AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782848103532
32 pages
Emmanuel Proust (22/09/2011)
3.62/5   8 notes
Résumé :
On vous a déjà raconté l'histoire du Chaperon rouge. Mais connaissez-vous celle-ci ?

Il était une fois, en Transylvanie, au pays des vampires et des contes de fée, une petite fille qui rendait visite à sa grand-mère.

En chemin, dans une forêt sombre et lugubre, elle tombe sur un loup horrible, aux yeux bizarres et au souffle menaçant...

Mais attention, ce Petit Chaperon rouge n'est pas si naïf !
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Qui a osé dépeintre le Petit Chaperon rouge comme une petite fille innocente, naïve et sans défense sauvée par un chasseur ?

Cette ré-interprétation, avec une pincée d'ésotérisme (Transylvanie oblige), montre une petite fille qui ne se démonte pas face au danger un peu comme dans les comics. Un mélange des genres avec l'atmosphère très sombre et oppressante créée par la palette de couleurs assez sombre.

Excellent moment de lecture !
Commenter  J’apprécie          180
Le petit chaperon rouge : tout le monde connaît. Dans cet album, les auteurs se sont amusés à revisiter quelque peu le conte originel.

Une vieille mamie, fort bien renseignée par une voyante autrefois, recroise sur son chemin cette dernière. Cette fois-ci, la voyante lui promet de grands malheurs et lui offre une pelote de laine rouge qui protégera ce qu'elle a de plus cher. La grand-mère tricote alors une jolie petite cape rouge pour sa chère petite-fille Ruby. le petite est enchantée par ce nouveau vêtement et est bien décidée à remercier sa grand-mère, malade depuis quelques jours, en lui portant quelques victuailles. Ruby prend la route et croise dans les bois un loup. Malgré l'interdiction de parler aux inconnus, Ruby entame la conversation avec celui-ci, bien convaincue que sa cape la protège de tout. le loup convainc la petite Ruby de s'arrêter chercher un trèfle à quatre feuilles pour porter chance à la mamie. Vous connaissez la suite... ou presque ! Car la petite Ruby d'aujourd'hui est beaucoup moins naïve que celle d'autrefois...

Vous pouvez le constater, le scénario de Martin Powell (connu chez Disney et Marvel) suit quasiment l'histoire d'origine et ne s'autorise que de légères variantes. Seule la fin, qui sera tout aussi fatale pour le loup, surprendra le lecteur par sa petite touche comique et fantomatique.
Et de fait, on peut se retrouver quelque peu déçu si l'on s'attendait à une grosse réécriture du conte. le titre quelque peu trompeur qui nous emmène en Transylvanie ne vaut que pour les quelques esprits et fantômes que nous retrouverons dans les dernières pages. Néanmoins, difficile de bouleverser totalement une histoire si connue.
Finalement cet album est surtout intéressant pour son traitement graphique. Victor Rivas (connu lui aussi surtout aux États-Unis) donne à Ruby et à son univers un petit côté féerique à la Burton. le trait est sombre, les visages et les décors hachurés. le loup a toujours de grandes dents effrayantes et Ruby, une bouille et de grands yeux ronds qui la rendent attachantes. Mais le tout donne une ambiance moderne et contemporaine qui allie de manière ingénieuse noirceur et légèreté, tragique et humour.

Le petit chaperon rouge en Transylvanie est finalement une manière bien plus moderne narrativement et graphiquement d'aborder ce conte si éculé et un peu gnan gnan. Alliant un dessin qui oublie l'imagerie enfantine pour brosser un décor plus torturé, avec un scénario parsemé de petites idées ici et là, qui allègent la frayeur de l'histoire en y ajoutant quelques petites touches humoristiques, l'album s'avère une vraie bonne surprise !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
Commenter  J’apprécie          20
Le titre est quelque peu trompeur. Bien que l'histoire se déroule en Transylvanie, il n'y a là aucun vampire. Juste une grand-mère, un loup et un petit chaperon rouge. du grand classique, quoi. Sauf que ce petit chaperon, protégé par une cape et un capuchon fabriqué avec une laine magique, est bien moins naïf qu'il n'y paraît. En tuant le loup, il va libérer sa grand-mère morte et bien d'autres fantômes…

Variation du conte traditionnel, ce petit chaperon rouge en Transylvanie propose un univers gothique digne des contes victoriens. le trait nerveux et les couleurs sombres de Victor Rivas accentuent le coté effrayant du loup et l'atmosphère lugubre de la forêt. Idéal pour les enfants qui aiment (un peu) se faire peur.

Réécriture ambitieuse et quelque peu torturée d'un texte déjà maintes fois détourné, ce petit chaperon rouge, sélectionné dans le cadre du prix des écoles lors du dernier festival d'Angoulême, est à dévorer à pleines dents !


Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
Commenter  J’apprécie          40
Mais pourquoi en Transylvanie ?
Le loup est magnifique, svelte, félin, prédateur.. le dessin est joli, sombre, ciselé même et apporte une atmosphère bien particulière dans ce récit qui, très malheureusement, n'a que peu d'originalité. Les premières lignes promettent beaucoup, suggèrent et surtout font espérer davantage que le déroulement du récit, pas très éloigné du conte traditionnel, pas assez hélas, puis la fin qui ne sort pas davantage de l'ordinaire. A réserver aux jeunes (très) lecteurs .

Commenter  J’apprécie          00
Que ce livre je l'ai aimé !
Des dialogues drôles, familiers certes, mais ça va tellement avec le style second degré. Nous sommes dans les années 2000 et le Petit Chaperon n'est plus cette petite ville, naïve, timide que nous connaissons. le loup quant à lui, un bon vrai beau parleur, qui a toujours autant envie de "manger le chaperon rouge" à travers une drague de Don Juan, mais Chaperon sous ses airs de petite fille sage, sera bien plus maligne.
Les illustrations, sont géniales, un travail magnifique sur les détails, les couleurs. Un livre jeunesse comme j'aurai voulu avoir pour mes premiers livres fantastique quand j'étais petite.
Un univers que j'adore par dessus tout, Tim Burton, un rappel, magnifique.
On y trouve, du noir, de l'humour, du renouveau. Il y a un côté que j'aime moins, c'est le côté BD, mais bon, c'est ce qui fait le charme de cet album aussi.
Lien : http://les-mots-de-gaiange.o..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
- Vous pouvez parler! C'est la première fois que je vois un loup qui parle!
- Je parie qu'il y a plein d'autres choses dans le monde que tu n'as pas encore vues, petite.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : bd jeunesseVoir plus


Lecteurs (15) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5277 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..