AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Annales du Disque-Monde, Tome 3 : La Huitième fille (40)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
boubou35730
26 mars 2017
complètement déjanté, j'adore!
Commenter  J’apprécie          00
MissAlfie
25 juillet 2016
Après avoir lu Au guêt ! qui se déroulait quasiment en intégralité dans la capitale du Disque-Monde, Ankh-Morpok, et mettait en scène les forces du guet municipal, La huitième fille est le premier opus de la sous-série consacrée aux sorcières. Oui, j'ai moi aussi découvert qu'au sein de la série des Annales du Disque-Monde, il y a en fait plusieurs sous-série au sein desquels on va retrouver des personnages récurrents.

D'après ce que j'ai lu, et les explications que j'ai eu, la série des sorcières met en scène notamment Mémé Ciredutemps dont on fait donc la connaissance dans La huitième fille. Mémé est une sorcière, parce que les femmes sont des sorcières. C'est comme ça. Les femmes ne peuvent être mages, les femmes font une sous-magie. Seuls les hommes peuvent pratiquer la magie noble et intégrer l'université pour devenir mage.

"Personne n'aimait la magie, surtout entre les mains d'une femme. On ne savait jamais ce qui aller leur passer par la tête le coup d'après."
Vous vous en doutez, ce roman, sous ses aspects fantastiques, évoque la question de la parité, du féminisme et de l'égalité entre les hommes et les femmes. Traité avec beaucoup d'humour et de pertinence, le sujet est parfaitement digeste, sans leçons de morale grâce à un cynisme et une ironie portés par le de Pratchett.

En filigrane, le lecteur néophyte découvre le Disque-Monde, un univers portés par 4 éléphants eux-mêmes supportés par une gigantesque tortue. Car bien loin de plaquer son histoire dans un monde fantastique, Pratchett le construit de toutes pièces. J'admire ici la maîtrise dont il fait preuve pour mettre en branle une saga de 40 romans autour de cet univers et de ces personnages...

Après Au guêt ! qui m'avait laissé une bonne impression mais ne m'avait peut-être pas convaincue, La huitième fille réussit le pari de me faire accrocher à une saga de fantasy...
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Iphegore
16 juillet 2016
Une fille, devenir mage ? Diantre ! Une sorcière, à la rigueur, mais pas un mage ! Cette histoire tente de renverser les pratiques et nous explique qu'au fond, il existe tout de même des différences dans qu'aucune quête égalitaire ne pourrait effacer, qu'il faut les embrasser et les assumer. Sympathique.
Commenter  J’apprécie          00
Galah
23 juin 2016
Mais quelle surprise !! Moi qui n'ai pas su terminer le 1er tome de ces fameuse annales du Disque-Monde, j'ai vraiment bien aimé celui-ci !

Pourquoi ? Et bien, très bonne question ! Je n'en sais absolument rien !
J'arrive pas à sonder les différences entre les 2 tomes qui ont fait pencher la balance en faveur de celui-ci... Faut pas chercher midi à quatorze heure, y a peut-être tout simplement pas d'explications à l'inexplicable...

"Les femmes ont jamais été mages. C'est contre nature. Comme si on disait que les sorcières pouvaient être des hommes."

Voilà en gros autour de quoi tourne cette histoire, l'égalité des sexes se trouve ici au centre du roman, lorsque par un "malheureux" hasard le huitième fils d'un forgeron devant faire face à son destin de devenir mage, se révèle en fait être une fille (hors tout le monde le sait, les filles ne peuvent qu'être des sorcières, en aucun cas des mages !)

C'est bien simple, j'avais un grand sourire tout au long de ma lecture, les répliques entre les personnages sont justes fantastiquement drôles et souvent totalement loufoques, parfois sans queue ni tête. Mais derrière ce soi-disant farfelu qui ne veut pas dire grand chose ou qui se contredit, se cache des vérités sur notre société et c'est tout bonnement succulent à lire.
Par exemple quand Mémé Ciredutemps nous expose sa théorie sur la têtologie, c'est juste génial !

Je n'ai qu'un conseil: à ceux qui n'ont pas aimé l'un ou l'autre des tomes de la série, ne vous arrêtez pas à ça. Il y en a surement un autre qui se cache et que vous saurez apprécier.
Une chose est sure, je vais en lire d'autre, j'aimerais beaucoup découvrir les histoire sur la Mort, personnage qu'on ne voit malheureusement pas dans ce tome-ci mais que j'avais adoré dans la huitième couleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
Zaela
09 juin 2016
La huitième fille est le troisième volet de la saga des Annales du Disque-Monde. Une fois de plus, Terry Pratchett nous livre une histoire bourrée d'humour et d'aventures loufoques.

Dans ce livre, il est question d'Eskarina, une jeune enfant qui a reçu, un peu par erreur, les pouvoirs d'un mage. Malheureusement pour elle, sur le Disque-Monde, il n'est pas question qu'une fille devienne un mage. Elle va donc devoir jouer un peu des coudes pour se faire une place dans cet univers d'hommes.

Contrairement aux deux premiers tomes, La huitième fille ne fait pas partie du Cycle de Rincevent. Avec ce récit, nous entamons le Cycle des Sorcières et découvrons un nouvel aspect de cet univers. Grâce à cette histoire, nous rencontrons Mémé Ciredutemps, un petit bout de femme plutôt coriace et à la personnalité plutôt imposante. J'ai adoré sa répartie et le fait qu'elle ne se laisse jamais faire. J'ai également aimé sa gentillesse vis-à-vis d'Esk, qui pourtant n'est pas toujours facile à vivre. A elles deux, elles vont faire de l'ombre à tous les autres personnages, ceux-ci se faisant plutôt discrets ou insipides par rapport à elles.

Comme précédemment, j'ai beaucoup aimé l'écriture de Terry Pratchett. L'humour est très imagé et haut en couleurs, tout ce que j'aime ! Cela rend parfois les descriptions complètement loufoques et j'admire réellement le travail de Patrick Couton au niveau de la traduction. A côté de cela, l'humour n'empêche pas du tout l'auteur de traiter de sujet sérieux, comme ici l'égalité des sexes et la place de la femme dans un monde d'hommes, et c'est une chose que j'apprécie beaucoup chez Terry Pratchett.

En conclusion, j'ai adoré me replonger dans ce troisième tome. Terry Pratchett est un auteur que j'apprécie de plus en plus et je sens que je ne vais pas tarder à me procurer ses autres livres. Si vous aimez l'humour un peu poussé et loufoque ainsi que la fantasy, n'hésitez pas à vous lancer dans cette saga. Peut-être que le nombre de volumes vous refroidit un peu mais il ne faut pas y faire attention, ça se lit tout seul !
Lien : http://leslivresdezaela.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Yoda_Bor
04 juin 2016
Cette fois, point de Rincevent, de Bagage ou de touriste en vadrouille, il s'agit d'une histoire de sorcières.
Ou de mages.
Ou d'une sorcière qui aurait du être un mage mais qui est une fille.
Et c'est quoi d'ailleurs le féminin d'un mage ?

Parce que là, c'est quand même pas de bol pour le mage Billette, sur le point de casser sa pipe et qui lègue, dans la plus grande tradition, son bourdon au huitième fils d'un huitième fils.
Et qu'il s'avère qu'il s'agit en réalité d'une fille !

Un roman qui commence tambour battant avec une arrivée fort drôle du mage au village de la petite Eskarina.

On perd ensuite un peu en rythme avec quelques longueurs lors de son apprentissage auprès de Mémé Ciredutemps.

Heureusement, tout redémarre avec leur départ du village pour Ankh-Morpork et les aventures se succèdent à toute vitesse pour arriver à l'Université de l'Invisible.

La fin est assez abrupte, comme si Terry Pratchett ne savait pas comment terminer son histoire et c'est un peu dommage de ne pas passer plus de temps avec le duo Esk et Simon.
J'ai beaucoup aimé cet apprenti mage, comme tous les personnages secondaires du récit d'ailleurs, toujours aussi loufoques et uniques.

Le livre en profite aussi pour aborder le problème des inégalités entre hommes et femmes, et ça ne fait pas de mal de le rappeler.
Lien : https://yodabor.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
minibulle87
03 mai 2016
J'espérais que l'intrigue porterait principalement sur l'éducation de la jeune Eskarina, première fille mage, au sein de la prestigieuse Université Invisible ; bref, une sorte de Harry Potter ! Malheureusement, l'intrigue est bien différente. le livre reste plaisant à lire, mais la succession de scènes d'action m'a un peu lassée, comme souvent avec Pratchett.
Commenter  J’apprécie          20
gaby33370
13 avril 2016
C'est le 3eme volet de ces annales que je découvre, et je reste séduit par l'histoire, et l'originalité de l'auteur. J'apprécie beaucoup les métaphores humoristiques de terry pratchett_" je me réveille,souffrant, comme ci mon corps, avait partout mal aux dents." de la bonne littérature fantastique,distrayante au possible .Les personnages, ne se prennent pas au sérieux,les situations sont baroques,e t l'action primes à tous moments.Vous dire si j'aime, j'adore.La dérision de cette oeuvre,est une bouffée de fraicheur, qui allège l'esprit,et m'amène à sourire.Les annales du disque monde, constituent à mon sens, un traitement homéopathique contre la morosité.Elles trouveraient leur place, dans la liste des livres qui font du bien; bien plus constructif, que la dernière série "littéraire" (?) de nos pigistes politico-narcicique. A lire sans retenues.Attention cependant au pouvoir addictif de la série. Je vous aurais prévenu. BONNE LECTURE.
Commenter  J’apprécie          40
mmottin
29 mars 2016
Roman très agréable particulièrement au début où l'histoire se met en place avec humour et nombreux rebondissements. Sur la fin le rythme s'enlise un peu durant la quête d'Eskarina
Commenter  J’apprécie          00
Enelice
17 mars 2016
Encore une fois un excellent livre, et au final un petit manifeste féministe sur cette fille mage quand une fille ne peut être mage.
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
85 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre