AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Annales du Disque-Monde, Tome 2 : Le Huitième sortilège (42)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
OumG
15 mai 2017
Passage obligé. Il paraît que les deux premiers livres du Disque Monde sont les moins bons. Mais nécessaires pour planter sa cosmologie, sa géographie, son bestiaire. Pour préparer les « pétales d'humour philosophique » de la suite. Qu'on m'a promis
Le tome 2 percute mieux que le premier. Moins brouillon. Plus cohérent. Comment le dire ? Je suis très mauvais public pour tout ce qui est humoristique. Surtout comme ici. Où la densité du bon mot ou du gag atteint 127,4 %. Mais quelques passage m'ont bien fait rigoler. Les trolls en retraite philosophique. Cohen le barbare cacochyme sauvant une vierge du sacrifice. Ou la philosophie des druides (qui ressemble à la politique).

« L'Univers, de leur point de vue, dépendait pour sa bonne marche de l'équilibre de quatre force, dans lesquelles ils reconnaissaient le charme, la conviction, le doute et l'envie d'emmerder le monde.
Par exemple, le soleil et la lune tournaient autour du Disque parce qu'ils étaient convaincus de ne pas tomber, mais ne s'en éloignaient pas à cause du doute. le charme permettait aux arbres de pousser, l'envie d'emmerder le monde les maintenait debout, et ainsi de suite. »

Une vision iconoclaste du pouvoir, du savoir. Et de la vie en général. En fait ce n'est pas philosophique. Ca se moque de la philosophie. C'est sans doute pour ça que c'est philosophique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
EcureuilBibliophile
02 mai 2017
Deuxième tome des chroniques du Discworld (que je ne lis pas dans l'ordre malheureusement).
On y retrouve Rincewind et Twoflowers dans leur voyage improbable dans ce monde… improbable aussi !
J'aime follement cet univers : j'aime m'y évader quand le monde réel me fatigue.
Les messages de ces romans sont magnifiques : pour moi il en résulte que meme un naze, un « raté » aux yeux de la société peut faire de grandes choses…
Commenter  J’apprécie          52
boubou35730
16 février 2017
Merveilleusement déjanté!!
Commenter  J’apprécie          00
minibulle87
03 mai 2016
Pour le plaisir de retrouver le Bagage !
Commenter  J’apprécie          60
Enelice
17 mars 2016
La suite directe du tome 1, une fois que l'on est bien installé dans ce monde un peu spécial, on a juste à enchaîner. Toujours un vrai plaisir de retrouver ce style inimitable, cet humour très particulier.
Commenter  J’apprécie          00
yeKcim
19 novembre 2015
La suite des aventures de Rincevent et Deux-Fleurs. Toujours jubilatoire à lire, les annales du disque-monde sont un véritable délice. Si vous appréciez La huitième couleur, lisez la suite qui est au moins aussi sympathique.

Mention spéciale pour le passage faisant référence à Hansel et Gretel qui est irrésistible, mention spéciale pour le personnage Cohen le Barbare, héros vieillissant, mention spéciale pour les arbres qui ne parlent pas (lire le livre pour comprendre), mention spéciale pour la Mort qui fait une petite apparition fortement sympathique, mention spéciale pour...
Commenter  J’apprécie          00
Yoda_Bor
10 juin 2015
Je continue mon aventure dans le Disque Monde en me lançant très logiquement dans le tome 2 qui s'inscrit en suite directe des évènements racontés dans La Huitième Couleur.

Le trio formé par Rincevent, Deuxfleurs et le Bagage tentent d'échapper à tous les mages de la création, qui se sont lancés à leur poursuite, et veulent rejoindre à tout prix Ankh-Morpork. Leur voyage est bien entendu jalonné de différentes péripéties et ils croisent des arbres qui parlent, une maison en pain d'épice, une ribambelle de mages, des trolls, et le héros le plus célèbre du Disque-Monde, Cohen le Barbare. Sans oublier bien sur la Mort en personne et sa fille adoptive.

Cette histoire est complètement loufoque et il est parfois compliqué de savoir où Pratchett veut réellement en venir (et le fait que le livre ne comporte pas de chapitres n'aide vraiment pas à s'y retrouver). Parce que si on y réfléchit bien, Rincevent veut rentrer à Ankh-Morpork et les mages qui le poursuivent veulent le ramener à … Ankh-Morpork.

Mais c'est toujours aussi frais et inventif, avec des petits clins d'oeil très sympathiques.
Les personnages sont toujours aussi agréables, j'ai même trouvé Deuxfleurs plus facile à vivre que dans le premier tome. Il faut dire que toutes ces aventures commencent à lui peser et qu'il a un peu envie de rentrer chez lui. le duo qu'il forme avec Rincevent se trouve du coup moins bancal, d'autant plus que le mage raté devient un peu moins peureux et qu'il décide de se prendre en main.

La fin du roman est très émouvante et j'ai hâte de revenir de nouveau faire un petit tour sur le Disque-Monde.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Shenandoah
04 avril 2015
Comme je l'avais dit dans ma précédente critique, ce livre est la suite directe de la Huitième Couleur. Attention donc à ne pas le lire avant sous peine d'être complètement perdu !

Dans ce tome, nous apprenons qu'une étoile rouge s'apprête à percuter le Disque. le seul moyen de le sauver est de prononcer les 8 sortilèges de l'In Ocatvo, le dernier de ces sortilèges étant malheureusement tapi dans le cerveau de Rincevent. Alors que les habitants du Disque succombent à la panique, c'est donc au mage raté que revient la charge de sauver le monde.

J'ai été surprise de constater l'évolution du style de Pratchett dans ce 2ème tome ; je ne me souvenais plus que c'était aussi rapide. En effet, si le premier tome pouvait encore faire penser à une grosse parodie des univers fantasy, celui-ci change de ton pour nous offrir une intrigue un peu plus consistante. L'humour est bien sûr toujours bien présent, mais il est au service de l'histoire et beaucoup moins le moteur principal de l'action.

Du coup, l'intrigue est bien plus facile à suivre, avec des péripéties, certes farfelues, qui conduisent à d'autres péripéties tout aussi farfelues, qui ont pour la plupart une réelle utilité pour nous mener jusqu'à l'affrontement final. Ce livre n'est donc plus un simple étalage de l'imagination plus que fertile de l'auteur, mais suit une vraie trame narrative.

Et c'est bien là le vrai talent de Sir Pratchett, d'arriver à nous offrir une intrigue et un monde cohérents avec des druides informaticiens, de vraies maisons en pain d'épice, un singe bibliothécaire et un héros de 80 ans, chauve, édenté et dont l'arthrose peut potentiellement l'empêcher de bouger en plein milieu d'une bataille.

Bon, je pense qu'il est inutile de m'étaler sur cette critique, ce roman, bien que court, est beaucoup trop riche pour être détaillé ici. J'ai en tout cas passé un excellent moment de lecture, et il va sans dire que je me suis aussitôt jetée sur la suite (vu que je publie cette critique en retard, j'ai même déjà terminé Mortimer en fait ! ).

Challenge Variétés 2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Claraz68
27 mars 2015
Voilà, je viens de finir ma lecture de cette deuxième partie d'histoire et je dois dire que je n'ai pu le lâché avant de l'avoir fini.

J'ai trouvé ce tome mieux écrit que le premier, moins balbutiant, plus fou et plus drôle me rappelant plus aisément les autres tomes des Annales du Disque Monde. On sent que l'auteur a pris de l'assurance.

La chute de l'histoire aurait été surprenante et merveilleuse si je n'avait pas déjà vu le film. A ce propos il faut dire que même si le film ne retranscrit pas toute l'histoire des deux tomes et manque quelque fois de fidélité par ses raccourcis, il ne tronque en rien l'humour et l'âme de ce récit (à voir donc si ce n'est pas déjà fait ^^).

En Bref, lecture plus agréable car écriture plus assurée. Pour ceux qui aime le Disque monde, ces 2 tomes précurseurs ne sont pas à négliger. Pour les autres lancez-vous, ils permettent de s'introduire dans le Disque monde en douceur pour pouvoir apprécier plus tard l'humour de l'auteur à sa juste valeur ;).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Jupsychokiller
09 février 2015
Ce tome est la suite directe du précédent. J'ai donc retrouvé les héros là où je les avais laissés, ce qui n'était pas forcément en très bonne posture. Heureusement, les choses vont vite s'arranger afin qu'ils puissent reprendre leurs routes ponctuées de péripéties en tous genres où les rencontres sont nombreuses. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, c'était même une torture de céder à l'appel du sommeil alors que j'en voulais encore et encore.

J'adore le Bagage, il est tellement mignon. J'étais contente à la fin de savoir qu'on le reverrait, surtout qu'il forme un bon duo avec Rincevent. Ils s'apprécient tous les deux même si cela ne se voit pas toujours au premier coup d'oeil. La Mort est toujours présent avec des apparitions, qui sont de bons moments à chaque fois. Je dois avouer que je commence à apprécier Rincevent alors que ce n'était pas forcément le grand amour lors du premier tome. Maintenant, que je le connais mieux, j'avoue que j'ai envie de le revoir dans de futures aventures. Bon le fait que le Bagage ne traîne pas loin doit sans doute y être pour quelque chose.

Je tiens aussi à m'attarder sur la construction du roman. Dans le précédent tome, plusieurs parties découpaient l'histoire. Cette fois-ci, il n'y en a pas, pas plus qu'il n'y a de chapitres. Cela colle plutôt bien à l'écriture, qui passe du coq à l'âne mais cette fois-ci, ça m'a moins gênée. Je crois que je me suis habituée ou que les transitions sont plus douces que le précédent.

Au final, j'apprécie cette histoire. J'aime la façon dont Pratchett joue avec son univers. Je suis même admirative face à tant d'imagination, mais aussi d'humour. Je ne regrette donc pas d'avoir acheté les deux tomes suivants car je sens que je vais y rester un moment dans les Annales du Disque-Monde. Et je conseille bien entendu car c'est une lecture idéale pour se changer les idées.

Lien : http://encore-un-chapitre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre