AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Fanchita Gonzalez-Batlle (Traducteur)
EAN : 9782070403998
300 pages
Éditeur : Gallimard (03/10/2002)
3.8/5   76 notes
Résumé :
Costume de marin, cheveux bruns, anneau à l'oreille gauche. La silhouette élancée et élégante. Une lueur d'amusement et d'ironie bienveillante dans le regard. L'air de se tenir à distance. L'art d'observer choses et gens avec détachement. Certains le disent pirate. Lui se prétend gentilhomme de fortune... Ainsi apparaît Corto Maltese, fils d'une gitane andalouse et d'un marin des Cornouailles. Une gueule, une personnalité, un destin. Une légende de la bande dessinée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,8

sur 76 notes
5
0 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis

pdemweb1
  14 mars 2015
Il s'agit d'un vrai roman transposé de la BD " La ballade de la mer salée".
Corto Maltese, m'était plus connu par ses produits dérivés que par l'écriture d'Hugo Pratt. Ce roman a été une découverte du personnage, ou plutôt de son rayonnement sur les autres personnages du roman.
En effet, Corto Maltese, bien qu'il soit le centre du roman, Hugo Pratt révèle et s'intéresse plus aux autres personnages. Corto, malgré sa ligne de chance, passe son temps à se soigner, et donc le roman est portée par les seconds couteaux qui recherchent tous l'aura de Corto, sans que Hugo Pratt révèle en quoi consiste cette aura.
Hugo Pratt raconte les débuts de la première guerre mondiale dans le Pacifique Sud, il n'a pas hésité de mettre Corto dans le camps des perdants, ce qui donne un point de vue particulier et intéressant.
Ce roman m'a donné envie de lire suite des aventures même si les suites sont en BD
Commenter  J’apprécie          423
Allantvers
  05 décembre 2016
Est-ce de l'avoir abordée par le biais du roman, cette ballade de la mer salée, bien que relevée à souhait de mers exotiques, de pirates enragés, d'un angle historique original et de la présence de l'insaisissable et ténébreux Corto, n'a pas du tout la saveur ni la couleur auxquelles je m'attendais : ne connaissant Corto Maltese que de réputation, je m'en étais fait la fausse idée – sans doute au vu du style graphique - d'une oeuvre tirant plutôt vers la philosophie et la poésie que vers la pure aventure. Préjugé, quand tu nous tiens !
Du coup, tout agréable et dépaysante qu'elle fut, cette lecture ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Soit j'ai raté quelque chose, soit tout le sel de Corto, si largement encensé, est dans le dessin. A retenter sous la forme graphique, donc !
Commenter  J’apprécie          190
Sea
  22 février 2017
7.5/10
Corto Maltese est un homme fier qui détourne son destin. Un jour il s'empare de sa chance avec la plus forte des volontés. Avec un rasoir il trace sa propre ligne de chance au creux de sa main. Depuis il ne cesse de parcourir le monde en compagnie de Raspoutine. Rien ne l'arrête même ce nouveau conflit mondial du début du siècle il y voit même une occasion pour s'enrichir. Un pirate ne prend parti que pour l'argent et les femmes. Justement une femme va peut-être lui faire changer d'avis il devra alors déjouer les plans de Raspoutine. Des aventures dans de lointaines mers et beaucoup de rebondissements Corto Maltese est ravi. Il pourra ensuite atteindre une sérénité tant recherchée. Tous les personnages hésitent à trouver un camp, Corto a le sien, la liberté. Hugo Pratt excelle dans un style infiniment romantique penchant de la dureté vers des douceurs plus merveilleuses encore.
Commenter  J’apprécie          130
briochinho
  08 mars 2021
Je suis un passionné de Corto Maltese et de la poésie d'Hugo Pratt. Un inconditionnel des albums que je prends plaisir à redécouvrir et à de plus en plus apprécier au fil de mes lectures.
Je suis donc tombé ravi sur une version roman du premier album: la balade de la mer salée, qui nous emmène dans les îles lointaines du Pacifique au début du XXième siècle.
On retrouve la magie et les senteurs. Pratt prend plus de temps à décrire. Mais ce qu'on gagne en description, on le perd en contemplation. Je m'explique: avec le support dessin, pas besoin de décrire, l'ambiance des cases et du trait noir nous plonge entièrement dans les îles ou sur un bateau aux côtés du marin. Pas besoin de mots mais tout est là.
La version roman nous offre moins cet effet-là. Même s'il n'en reste pas moins une excellente histoire.
Commenter  J’apprécie          30
Mariejuliet
  23 octobre 2015
(...) Même si j'ai été ravie de retrouver Corto Maltese sous la plume de Hugo Pratt, que je connaissais par ses bande dessinées, j'ai été déçue par la plume de l'auteur. L'histoire est là, mais manque d'un peu plus de profondeur et de développement. A noter : la magnifique couverture.
Lien : http://booksandme.canalblog...
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pdemweb1pdemweb1   14 mars 2015
Page 17

- Corto, tu savais que ta main il manque une ligne de chance ?
...
Ce jour là était un samedi et Corto prit le rasoir lisse en argent, il le frotta pour faire disparaître l'oxydation noire du temps et après l'avoir ouvert il en essaya le fil : il était parfait. Il l’empoigna de la main droite. La lame scintilla. IL ouvrit la main gauche et sans la moindre hésitation il y dessina un sillon profond.
Il se senti faiblir, tout devint confus et il s’évanouit.
Il fallut beaucoup de temps avant que la blessure se referme, mais désormais Corto Maltese avait une longue et belle ligne de chance.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
guiquilitguiquilit   20 février 2016
Pandora apparut, appuyée à la rambarde. "Bonjour Corto Maltese!"
Elle était belle, de toute la beauté fraîche et radieuse de son âge et de la malice élégante qui n'appartenait qu'à elle.
"Eh, mais quelle splendeur! s'exclama Corto. Dieu sait pourquoi tu me fais penser à un tango d'Arola que j'ai entendu au cabaret Parda Flora à Buenos Aires.
- Il y avait peut être quelqu'un qui me ressemblait?"
Le ketch touchait à présent le navire et le visage de Pandora était près de celui de Corto, un peu en contrebas.
"Non! C'est précisément parce que tu ne ressembles à personne que j'aurai voulu te retrouver toujours, n'importe où."
Pandora se laissa emporter un instant par ce rêve, elle soutint le regard qui était entré dans son coeur, et ses lèvres dirent: "Je ne viendrai pas avec vous, Corto Maltese.
- Je le sais!" Un sourire dessina deux petites fossettes sur ses joues. Il enleva sa guirlande de fleurs et lui mit autour du cou.
"Adieu Pandora!
- au revoir Corto Maltèse!"
Ce nom resta attaché à ses lèvres et les empêcha de se refermer complètement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
zenzibarzenzibar   05 septembre 2021
je savais que les milliardaires étaient fous, mais je n'arrivais pas à comprendre pourquoi.

Maintenant je crois savoir, leur folie est héréditaire.

Il doit y avoir quelque chose dans l'encre avec laquelle ils impriment leurs dollars.

(p.59)
Commenter  J’apprécie          40
CDIGirbetCDIGirbet   14 novembre 2017
Corto,tu savais que sur ta main,il manque la ligne de chance.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Hugo Pratt (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hugo Pratt
À l'occasion de la sortie de leur BD "Corto Maltese" (Casterman), Bastien Vivès et Martin Quenehen sont les invités du Salon Fnac Livres pour une rencontre en livestream sur LaClaqueFnac.com. À travers cet échange, les artistes racontent comment ils se sont emparés du travail d'Hugo Pratt et révèlent les libertés prises avec la série originelle pour faire renaître le personnage mythique de Corto Maltese.
Toute la programmation et les infos pratiques du Salon Fnac Livres sur La Claque Fnac : https://www.laclaquefnac.com#bl=YTFnac
Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
#SalonFnacLivres #CortoMaltese #BastienVives #MartinQuenehen #RDVFnac
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature italienneVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Hugo Pratt, vous connaissez ?

De quel nationalité était Hugo Pratt ?

Syldave
Italien
Argentin
Belge

10 questions
57 lecteurs ont répondu
Thème : Hugo PrattCréer un quiz sur ce livre