AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782757840696
90 pages
Éditeur : Points (09/05/2014)
2.97/5   39 notes
Résumé :
Quand un vingtenaire désœuvré, sans principes, sans attaches et sans scrupules tombe amoureux d'une grande et belle fille des beaux quartiers... Un premier roman aussi vif que drôle.

Théo n'est pas du genre à se faire du souci dans la vie. Avoir de l'herbe de bonne qualité, des plans d'incruste réguliers et des copains disponibles pour regarder les filles depuis une terrasse ensoleillée suffisent à son bonheur. Il a une vingtaine d'années, sillonne Pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
2,97

sur 39 notes
5
1 avis
4
6 avis
3
6 avis
2
4 avis
1
1 avis

Aela
  26 août 2013
C'est le premier roman de Fabien Prade, roman court mais plein d'humour et d'humanité.
Le héros est le jeune Théo, qui traverse la vie avec nonchalence et une absence totale d'ambitions.
Il me fait penser au personnage joué par Hippolyte Girardot dans le savoureux film "Un monde sans pitié" sorti il y a plusieurs années et dont plusieurs scènes avaient fait la joie des humoristes.
Bref Théo est un sympathique "glandeur" (pardon pour l'expression triviale!) qui vit d'expédients, deal et petites combines, et qui ne s'encombre pas de sentiments dans ses relations avec les filles.
Oui mais voilà.. le hasard va lui faire rencontrer la sublime Diane qui va le réprimander sur son attitude un peu "rude" avec une clocharde de la rue.
Diane est une jeune fille issue des (très) beaux quartiers.
Elle est fiancée à un brillant jeune homme, Max, très occupé par son travail.
Théo va tout faire pour se faire aimer de Diane et il va aussi essayer de sympathiser avec le fiancé..
Ses efforts seront-ils récompensés?
La suite le dira.
Toujours est-il que, même si le thème n'est pas très original, la manière dont cela est traité l'est plus.
J'ai particulièrement apprécié le côté "dense" "incisif" et le langage employé.
Un langage de "jeune" mais sans forcer, les répliques restent naturelles.
Bref c'est un livre sur la jeunesse qui a du mal à trouver ses marques, c'est un livre sur Paris (on y trouve énormément de références sur les lieux branchés) et c'est un livre sur l'amour.
A offrir à des amis étrangers qui veulent mieux connaître Paris.
Et à lire par plaisir, et par détente.
Pour un premier roman, c'est vraiment encourageant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Hamisoitil
  02 juin 2016
Parce que tu me plais est un petit livre très sympathique à lire entre deux grosses lectures.
Rien d'extraordinaire voire presque du déjà vu et pourtant, ça passe tout seul comme une lettre à la poste.
On fait connaissance de Théo et de sa petite bande parisienne. Théo, 25 ans, est issu d'une famille de classe moyenne, catholique. Il n'a jamais manqué de rien, mais trouve ça juste pathétique et ennuyeuse la vie des autres. du coup, il préfère glander toute la journée avec ses potes, tout en vendant du shit de temps en temps, histoire de se faire un peu de monnaie, en plus de son rsa ; alors, pourquoi aller bosser ?! La vie est mieux ainsi. Voici sa devise : Je vis ma vie comme je le souhaite.
Et pour vivre sa vie, croyez-moi, il ne fait pas semblant. Il traîne avec ses potes, joue à la playstation, squatte au café, fait la fête jusqu'à pas d'heure dans son appart coloc, couche avec toutes filles qu'il rencontrent dans la Capitale... Très, très passionnant tout ça et tout est parfait dans sa vie. Sauf qu'un jour, il fait la connaissance de Diane. Ils ne sont pas issus du même milieu et pourtant, lui, est complètement subjugué par ces magnifiques yeux, contrairement à elle, qui l'ignore totalement. Il va donc faire le nécessaire pour la revoir et mettre en place tout un stratagème pour la conquérir. Croyez-moi, il a beaucoup d'idées !
Entre les moqueries de ses potes à le voir se ridiculiser par/pour une nana, sa détermination à vouloir être avec elle... tout son petit monde va être bouleversé par l'arrivée du fiancé et avocat de celle-ci.
Pour ma part, je ne savais pas trop où était sa place dans ce bas monde à part le fait de vendre sa petite drogue et de glander. Il a quand même tous les clichés de la petite racaille que l'on peut croiser dans les rues mais, avec cette apparence du gendre idéal. du coup, j'avais du mal à l'imaginer. Mais ça, c'est juste un petit détail car, j'ai vraiment adoré ce personnage et sa motivation, bien plus que la fille.
L'arrivée du fiancé bouscule les choses et j'ai trouvé cela un peu fouillis vers la fin. Peut-être trop rapide ou autre chose, je ne sais pas trop, en fait !
Le langage est assez cru, familier à tendance argotique mais cela ne m'a pas dérangé plus que ça puisque "moi" je me suis sentie bien plus proche du protagoniste, ainsi. Quoi qu'il en soit, j'ai bien aimé même si ce n'est pas un coup de coeur et je recommande si vous désirez souffler entre deux lectures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bazart
  29 août 2013
Théo n'est pas du genre à se faire du souci dans la vie. Il a une vingtaine d'années, sillonne Paris sur son scooter, ne fait presque rien, et ne souhaite qu'une chose : que cela dure. Et voilà qu'un jour, alors qu'il s'empoigne avec une clocharde qui lui demande de l'argent, une jeune fille le reprend sur son comportement. Théo n'en revient pas : d'une part de sa beauté, d'autre part de son culot. Riche, bien élevée, pleine de principes, Diane vient de débouler dans sa vie.
Un coup de foudre entre deux jeunes gens que tout oppose a priori : on ne peut pas dire que Fabien Prade, pour son premier roman, tente un sujet particulièrement original ( contrairement à sa consoeur Paola Pigani).
Mais Prade, comme il le démontre dans le dossier de presse ( il se définit comme un pigiste dans des revues que personnes ne lit- ce qui n'est pas totalement faux vu le nombre de tirages de ces dites revues) qui accompagne son livre a de l'humour à revendre. Et tout au long de son intrigue, il traine son regard mi amusé mi tendre sur ce jeune glandeur qui vit de ses rentes et qui l'assume largement : son Théo est aussi bien charmant qu'agaçant dans sa propension à avoir tout ce qu'il veut sans faire le moindre effort... du moins avant l'arrivée dans sa vie de cette Diane qui, en se refusant ainsi à lui, va forcément devenir une obsession pour lui.
Roman très court ( que j'ai lu en un trajet de bus), ce parce que tu me plais décrit sans aucune fausse note cette chronique d'une passion pas vraiment partagée, mais à l'intensité tellement brulante qu'il se passera forcément quelque chose, et pas forcément de la façon dont on l'imaginait... Si vous voulez une lecture brève pas très prise de tête, mais bien agréable, ce roman est idéal!!

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
IfIStay
  15 juillet 2014
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio grâce à qui j'ai pu découvrir ce livre par le biais de l'opération Masse Critique. Merci également aux Éditions Points pour l'envoi de ce livre.
Je me suis donc lancé avec joie dans la lecture de "Parce que tu me plais" de Fabien Prade.
Lorsque j'ai reçu le livre, j'ai été surpris de la taille de celui-ci. Un livre extrêmement court, donc j'espérais vraiment que les 80 pages soient percutantes.
Ce livre m'a fait penser à "Hell" de Lolita Pille pour le côté "jeunesse dorée", un peu perdue, qui fait la fête et se drogue. Voilà un résumé très très succinct mais c'est un peu ça l'idée.
On retrouve les aventures de Théo, un jeune de 27 ans, qui aime sortir, boire et ne travaille pas. Jusque là rien de bien passionnant et pourtant, sa route croisera celle de Diane. Cette femme bouleversera sa vie... Et Théo essaiera de tout faire pour la conquérir.
L'écriture du roman est hyper moderne, c'est sûrement l'un des romans les plus contemporains que j'ai lu. J'ai aimé le style de l'auteur, franc, direct, il n'y va pas par quatre chemins, ce qui me plaît beaucoup. le langage utilisé dans le roman ne m'a pas gêné puisque cela était en adéquation avec l'histoire, les personnages et le côté contemporain du livre. Fabien Prade a une vraie plume.
Concernant l'histoire, j'ai été moins charmé.
L'idée de départ m'a beaucoup emballé. le changement, ce que l'on est prêt à faire pour une personne... Ces sujets m'intéressent beaucoup. Mais j'ai été dérangé par cet univers assez nocif. Il n'y a pas eu beaucoup d'originalité dans ce roman. le côté jeunesse dorée qui part en vrille m'a rappelé "Gossip Girl" donc bon, la référence n'est pas la meilleure...
Le personnage principal ne m'a pas du tout plu et son entourage de même. J'aurais aimé de réels changements, de la volonté pour séduire Diane mais ce n'était pas vraiment le cas.
Par contre, j'ai aimé le personnage de Diane, tiraillé entre la raison et l'envie. Elle a des valeurs et les respecte.

Enfin, la fin a été décevante. le comportement de Théo est minable et au final, on a vraiment l'impression qu'il n'a rien appris. Sa réaction "physique" va à l'encontre de ses paroles et c'est tant mieux. Je n'aime pas forcément les histoires qui se terminent comme ça. Au final, on se dit que tout cela a été inutile donc j'ai été assez déçu.
Pour résumer, Fabien Prade a une vraie plume mais "Parce que tu me plais" reste une histoire assez décevante et qui retombe comme un soufflé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FannyNetherfieldPark
  22 septembre 2013
Dès le début de ma lecture, je me suis demandée où l'auteur voulait nous emmener. Théo est homme un peu borderline et ayant des réactions extrêmes. Je n'ai pas su aimer ni comprendre ce personnage ni au début ni à la fin. Dans la vie, ce genre de personnes m'agace sincèrement. Je pensais réellement que la rencontre de Diane allait le changer et lui faire voir la vie sous un autre jour. Mais non pas du tout puisqu'il n'évolue pas. J'ai surtout ressenti de la pitié à son égard. Pour moi l'auteur nous montre une jeunesse bien triste. Heureusement toutes les personnes de cette génération (pas loin de la mienne) ne se laissent pas vivre à ce point. le public visé est, à mon sens, assez restreint car beaucoup de personnes ne se reconnaitrons pas dans le personnage de Théo ni dans cette vie parisienne débridée.
Ce livre est très court (120 pages) et se lit en une heure. L'auteur a une écriture fluide mais très directe et crue. A la lecture de ce roman, il est facile de ressentir que Fabien Prade a travaillé sur des courts-métrage grâce à son écriture très imagée, l'enchainement des scènes, les dialogues très présents et le vocabulaire du narrateur (Théo) très orale. Tout se déroule sous nos yeux sans que l'on y mette aucun effort. le format poche est très sympa avec cette couverture à rabat épaisse mais souple. Ce livre est très agréable en main.
Comme vous l'aurez compris ce roman n'a pas su me convaincre par son histoire ni par ses personnages. J'ai l'impression d'être passée à côté du sens de ce livre. Par contre, j'ai été séduite par l'écriture directe, imagée et très orale de l'auteur ainsi que l'amour qui arrive sans que l'on s'y attende et vient bousculer nos croyances et nos habitudes.
Lien : http://netherfieldpark.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
AelaAela   26 août 2013
Evidemment j'avais déjà travaillé, et parfois même je travaillais encore.
Une petite chronique dans un magazine de branchés, un DJ set dans le bar d'un pote, la revente sur e-bay de cadeaux-presse, un tournoi de poker, quelques paris en ligne..
Financièrement je m'en sortais aussi grâce au RSA, mais surtout grâce à l'herbe que je revendais à mes amis.
Je n'étais pas vraiment dealer, je dépannais.
Mais comme j'avais beaucoup d'amis et qu'ils fumaient tous, ça finissait par être rentable.
Au final, mes revenus mensuels allaient chercher dans les deux mille euros.
Je n'avais pas vraiment de gros besoins.
Cela allait bien comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Mar-KheMar-Khe   27 juillet 2014
Pour des motifs futiles, ou pas, nous avons très rapidement entamé un processus de destruction de notre bien-être. Processus bien connu consistant, au quotidien si possible, à se faire la gueule, à se regarder de travers, à paranoïer, à se hurler dessus, bref plein de trucs bandants que je n'imaginais pas que je ferais un jour avec elle, quand je lui faisais l'amour pour la première fois à Phuket.
Commenter  J’apprécie          20
StemilouStemilou   08 janvier 2014
“C’était début mai.

Paris redevenait enfin un endroit agréable à vivre.

Les filles, qui s’étaient coffrées tout l’hiver sous leur couette pour regarder des saisons entières de Girls en streaming, ressortaient enfin dans les rues.

Par beau temps, j’aime me poser à une terrasse de café dans le Marais, et les regarder évoluer librement.

Ça peut paraître limite, mais objectivement, j’ai toujours perçu ça comme une sorte d’accord tacite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AelaAela   26 août 2013
Paris compte un nombre incalculable de meufs canon, c'est un fait.
Aucune ville au monde ne peut rivaliser.
J'étais en train de glisser un petit pochon au serveur du bar quand j'ai été frappé par la foudre.
C'est une image, pour dire que j'ai vu une fille.
Mais pas n'importe quelle fille.
Une déesse.
Commenter  J’apprécie          10
LadoryquilitLadoryquilit   23 septembre 2015
Après quelques nuits à remettre en cause mon schéma existenciel, j'ai été obligé de me l'avouer. J'étais complètement accroc. Pourtant la banalité de cette histoire m'ulcérait. [...] Tout ça était si cliché, si "écrit", si cinématographique, que j'avais du mal à croire que cela m'arrive à moi.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Fabien Prade (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Prade
Fabien Prade - Parce que tu me plais .Fabien Prade vous présente son ouvrage "Parce que tu me plais". Parution le 22 août 2013 aux éditions NIL. Rentrée littéraire 2013. http://www.mollat.com/livres/prade-fabien-parce-que-plais-9782841116768.html Notes de Musique : "Schuurfonk" by jonas the plugexpert (http://plugexpert.bandcamp.com/)
autres livres classés : coup de foudreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre