AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Kidby (Illustrateur)Patrick Couton (Traducteur)
EAN : 9782841722518
174 pages
Éditeur : L'Atalante (28/10/2003)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 141 notes)
Résumé :
C'est une légende vivante, le plus grand héros du Disque-monde. Il se souvient encore du temps de la grande aventure. Il se souvient du temps où les héros n'avaient pas à se soucier de clôtures ni de procès ni des contraintes de la civilisation. Il se souvient du temps où l'on ne se faisait pas enguirlander pour avoir abattu des dragons
Mais il ne se souvient pas toujours où il a rangé son dentier. Et c'est agaçant. Alors, à la tête de ses vieux (très vieux) ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
basileusa
  06 octobre 2019
Un tome atypique de par son format avec de magnifiques illustrations de Paul Kidby. Cela laisse moins de place à l'imagination mais elles sont tellement belles que c'est clairement un livre à avoir entre les mains si on est fan des annales du disque-monde. Les mages, Rincevent, le capitaine Carotte et Vétérini s'apprêtent à sauver le monde grâce aux inventions de Léonard de Quirm. Et c'est parti pour de nombreuses références, antiques comme contemporaines. La fine équipe doit empêcher Cohen le barbare et sa horde d'argent de rendre le feu, sous forme de bombe, aux Dieux. Alors vont-ils les persuader de ne pas tuer tous les chiots du disque-monde ?
Un tome assez court mais drôle, une équipe de choc , tout est là pour ne pas s'ennuyer !
Merci à Phoenicia pour le prêt !!
Challenge mauvais genre
Challenge séries 2019
Commenter  J’apprécie          231
Luniver
  28 avril 2014
Après une longue vie héroïque, Cohen le barbare et sa horde d'Argent, dont la moyenne d'âge est de quatre-vingt ans, décident de faire un ultime coup d'éclat avant leur mort : rendre le feu volé aux dieux aux premiers temps de l'humanité, avec les intérêts. Soit une quantité de plastic capable de rayer du Disque le mont sur lequel ils s'abritent.
Cette action agite toutes les cités, qui se rendent bien compte que cette explosion peut détruire le disque-monde en entier. Ankh-Morpock dépêche donc Rincevent, le mage raté, Léonard de Quirm, le savant fou inventeur pour l'occasion de la première fusée, et le Capitaine Carotte pour sauver le monde.
Ce tome semble un peu forcé : Pratchett a rassemblé tous les personnages charismatiques de la série en un volume, mais aucun n'a suffisamment de temps de texte pour briller, d'autant plus que le livre est un des plus courts de la série. L'humour est moins présent, malgré quelques allusions à la conquête spatiale, ou aux traditions dans les quêtes des romans de fantasy. Pratchett nous livre à la place une réflexion sur la rage de vivre malgré la fin annoncée, et la volonté de survivre au moins dans les mémoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Phoenicia
  21 septembre 2019
Un tome très intéressant que je ne regrette pas d'avoir acheté malgré son prix.
Ce tome 23 présente la particularité de ne pas être au même format que le reste des tomes Atalante. Plus grand, Paul Kidby apporte une contribution non négligeable à ce récit avec de magnifiques illustrations qui jalonnent le récit, offrent un visuel agréable et même divertissant ( cf les plages de note de Léonardo Da Quirm).
Le scénario est de surcroît très bien ficelé, contrairement au précédent tome. La Horde d'Argent avec l'illustre Cohen le Barbare se mettent en route vers Cori Celesti, le domaine des dieux. Leur objectif? Rendre en tant que Dernier héros ce que leur a volé le Premier Héros : le feu! Mais pas sous n'importe quelle forme : celle d'une bombe incendiaire qui apporterait irrémédiablement la destruction du Disque-Monde. Les autorités d'Ankh-Morpork sont sollicitées pour neutraliser la menace et des guest de choix sont sélectionnés : les mages, Vétérini, Léonardo Da Quirm, l'inspecteur Carotte, Rincevent, le Bibliothécaire... Bref le gratin et rien de moins que mes chouchous! A la tête d'une équipe de secours composée de Carotte et de Rincevent (à son grand dam...), Léonardo imagine une machine volante, basée sur le feu des dragons des marais, qui leur permet d'entreprendre un périple jusqu'à Cori Celesti mais aussi la Lune...
Pratchett passe donc à la moulinette la mythologie grecque et les premiers pas sur la Lune pour nous offrir un récit divertissant à souhait. Il semblerait que ce soit le dernier tome sur Rincevent. Pratchett finit sur une bonne note. En revanche, je suis heureuse de savoir qu'un nouveau tome sur les Mages se profile à l'horizon.
Challenge Multi-défis 2019
Challenge Pratchett
Challenge le tour du scrabble en 80 jours ( 6e éd)
Challenge Mauvais Genres
Challenge Séries
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
okka
  10 novembre 2016
Le 23ème livre des annales du Disque-monde avec son format surprenant, accueillant les belles illustrations de Paul Kidby. (Notamment la scène parodiée de : " La création d'Adam ") Ce dernier poursuit de sa patte les dessins de son prédécesseur défunt Josh Kirby.
Dans ce livre illustré nous retrouvons la Horde d'Argent précédemment vue dans le tome 17 : " Les Tribulations d'un mage en Aurient ". Sauf que depuis, l'un de ces vieux barbares : Vieux Vincent est mort étouffé par une concubine, non par un concombre !! En tout cas il est mort comme un con pour un héros barbare qui se doit de mourir à la bataille. Et ça la Horde d'Argent composé maintenant de : Gars Popaul, Flagorne le Malpoli, Caleb l'Eventreur, Hamish le Fou et Cohen le barbare aussi appelé l'Empereur Gengis Cohen, tous ne le supportent pas, et ne supportent pas d'être inactif, malgré qu'ils aient tout ce qu'il faut pour une retraire luxueuse... Alors ils ont décidé de faire un dernier grand coup, que tous se rappelleront de leurs " sagas héroïques ". Car l'immortalité n'est pas dans l'acte de faire des enfants qui vivront la suite de leur vie, au détriment de la leur. Mais par l'oral, que tous se rappellent de qui ils étaient, ce qu'ils avaient fait…
Une grande aventure à escalader, pleine de vieilles rencontres, d'anciens héros comme la Horde d'Argent mis au placard dans un monde qui n'a plus besoin d'eux.
La nécessité de faire graver dans les esprits ce qu'un monument aux morts ne peut raconter, pour ne pas sombrer dans l'oubli, pour être une légende perpétuée de génération en génération.
Encore une fois ce sont les dieux qui jouent avec le destin des hommes. La triche étant autorisée, mais attention, car les dieux sont des joueurs enragés !!
Malgré le scénario toujours aussi délirant de Pratchett, et les merveilleux dessins, le seul moins de cette histoire est que ça manquait de dialogues du côté de ces voyageurs de l'espace. 🚀🌙
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Riduidel
  14 mars 2020
OhlalaDans ce tome (jamais paru en poche) Cohen le barbare s'en va rendre visite aux dieux en leur demeure de Dumanifestine, juste pour le plaisir de semer le bazar. Un bazar de dimensions telles qu'à Ankh-Morpokh, le seigneur Vétérini décide de lancer une expédition visant à l'arrêter. Expédition qui enverra Carotte, Rincevent et Léonard de Quinn par-delà le bord du disque.Bon, oui, j'ai un peu raconté le début de cette histoire qui renvoie tous les autres tomes au rang de simple histoire un peu originale. En effet, dans ce tome, Pratchett a pris tout le meilleur de son Disque-Monde, l'a habilement mélangé, et en fait un truc encore plus fou. Parce que cette histoire est folle du début à la fin. Mais d'une folie cohérente : Cohen le barabre a une raison parfaitement compréhensible d'aller chercher des noises aux dieux, et Léonard de Quinn a parfaitement raison de précipiter le petit groupe de héros par-dela le Disque. du coup, si la folie est là, elle fait partie du plaisir de la lecture.Qui plus est, ce tome est accompagné, presque à chaque page, d'illustrations de [a:Paul Kirby|2802223|Paul Kirby|http://www.goodreads.com/assets/nophoto/nophoto-U-50x66-251a730d696018971ef4a443cdeaae05.jpg] qui magnifient chaque personnage. Regardez le Cohen de la couverture, est-ce qu'il n'a pas l'air à la fois vieux et menaçant ?Et puis le thème même de cette histoire est super : peut-on se contenter de vieillir dans le souvenir de ce qu'on a été ? En cette époque de jeunisme persistant, c'est vraiment une bonne idée de nous montrer que si la vieillesse s'accompagne de son lot de trahisons biologiques, elle peut aussi permettre de se réinventer ... avec panache dans le cas de Cohen.
9782290356869"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
LuniverLuniver   28 avril 2014
C'est dans la nature des choses, ceux qui ont sauvé le monde d'une destruction certaine ne sont souvent guère récompensés car, comme la destruction certaine n'a pas eu lieu, le peuple n'est pas trop certain de la certitude du désastre annoncé et témoigne donc d'une certaine pingrerie lorsqu'il s'agit de prodiguer quoi que ce soit de plus substantiel que des éloges.
Commenter  J’apprécie          230
TaraxacumTaraxacum   11 décembre 2014
C'étaient tous des vieillards. Le gros de leur conversation se limitait à une litanie de jérémiades à propos de pieds, d'estomacs et de dos. Ils se déplaçaient lentement. Mais ils dégageaient une forte impression. Dans le regard.
Leur regard disait qu'ils étaient allés partout. Qu'ils avaient tout fait, peut-être même plusieurs fois. Mais qu'ils n'avaient pas besoin d'acheter le tee-shirt commémoratif. Et qu'ils connaissaient la signification du mot "peur". C'était un sentiment qu'éprouvait les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
okkaokka   10 novembre 2016
p.163.
- Mais vous vivez dans la crainte des dieux, vous ?
- Ce que j’en ai vu m’inspire effectivement une peur bleue, monsieur. Et mon commissaire divisionnaire me dit toujours, quand on accomplit notre tâche en ville, qu’il suffit de regarder dans quel état se trouve l’humanité pour être forcé d’accepter la réalité des dieux. »
Les dieux approuvèrent d’un sourire ce qui était une citation tout à fait fidèle. Les dieux n’ont pas l’habitude de l’ironie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
okkaokka   09 novembre 2016
p.73-4.
- C’est effectivement un défi de s’aventurer là où personne n’est encore allé, répondit Carotte.
- Faux ! On s’aventure là d’où personne n’est encore revenu. » Rincevent hésita. « Enfin, sauf moi. Mais je ne suis allé aussi loin, et… je suis comme qui dirait retombé sur le Disque.
- Oui, on m’a raconté. Qu’est-ce que vous avez vu ?
- Toute ma vie qui me défilait devant les yeux.
- On verra peut-être quelque chose de plus intéressant. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
okkaokka   10 novembre 2016
p.122.
- Est-ce qu’on peut donner un coup de main ? » proposa le doyen.
Cogite jeta aux autres mages un regard désespéré. Comment le seigneur Vétérini s’y prendrait-il, lui ?
« Eh bien, oui, dit-il d’un air enjoué. Seriez-vous assez aimables pour vous trouver une cabine quelque part et dresser la liste de toutes les solutions que je pourrais mettre en œuvre ? Et moi, je vais rester ici pour bricoler quelques idées, d’accord ?
- Voilà qui fait plaisir à entendre, fit le doyen. Un jeune plein de bon sens qui s’inspire de la sagesse de ses aînés. »
Le seigneur Vétérini esquissa un sourire à l’adresse du jeune mage tandis qu’ils sortaient tous de la cabine.
Dans le silence soudain retombé, Cogite… cogita. Il fixa le planétaire, tourna autour, en agrandit certaines zones qu’il examina, étudia longuement les notes prises sur la capacité de vol des dragons, s’absorba dans la contemplation d’un modèle réduit du Cerf-volant et passa beaucoup de temps les yeux au plafond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Terry Pratchett (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
"Good Omens" (série télévisée) (2019), adaptée du roman homonyme "De bons présages" ("Good Omens", 1990) de Terry Pratchett et Neil Gaiman - Bande-annonce • VF
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
114 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre