AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Patrick Couton (Traducteur)
EAN : 9782841724819
448 pages
Éditeur : L'Atalante (23/10/2009)
4.2/5   148 notes
Résumé :
Cher M. Lipwig. Je sens en vous un homme charmant qui prendra soin de mon petit Pinaille. Soyez gentil avec lui, s'il vous plait. La somme de vingt mille piastres vous sera versée annuellement pour accomplir cette tâche que je vous supplie d'accepter. Si vous refusez, ou si Pinaille meurt de cause non naturelle, vos fesses seront confiées à la Guilde des Assassins. Qui refuserait ce job en or, diriger la banque royale d'Ankh-Morpork? Moite von Lipwig peut-être, anci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 148 notes
5
5 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

lyoko
  17 avril 2016
Quand sur le disque monde une vieille femme présidente de la banque royale d'Ankh Morpork meurt et fait de son chien son seul héritier ça donne ça !!
Avec comme personnage principal le célèbre Moite Lipwig (qui devient le propriétaire du chien). Toujours pris en étaux par les manoeuvres du tyran Vétérini (pour qui j'ai de plus en plus d'affection au fil des tomes.. moi fan d'un tyran on aura tout vu !!)
Pratchett fait ici la part belle au monde de la finance , mais surtout des banquiers qu'il ne loupe pas par sa critique satirique et malheureusement réelle (ma meilleure amie n'est pas ma banquière).
Mes visites sur le disque monde sont toujours un réel plaisir et j'avoue que ce petit chien président qui se promène avec un sextoy dans la bouche m'a franchement fait mourir de rire.
Si j'avais un conseil à donner à la sécurité sociale ce serait de mettre le disque monde d'interet général et de nous rembourser les lectures de Prtachett qui mettent toujours du baume au coeur (cela dit plus j'avance dans les tomes plus je me dis que j'arrive bientôt au bout et que la déprime va me guetter).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324
basileusa
  29 octobre 2020
Un deuxième tome avec ce cher Lipwig (avec un G attention ;) ) , c'est du bonheur ! Maintenant que la poste est de nouveau sur les rails, Vétérini souhaiterait ( mais sans contraintes bien sûr) qu'il prenne en charge la banque . Après tout il commence à s'ennuyer ....mais ce n'est qu'en étant l'héritier d'un chien qu'il se décidera. Et le voici une fois de plus embarqué dans une histoire plus compliquée que prévue, avec son adjoint sans humour, son chien pinaille hyper attachant, sa copine qui sauve les golems et son passé qui menace de refaire surface . Et encore je ne parle pas de cette étrange machine du sous-sol. Bref pas de quoi s'ennuyer encore une fois ! C'est très divertissant, drôle et toujours pleins de clins d'oeil et de petits détails recherchés.
Challenge Mauvais genres 2020
Commenter  J’apprécie          260
Zazaboum
  14 octobre 2020
Moite von Lipwig s'ennuie ! La Poste fonctionne correctement, le courrier circule, les timbres sont devenus des objets de collection pour les ratés et les autres remplacent la monnaie ! Adora Belle Chercoeur, sa fiancée, est partie déterrer des golems et pour se donner l'impression de vivre Moite crochète les serrures de la Poste, rentre chez lui en grimpant le long des murs, bref prend tous les risques du monte-en-l'air sans oser sauter le pas ! La potence est toujours à sa place.
Le Seigneur Vétérini à sa façon délicate et toute en tours et détours va le mettre à la tête de la Banque Royale d'Ankh-Morpork, charge à lui de neutraliser la famille Prodigue qui désire la récupérer !
Un fois de plus Pratchett met son imagination débridée au service de l'écriture de ce tome où apparaissent bien évidemment le Guet, après tout c'est une banque ; Henri Roi qui croit en la bonne étoile de Lipwig ; le golem Gladys qui se pense de plus en plus femme ; l'Université de L'Invisible et la population d'Ankh-Morpork qui déterre ses bas de laine !
Le royaume de la finance est à la fête et ses protagonistes chaleureusement décrits par la plume acérée de Terry Pratchett. Une lecture jubilatoire ! Même après moult lectures je suis toujours aussi fan !
CHALLENGE PAVES 2020
CHALLENGES MAUVAIS GENRE 2020
LC DISQUE-MONDE OCTOBRE 2020
DANS LE MONDE MERVEILLEUX DE PRATCHETT
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Lenocherdeslivres
  29 mars 2020
Maintenant que Terry Pratchett est mort, les rares ouvrages des Annales du Disque-Monde que je n'ai pas encore lus sont pour moi des pépites que je garde et ne lis que de temps en temps. La période actuelle m'a décidé à en sortir un. Et je n'ai pas été déçu.
Dans Monnayé, on retrouve Moite, héros malgré lui de Timbré, obligé de changer de poste par le seigneur Vétérini (avec toute la subtilité que l'on connaît à ce tyran, pourtant bien sympathique). Et c'est tant mieux, car il s'ennuyait, sans se l'avouer, dans sa nouvelle routine. le voilà donc confronté à une institution délabrée, mais rigide au possible : la banque. Sa mission : la remettre sur pied, en redorer le blason, afin de renflouer les caisses de la ville. le seigneur Vétérini a de grands projets pour elle, qui nécessitent de l'argent.
Dans ce grand Pratchett, on retrouve tous les ingrédients qui font son charme : des personnages bien campés, caricaturaux mais si drôles ; des aventures qui se multiplient, se croisent (on a souvent de petits aperçus de ce qui se passe ailleurs, sans comprendre tout de suite le rapport avec l'histoire principale, mais qui se relie, bien après, au tronc commun), interpellent ; un univers foutraque, mais ô combien réjouissant (d'autant qu'on en suit la construction depuis de nombreux tomes et que les clins d'oeil ne manquent : même si elles ne font parfois que de la figuration, nous voyons passer nombre de vedettes de cette immense saga : les membres du guet, ceux du journal le Disque-Monde, les habitants de la ville, dont un certain vendeur de saucisses qui n'en sont pas vraiment, mais enfin, bref).
Dès les premières pages, je me suis laissé à nouveau piéger par ce grand conteur capable de prendre son lecteur par le col, de le passer dans une machine essoreuse, dans une centrifugeuse et se débrouiller pour qu'il en redemande. Les bons mots s'enchainent, l'humour est partout présent, tout en finesse (quoique, par toujours, mais c'est drôle quand même). L'absurde est sous-jacent en permanence, mais Terry Pratchett nous maintient sur le fil et c'est tellement bon. Encore une réussite, donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Phoenicia
  28 octobre 2020
Moite von Lipwig fait désormais partie des mes héros chouchous des Annales. Surtout que quand il est là, mon chouchou premier, Vétérini, n'est jamais trop loin.
Notre escroc passe-partout est de nouveau mandaté par la Patricien : après avoir eu un tel succès à la Poste, le voilà propulsé à la Banque royale d'Ankh-Morpork, une situation qui l'accepte plutôt de force que de gré, suite à une situation désopilante dont seul Terry Pratchett et son imagination fertile peut avoir le secret.
Pas d'ennuis dans ce tome épais qui aborde pourtant un sujet bien rébarbatif : les finances. Au contraire, situations hilarantes, jeux d'esprit et humour bien dosé rythment notre lecture, tout en abordant, en toile de fond, des sujets de société. Personnellement, j'ai hâte de découvrir le troisième tome consacré à Moite von Lipwig.
Challenge et LC Pratchett
Challenge Mauvais Genres 2020
Challenge Séries 2020
Challenge Trivial Reading 8
Commenter  J’apprécie          182

Citations et extraits (107) Voir plus Ajouter une citation
lyokolyoko   11 avril 2016
"La poste, apparemment, n'employait pas assez de nains. Moite avait fait observer, fort justement d'après lui, qu'un membre du personel sur trois était nain. La question n'était pas là, avait-elle répliqué. La question,c'était que, les nains faisant en moyenne les deux tiers de la taille d'un humain, la poste devait, en tant qu'administration responsable, embaucher un nain et demi pour un humain."
Commenter  J’apprécie          220
lyokolyoko   17 avril 2016
"- J'ai lu quelque part que la pièce représente la promesse de remettre pour un piastre d'or, dit obligeamment Moite.
[..]
-En théorie, oui dit-il (Fripon) au bout d'un moment. Je préfère parler d'un accord tacite par lequel nous honorerons notre promesse de l'échanger contre de l'or d'un montant d'une piastre à condition, en fait, qu'on ne nous le demande pas."
Commenter  J’apprécie          170
LuniverLuniver   23 juin 2014
Pourquoi des temples ? songea Moite alors qu’il levait les yeux sur la façade de la banque royale d’Ankh-Morpork. Pourquoi s’arrangent-ils toujours pour bâtir des banques qui ressemblent à des temples, malgré plusieurs religions de premier plan qui : a) sont canoniquement opposées à ce qui s’y passe et b) y ont des dépôts ?
Commenter  J’apprécie          140
lyokolyoko   17 avril 2016
"Aaagh! Et dans une tenue que les âmes délicates appellent avec tact un déshabillé. Il s'était toujours demandé à quoi ça ressemblait, un déshabillé, mais il ne s'était pas attendu à en voir tant d'un coup. Encore maintenant, certains de ses lymphocytes mémoires tentaient de se suicider".
Commenter  J’apprécie          150
LuniverLuniver   26 juin 2014
— Un banquier ? Moi ?
— Oui, monsieur Lipwig.
— Mais je ne sais pas diriger une banque !
— Tant mieux. Pas d’idées préconçues.
— J’ai dévalisé des banques !
— Épatant ! Il vous suffit de raisonner dans l’autre sens, répliqua un seigneur Vétérini à la figure épanouie. L’argent doit rester à l’intérieur.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Terry Pratchett (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Pratchett
Extrait de "De bons présages" de Terry Pratchett et Neil Gaiman lu par Stéphane Ronchewski. Parution en numérique le 24 septembre.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/de-bons-presages
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez vous bien Terry Pratchett ?

En quelle année est né Terry Pratchett ?

1943
1948
1950
1955

10 questions
122 lecteurs ont répondu
Thème : Terry PratchettCréer un quiz sur ce livre

.. ..