AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Couton (Traducteur)
ISBN : 2841723135
Éditeur : L'Atalante (29/09/2005)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 160 notes)
Résumé :
Le temps est une ressource qu'il faut gérer, chacun le sait. Sur le Disque-monde, c'est le boulot des moines de l'Histoire, qui l'emmagasinent, le prélèvent où on le gaspille (par exemple sous la mer : de combien de temps a besoin une morue ?) et le redistribuent à de gros consommateurs comme les villes où l'on en manque toujours. Mais la fabrication de la première horloge du monde vraiment précise donne le départ d'une course contre... disons la montre pour Lou-tsé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  14 octobre 2015
Que dire de plus que je n'ai déjà dis sur le disque monde...
L'humour de Pratchett est toujours au rendez vous pour cacher un sujet sérieux. Ici un questionnement sur le temps : passé, présent et futur. Mais pas que.. c'est aussi un roman avec une certaine portée philosophique a la sauce Pratchett.
J'ai adoré retrouvé la mort qui s'était fait un peu trop absent à mon gout dans les derniers tomes; ainsi que sa petite fille.
C'est aussi, un bel hommage aux moines bouddhistes façon petit scarabée avec une tonne de règles et de préceptes plus drôles les uns que les autres.
Mes visites sur le disques monde sont toujours un dépaysement total, mais surtout un vrai régal
Commenter  J’apprécie          262
Luniver
  10 août 2013
Les moines de l'histoire ont une fonction des plus particulières : voler du temps là où il n'y en a pas vraiment besoin, le stocker dans des appareils appelés Procrastinateurs, pour le déposer plus tard là où il en manque. Vous vous souvenez de vos vingt ans comme si c'était hier ? Les moines ont sans doute décidé que votre temps serait plus utile ailleurs, et la période de vos vingt ans s'est probablement déroulée VRAIMENT hier.
Certains moines se rendent cependant compte que quelque chose ne tourne pas rond : Les Contrôleurs préparent de nouveau un mauvais coup. Cette fois-ci, leur but est de faire construire à un artisan l'horloge parfaite, capable de mesurer le "tick" de l'univers, et de cette façon arrêter le temps (je vous épargne les explications complexes). Deux moines partent pour tenter de les stopper : Lu-Tse, un petit vieux chauve, véritable légende et balayeur du temple, et Lobsang, son apprenti aux aptitudes surprenantes. De son côté, la Mort prévient sa petite-fille Suzanne du complot, et elle se lance, à contre-coeur, également dans l'aventure.
On retrouve avec plaisir Suzanne, qui est devenue institutrice, et il faut reconnaître qu'avoir hérité de certains talents de la Mort peut se révéler très utile dans l'exercice délicat de l'enseignement. Du côté du temple, on s'amuse beaucoup aussi : l'apprentissage du kung-fu et les règles de sagesse offrent quelques perles (Règle n°1 : Toujours se méfier du petit vieux dégarni avec un balai). À noter d'ailleurs que la vie spirituelle de Lu-Tse est basée sur les conseils pleins de sagesse populaire d'une logeuse d'Ankh-Morpock, qui se révèlent d'ailleurs tout aussi (in)utiles que ceux des plus grands sages. Niveau scénario, je suis resté un peu plus sur ma faim, l'intrigue principale et le dénouement final ne m'ont pas particulièrement convaincus. Peut-être parce que je l'ai lu à une période où je n'avais plus beaucoup de temps pour terminer un projet important et qu'une histoire de moines qui pourraient m'en voler encore un peu n'était pas vraiment pour me plaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
Claraz68
  11 novembre 2014
Derrière un intrigue des plus particulière à la Terry Pratchett, se cache dans "Procrastination" des réflexions philosophiques à la hauteur de celle du "Père Porcher" ou du "Faucheur".L'auteur pose ici des questions importantes sur la perception du Temps (ce qu'est le passé, le présent et l'avenir), le morceau d'intrigue sur les Contrôleurs pose des questions sur l'identité et l'adaptation sociétale. Comme souvent Terry Pratchett soulève, de manière très simple, des questions, des réflexions empruntes de beaucoup de vérité.
Bien que cela me trouble je n'ai trouvé aucuns points faibles que ce soit au niveau de l'intrigue principale, de l'humour ou de la réflexion vers laquelle l'auteur nous mène. Ou peut-être que si, 445 pages ce n'est pas assez.
Commenter  J’apprécie          40
Acerola13
  03 avril 2011
Acclamé par la critique, recommandé par de nombreux lecteurs sur le net, il fallait bien que je me lance un jour dans un livre de cet auteur renommé qu'est Pratchett!
Le moine de la couverture me plaisant bien, j'ai acheté le bouquin, puis l'ai commencé. J'ai d'ailleurs rapidement refermé le bouquin, qui me semblait trop complexe ajouté à mon état de fatigue...
Je l'ai repris quelques jours plus tard, pour pleinement savourer les jeux du textes, que ce soit jeux de mots, métaphores alambiquées, humour sous-jacente, ironie teintée de cynisme, clin d'oeil moqueur au stéréotype de la fantasy et bien d'autres!
Petit bijou, ce livre narre l'histoire de l'histoire qui s'arrête, vu par les yeux de multiples personnages tous aussi originaux et sympathiques les uns que les autres, le tout dans une dérision des plus totales!
Le lisant petit à petit pour ne rien manquer, j'ai savouré la fraîcheur de ce livre qui pimente la lecture et assassine le lecteur à coup de fous rire: entre la voie suivie par Lou-Tsé (clin d'oeil au taoïsme), les inquiétudes de la Mort face à l'avenir du monde, le cinquième Cavalier de l'Apocalypse reconvertit et la bataille finale ou s'échangent jets de chocolats et caramels, l'histoire se tient malgré tout bien et est d'une originalité totalement déconcertante!
Un coup de coeur certain!

Lien : http://meslectures2011.skyro..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JulyF
  16 mars 2015
A quel point l'humanité influence-t-elle les entités supernaturelles qu'elle personnifie ? En quoi avoir un corps pèse-t-il sur les décisions d'un esprit ? C'est à ces quelques questions que Procrastination nous invite à réfléchir, tout autant qu'aux subtilités du Temps (qui est une femme, au contraire de la Mort qui est un homme). On suit principalement des personnages à la marge de l'humanité, dotés d'un corps et de quelques pouvoirs spéciaux bien pratiques. Mais on rencontre aussi un moine très doué pour le combat réglé verbalement et une classe d'écoliers très chanceux, ainsi que des méchants très obtus... Comme d'habitude, on passe un bon moment sur le Disque-monde. Pas de raison de procrastiner la lecture de ce tome-ci !
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   12 octobre 2015
"Les Contrôleurs avaient essayé de comprendre la religion parce qu'un grand nombre d'absurdités se commettaient en son nom. mais elle excusait aussi pratiquement toutes sortes d'excentricités. le génocide, par exemple. Auprès de ça, refuser de boire du thé, c'était de la petite bière."
Commenter  J’apprécie          250
lyokolyoko   13 octobre 2015
".... Mais un cerveau, quelques livres de matière spongieuse, arrivait à compter les chiffres si vite qu'ils cessaient carrément d'être des chiffres. Elles s'étonnait de l'aisance avec laquelle il dirigeait la main pour attraper une balle au vol, calculait les positions à venir de la main et de la balle sans qu'elle en ait même conscience."
Commenter  J’apprécie          182
lyokolyoko   09 octobre 2015
"...L'HOMME EST L'ETRE LE MOINS OBSERVATEUR DE L'UNIVERS; OH, ON CONSTATE ENCORE BEAUCOUP D'ANOMALIES, EVIDEMMENT, UNE CERTAINE QUANTITE DE SEL RENVERSE, MAIS LES HISTORIENS TROUVENT TOUJOURS UNE EXPLICATIONS CONVAINCANTE. ILS SAVENT Y FAIRE DE CE POINT DE VUE-LA
Commenter  J’apprécie          210
okkaokka   24 septembre 2015
Les Contrôleurs avaient essayé de comprendre la religion parce qu’un grand nombre d’absurdités se commettaient en son nom. Mais elle excusait aussi pratiquement toutes sortes d’excentricités. Le génocide, par exemple. Auprès de ça, refusé de boire du thé, c’était de la petite bière.
Commenter  J’apprécie          110
okkaokka   24 septembre 2015
*Toute société a besoin d’un cri de ralliement, mais c’est seulement dans de très rares cas qu’elle accouche de la version longue, dépourvue de toute fioriture, que voici : « Souvenez-vous des atrocités commises contre nous la dernière fois qui excusent celles que nous allons commettre aujourd’hui ! Et ainsi de suite ! Hourrah ! »
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Terry Pratchett (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
"Mortimer", de Terry Pratchett (Alchimie d'un roman, épisode n°27)
autres livres classés : tempsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre