AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Couton (Traducteur)Eric Sagot (Illustrateur)
ISBN : 2841720853
Éditeur : L'Atalante (14/07/1998)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Un jeune garçon à la vie très ordinaire mais soucieux d'en faire quelque chose est confronté à des situations incongrues. Les méchants extra-terrestres du jeu vidéo cèdent et demandent la paix. Les morts s'adressent à lui pour protester contre la construction d'immeubles sur le cimetière vendu. Et une SDF du temps l'entraîne sous les bombardements allemands de 1941. Appuyées par des illustrations - en couleurs - loufoques au trait saccadé imprimées sur des pages dou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lyoko
  13 décembre 2014
Ce livre est un receuil de 3 histoires.
Johnny est un jeune garçon de 12 ans, qui semble, en apparence comme le commun des mortels, mais à qui il arrive de nombreuses aventures.plus étranges les unes que les autres.
- le sauveur de l'hunamité: ce jeune garçon et ses camarades (qui eux ont tous des particularités bien à eux) vont être confrontés aux jeux vidéos. Notre jeune héros va rentrer en contact avec les aliens de son jeux vidéo.
J'avoue que cet épisode est celui que j'ai le moins apprécié des 3, sans doute parce que je ne suis pas une grande fan de jeux vidéos. Mais je pense que les jeunes ados un peu addict aux écrans pourraient accrocher a cette histoire
- Johnny et les morts: La municipalité a vendu le cimetière afin qu'une grosse entreprise fasse son business. Mais c'était sans compter sur johnny qui d'un seul coup voit et communique avec les morts.. Grâce ou plutôt à cause de la naiveté de ce jeune homme il va provoquer un véritable cataclysme dans le monde des morts... et aussi s'engager pour éviter la destruction du cimetière.
J'avoue avoir complètement accroché à cette histoire, qui est super intéressante mais surtout drôle .
- Johnny et la bombe : Johnny et ses camarades trouve une machine a remonter le temps, et ont pour mission de sauver leur village et l'avenir de celui-ci. Toujours un épisode très drole et agréable.. sur les 3 histoires je mettrais celle-ci en 2ème position.
Pour conclure, j'ai déjà lu quelques épisodes des annales du disque monde dont je suis fan , par sa drôlerie, son coté loufoque.. et l'humour de Pratchett fait mouche quasi à chaque fois. Mais ici le public visé est beaucoup plus jeune, donc l'auteur a été moins loufoque mais tout en restant drôle et efficace. Oui efficace , parce que Pratchett derrière sa drôlerie, a toujours une idée bien précise... avec une morale ou tout aux moins il mène le lecteur a réflécjir a certains sujets de société.... néanmoins même si le public visé est celui des jeunes ados.. les adultes se régaleront aussi !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Arakasi
  12 juin 2017
A treize ans, Johnny Maxwell est un garçon tout ce qu'il y a de plus banal. Il vit dans une petite ville paumée de l'Angleterre, entouré de ses potes et de sa famille, et traîne son ennui entre l'école et les jeux vidéos. Mais Johnny a tout de même un don : c'est un garçon qui pense beaucoup, qui s'interroge, qui regarde le monde qui l'entoure. Et quand on le regarde assez attentivement, le monde peut se révéler sacrément bizarre…
Par exemple, vous êtes-vous déjà demandé si les extraterrestres que vous combattiez dans un jeu vidéo avaient une vie propre ? Et que faire le jour où, refusant le combat, ils vous réclament des pourparlers ? Et les morts du cimetière ? Avez-vous déjà songé à leur demander leur opinion sur la destruction imminente de leur dernière demeure pour laisser la place à un supermarché ? Quant à cette vieille SDF qui traîne depuis des années près de chez vous, vous êtes-vous interrogé sur son âge véritable et sur le contenu des étranges sacs glougloutant qu'elle trimballe dans son cadis déglingué ? Johnny, lui, s'est posé la question. Johnny n'a pas éteint son écran d'ordinateur, a frappé aux portes des tombeaux et a ouvert les sacs de madame Tachyon pour y découvrir du temps compacté. Car Johnny est un garçon banal, très banal mais aussi très particulier…
Avis aux amateurs du grand Sir Pratchett ! Si vous n'avez pas encore lu « Les aventures de Johnny Maxwell », jetez-vous dessus ! Vous y retrouverez tout l'humour et toute l'humanité réconfortante de son grand scribouilleur devant l'Eternel. Bien sûr – littérature pour jeune public oblige – ces livres sont plus courts et moins complexes que ceux du Disque-Monde mais ils n'en sont pas moins très recommandables. Terry Pratchett, et on peut lui en être reconnaissant, ne prend pas les ados pour des cons et n'hésite pas à aborder des sujets difficiles, comme les notions de mémoire commune, d'humanité et de deuil. A souligner l'absence louable de clichés sur l'adolescence elle-même, cet âge tant caricaturé en littérature. Et puis avec ce recueil, vous avez trois romans en un ! Elle est pas merveilleuse, la vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Bdalex
  06 juin 2013
"Le sauveur de l'humanité c'est toi." Voilà le vrai titre, et c'est essentiel.
Où l'on découvre que les jeux vidéo sont peut être plus que ce que l'on croit, que les enfants sont plus malins que ce que l'on dit et surtout que l'humanité est un concept bien délicat.
Johnny est un petit garçon qui mérite d'être découvert par tous. Il est plein d'imagination, de courage et de fantaisie. Il est malin surtout et il va faire une grande découverte la plus essentielle de toutes : l'humanité c'est subjectif.
L'humanité comme groupe de personne tout d'abord.
L'humanité comme mot. La définition est variable puisque ce n'est qu'un mot.
L'humanité comme concept philosophique. Qu'est ce qui rend nos actes humains ou inhumains. le fait que notre adversaire le soit ou bien que nous soyons bons généreux, courageux, et que sais-je encore.
Sympa et amusant. A lire quel que soit votre âge en retrouvant des yeux innocents (c'est à dire sans a priori).
Commenter  J’apprécie          20
Tagrawla
  15 avril 2013
Trois nouvelles destinées aux enfants écrite par un auteur qu'on peut soupçonner d'être resté un grand enfant : le résultat est vraiment très chouette et Johnny Maxwell peut constituer une très bonne entrée en matière pour donner envie de lire aux plus jeunes. (Fonctionne aussi avec les adultes)
Johnny Maxwell est un jeune garçon comme les autres : ni plus fort, ni plus intelligent, ni plus beau. Mais il lui arrive des aventures peu communes. Ainsi, quand les extra-terrestres d'un jeu vidéo décident d'expliquer aux humains que ce qui les amuse provoque de vraies guerres dans leur monde, c'est à Johnny qu'ils s'adressent. Quand les fantômes du cimetière décide de faire grève pour protester contre la destruction du dit cimetière, c'est à lui qu'ils portent leurs revendications. Il faut dire qu'il est le seul à les voir. Enfin, quand une bien étrange bombe apparaît dans son monde, c'est à lui d'en deviner la provenance. Les amateurs du Disque-Monde découvriront avec cette oeuvre un autre aspect de Pratchett.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Corinne31
  24 juin 2014
Je n'ai pas trop accroché, mais ce roman doit sûrement plaire aux fans de jeux vidéos.
Pour les 12-14 ans.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   07 décembre 2014
"Il repéra un ou deux de ses professeurs dans le public. C'était étonnant. on les imaginait mal s'intéresser à autre chose après l'école. Les gens, on ne les connaissait jamais, de même qu'on ne connaissait jamais la profondeur d'un étang parce qu'on n'en voyait que la surface. " (Johnny et les morts)
Commenter  J’apprécie          130
okkaokka   02 décembre 2018
p.77-8.
Que signifie sexiste ?
- Quoi ?
- C'est un mot que tu as employé.
- Ah, ce mot-là. Ça veut juste dire qu'il faut traiter les gens comme des gens, et vous savez... pas croire les filles incapables de faire des trucs. On a eu une discussion là-dessus à l'école. Y a des tas de trucs que la plupart des filles arrivent pas à faire, mais faut leur laisser croire qu'elles peuvent, comme ça y en aura davantage qui y arriveront. Voilà, c'est tout.
- Je présume qu'il y a… euh... des trucs que les garçons n'arrivent pas à faire, non ?
- Oh, ouais. Mais c'est que des trucs de filles, dit Johnny. De toute façon, y a des filles qui deviennent ingénieurs, des métiers comme ça, alors elles peuvent faire des trucs valables si elles veulent.
- Dépasser les limites de leur sexe. Surpasser l'autre sexe, même. Oui. C'est à peu près pareil chez nous. Certains individus brûlent d'un désir enragé de réussir, de faire carrière dans un domaine traditionnellement peu adapté à leur sexe.
- Comme vous, quoi, fit Johnny.
- Je parlais de l'officier de tir.
- Mais c'est un homme... un mâle, j'veux dire.
- Oui. Traditionnellement, les guerriers screewees sont des guerrières, des femelles. Elles sont plus portées sur le combat. Nos ancêtres devaient se battre pour protéger la mare où elles élevaient leurs enfants. Les mâles ne se battent pas. Mais dans son cas à lui... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   03 décembre 2018
p.392.
« Qu'est-ce que tu vas faire ? Demanda Kirsty. Frapper chez les gens et leur dire " Excusez-moi, des avions vont bombarder cette rue ce soir " ?
- Pourquoi pas ?
- Parce qu'ils vont t'enfermer, voilà pourquoi, fit Pas-d'man.
- Parfaitement, dit Kirsty. Ce sera exactement comme le type qui a marché sur le dinosaure de Pas-d'man.
- C'était peut-être une espèce d'insecte, maintenant que j'y pense, fit Pas-d'man. De toute façon, on peut rien y faire. C'est déjà arrivé, sinon comment on serait au courant ? On peut pas chambouler l'histoire. »
Le caddie s'arrêta si brusquement qu'ils percutèrent le dos de Johnny.
« Pourquoi est-ce que tout le monde sort sans arrêt ce genre de trucs ? fit-il. C'est idiot. Tu regarderais vraiment quelqu'un se faire écraser par une voiture parce que c'était censé arriver ? Tout ce qu'on fait change le futur, tout le temps. Alors, on devrait faire ce qui est bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
okkaokka   02 décembre 2018
p.106.
- Quand on devient... tu sais... un peu bizarre dans la tête...
- Timbré, il veut dire, expliqua Bloblote derrière lui.
- Juste un peu surmené, fit Johnny. J'veux dire... Est-ce qu'on le sait ? Soi-même ?
- Ben, on croit tous qu'on est un peu fous, répondit Pas-d'man. C'est aussi ça, être normal.
- Oh, j'me crois pas fou, fit Johnny.
- Non ?
- Ben...
- Ah-aha ! Fit Blobotte.
- J'veux dire... J'trouve le monde entier bizarre en ce moment. Vous regardez la téloche, non ? Comment peut-on se croire les bons quand on lâche des bombes intelligentes en plein dans les cheminées des gens ? Et quand on les bousille uniquement parce qu'un dingue les mène à la baguette ?
- Z'avaient qu'à pas se laisser mener à la baguette, alors », dit Bigmac. Johnny le regarda. Bigmac perdit un peu de son assurance. « C'est de leur faute. Ils sont pas obligés de se laisser faire. C'est ce que dit mon frère, en tout cas, marmonna-t-il.
- Ah oui ? » fit Johnny.
Bigmac haussa les épaules.
«  Oh, ben tiens, dit Blobotte. Et comme ils s'y prendraient ? C'est déjà pas facile de se débarrasser des Premiers ministres, et eux, au moins, ils font pas zigouiller les gens. En tout cas, plus maintenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   03 décembre 2018
p.256-7.
Le petit a raison. On a trop amputé la ville, ça, je le sais. Vous avez chamboulé la Grande-Rue. Il y avait des tas de petites boutiques. Des gens y habitaient. Maintenant ce n'est plus que passages pour piétons, panneaux en plastique, et les habitants en ont peur la nuit. Peur de la ville où ils vivent ! J'aurais honte, à votre place. Et elle avait ses armoiries, la ville, un blason sur la façade de la mairie. Maintenant, on a une espèce de logo en plastique. Ensuite vous avez pris les anciens jardins ouvriers pour construire le centre commercial Neil Armstrong, et toutes les petites boutiques ont fait faillite. Ils étaient pourtant beaux, ces jardins ouvriers.
- C'était une vraie pagaïe !
- Oh, oui. Une jolie pagaïe. Des serres que chacun avait bâties de ses mains avec d'anciens cadres de fenêtres cloués ensemble. Des vieux assis devant leurs cabanes sur des chaises rafistolées. Des légumes, des chiens et des enfants partout. J'ignore où ils sont allés, tous ces gens-là, vous le savez, vous ? Après, vous avez rasé des tas de maisons pour construire votre grosse tour où personne n'a envie de vivre, et vous lui avez donné le nom d'un escroc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Terry Pratchett (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
Beignets de prédiction, grimoires volants, serpillière enchantée et pilleur d'âmes... Bienvenue dans le monde ensorcelant de Magic Charly! Audrey Alwett nous plonge dans une aventure de grande fantaisie, à la croisée des univers de Terry Pratchett, J.K. Rowling et Myazaki. A découvrir en librairie.
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre