. Et ça t'éviterait, au passage suivant, de te faire traiter d'enfoiré !
Commenter  J’apprécie          100
Video de André Pousse (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Pousse
André Pousse. Un idiot à Paris.
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de André Pousse (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5265 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre