AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841727998
Éditeur : L'Atalante (23/03/2017)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Johnny voit ce que les autres ne voient pas.
Par exemple, il voit les morts dans le cimetière de Blackbury.

Ni fantômes ni zombies ; pas le genre à se relever pour aller danser avec Michael Jackson. Non, des gens comme les autres, du cinquième âge simplement. Tranquillement installés au cimetière.

Sauf que le conseil municipal vient de vendre le cimetière et qu'on doit y construire des immeubles de bureaux, dans le cadre d'un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
Nargomir
  12 février 2017
Quand j'ai commencé à lire ce livre, je lui ai trouvé une grande ressemblance avec L'étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman : on retrouve un jeune garçon, pas très à l'aise dans le monde réel, qui voit et qui parle avec les morts du cimetière alors que personne d'autre ne les voit ni ne les entend. Comme il ne faisait aucun doute que les auteurs ont lu leurs oeuvres respectives (- en effet, ils se connaissent, ils sont copains, ils ont même écrit un bouquin ensemble -), je suis allé voir les dates de ces deux livres : 1993 pour Johnny, 2008 pour Nobody… Malgré ça, même si l'idée de base est la même, cette sensation passe très vite : la suite se révèle très différente. Alors que Nobody se battait pour sa vie et découvrait un vaste complot, Johnny, lui, va juste sauver le cimetière, avec, bien entendu, de nombreux rebondissements.
Beaucoup d'humour, de références (au Thriller de Mickael Jackson, mais aussi à l'Histoire, récente et moins récente). On y croise des fantômes attachants, qui se comportent presque comme de vrais humains malgré un manque de connaissances technologiques et un manque de prestance physique, mais aussi d'autres fantômes de toute sorte : les fantômes de colombes d'un magicien, ou le fantôme de la télévision, de la radio, mais aussi de la vieille Ford. Les personnages principaux sont aussi attachants, toujours fidèles à eux-mêmes : Johnny, toujours un peu perdu dans la vie, toujours ce petit côté bizarre qui à la fin, fait de lui le sauveur (du cinquième âge et non plus de l'humanité) ; Blobotte qui a peur dans ce cimetière à cause de tous les films qu'il a vu, mais qui essaie de ne pas le montrer ; Bigmac qui castagne comme jamais, à sa grande surprise (et la nôtre) et Pas-d'man, fidèle à lui-même. Kristy m'a manqué, vu qu'elle était présente dans les deux autres.
Bref, je le conseille fortement, qu'on soit encore un enfant ou bien qu'on soit grand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse
  06 juillet 2014
Roman jeunesse impeccable. Pratchett montre une nouvelle fois sa science et la maîtrise de son art avec Johnny aux prises avec les fantômes... qu'il voit!
Et il se transforme encore une fois en sauveur (non pas de l'humanité) mais de ces esprits errants.
Le tout enveloppé dans une bonne dose d'humour et de courage, d'honneur et de sens du devoir. Un roman divertissant et hautement moral.
A mettre entre toutes les mains.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
NargomirNargomir   12 février 2017
- La croyance dans la survie de ce qu’on appelle ridiculement l’âme après la mort est une superstition primitive qui n’a pas sa place dans une société socialiste dynamique !
- Vous ne groyez bas, dit prudemment Salomon Einstein gu’il zerait zage de regonzidérer vodre jugement à la lumière de breuves gonfirmées par l’egzbérienze ?
- Ne vous figurez pas me faire changer d’avis sous prétexte que vous avez par hasard raison ! Le fait que je me trouve encore… foncièrement ici n’invalide pas l’ensemble de la théorie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 avril 2014
Faut dire que l'Histoire abonde en inventeurs frustrés de leur invention parce que le reste du monde n'était pas prêt. Léonard de Vinci ne disposait pas des moteurs ni de l'équipement nécessaires à la fabrication de son hélicoptère. Sir George Cayley a inventé le moteur à combustion interne quand personne n'avait encore découvert l'essence (Alors il l'a fait fonctionner avec des grains de poudre. Vraiment. C'était en quelque sorte le moteur à combustion externe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 avril 2014
C'est ça, l'ennui avec la vie... Elle vous prend tout votre temps. Enfin, je ne
dis pas que ce n 'était pas amusant. Par moments. Souvent, d'ailleurs. D'une certaine manière. Mais ce n'était pas ce qu 'on appellerait vivre...
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 avril 2014
Les gens, on ne les connaissait jamais, de même qu'on ne connaissait jamais la profondeur d'un étang parce qu'on n'en voyait que la surface.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 avril 2014
Le temps passe partout. Mais les jours et les nuits ne sont que de petits événements locaux qui n'intéressent que les sédentaires.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Terry Pratchett (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
"Mortimer", de Terry Pratchett (Alchimie d'un roman, épisode n°27)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre