AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203344105
272 pages
Casterman (30/11/-1)
3.95/5   144 notes
Résumé :
Pacifique sud, 1925. Corto Maltese retrouve Raspoutine, Steiner, Tristan Bantam et Bouche Dorée pour explorer une île inconnue, qui renfermerait l'une des dernières entrées vers le continent englouti de Mu, également connu comme l'Atlantide. Aventurier charmeur et ironique, Corto Maltese - amoureux de sa liberté et des, femmes - traverse le monde, toujours en quête d'un trésor caché, d'un ami à sauner... ou d'une cause perdue à défendre.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 144 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

beauscoop
  30 janvier 2021
Livre abondamment illustré avec des reproductions de documents et les magnifiques aquarelles de Hugo Pratt. Les mers du globe sont sillonnées en tout sens par des civilisations dont la période remonte à plusieurs millénaires. Les légendes, sagas vikings, chinoises, polynésiennes, incas, ... nommez les elles sont mentionnées dans le texte fourmillant de références dans la mesure où la mer est le sujet, mais la compréhension des divers courts résumés des légendes mythologiques citées est bien difficile pour ne pas utiliser le mot incompréhensibles. A la page 103 commence la partie bande dessinée, qui est aussi hermétique que le texte précédent. Sans aller en approfondissant le contenu de l'ouvrage, on peut écrire qu'il relate du thème de l'Atlantide, du continent perdu de Mu, et que l'une des entrées du domaine de légende se fait par l'île de Pâques, lieu apprécié par Hugo Prat pour son mysticisme.
Commenter  J’apprécie          200
Jumax
  23 décembre 2012
Danse cette fantastique aventure Corto Maltese emmène toute son équipe à la découverte de la mystérieuse et dangereuse cité de Mû sur le continent perdu. Il va devoir combattre ,des fantômes, des guerriers d'un autre temps, des femmes sauvages mais surtout lui même pour sortir vivant du labyrinthe.
De superbes dessins pour une grande aventure !
Commenter  J’apprécie          150
MarquePage
  25 mars 2018
N'ayant jamais lu ni de Corto Maltese ni d'Hugo Pratt, je voulais découvrir ce personnage célèbre. J'ai choisi un tome au hasard, parce que le thème était intéressant. le mystère de l'Atlantide... J'ai été quelque peu déçue.
Dès les première page le ton est donné. C'était étrange et onirique. Puis on voit toute la palette des personnages. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir raté quelque chose. On ne sait pas pourquoi ils se sont tous retrouvés là ensemble. Certains n'ont aucun rôle dans cette recherche du continent perdu. Apparemment les personnages sont récurrents dans les tomes de Corto Maltese mais du coup beaucoup de particularités des personnages n'ont échappé. Ca ne m'a pas vraiment pas gêné pour la suite.
Les enchainements d'évènements sont de plus en plus incongrus, ce n'était pas très clair. Et une fois rentrés dans le labyrinthe ce fut pire, très onirique. Ce n'est pas désagréable mais on a parfois du mal à suivre (si il y avait quelque chose à suivre). Et puis on n'apprend rien sur le peuple de Mu ou sur l'Atlantide (ça aussi était tout mélangé) malgré tous les hommes léopards, hommes araignées, femmes amazones, rencontrés.
Et la fin ne nous aide pas à mettre de l'ordre. Je n'ai pas compris grand-chose. Mais pas sûre qu'il y avait grand-chose à comprendre non plus.
Les dessins au style bien particulier sont très inégaux. Notamment les personnages qui du coup ne sont pas toujours très "beaux". Par contre, les décors "mayas" sont bien représentés, avec plus de précision.
La lecture est agréable mais manque de fluidité En plus la découpe des phrases dans les bulles est vraiment perturbante, coupées en plein milieu, sans ordre ni intérêt de suspense. Il y a de nombreuses fois où j'ai cru que la phrase était finie mais en fait non. J'ai du en relire un certain nombre pour comprendre le sens.
J'en ressors très mitigée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
michfred
  20 mars 2015
Un Corto en couleurs..
L'immersion dans le rêve est immédiate: des poissons dialoguent à coup de bulles , sous la mer.... l'un d'eux n'est rien moins que Solon d'Athènes, l'un des 7 sages De Grèce, l'autre a plutôt l'air maya, et le troisième derrière son casque de scaphandre est notre marin à la boucle d'oreille, le beau, mystérieux, le lunaire Corto Maltese...
C'est parti pour un voyage en Atlantide...Corto fera la rencontre de Saint Brendan l'Irlandais au capuchon sans visage qui l'enverra vers le labyrinthe harmonique...petit tour entre les têtes géantes de l'Ile de Pâques, dans les temples mayas, le continent du Mû...
On navigue, on navigue -en plein rêve ou dans une histoire revisitée par la poésie...pour retrouver à la fin les poissons loquaces du début, dans une longue volute de rêve éveillé..
Un enchantement!
Commenter  J’apprécie          100
GrandGousierGuerin
  20 septembre 2015
Dernier opus de Corto à la recherche du continent perdu, on y retrouve de nombreux protagonistes de ces aventures précédentes dont Raspoutine le pire ami qui soit … L’un des opus de Corto les plus oniriques que j’ai eu l’occasion de lire avec des références aux civilisations précolombiennes (mayas, olmèques, aztèques ..), Saint-Brandan et sa fameuse île, les templiers, le jardin d’Eden, Socrate et Platon, les moais de l’île de Pâques, la civilisation minoenne et évidemment le continent disparu de Mû…
Un récit, sous le signe du labyrinthe, où la frontière entre rêve et réalité est abolie et qui englobe de nombreuses légendes et croyances populaires, déjà évoquées pour certaines dans les tomes précédents.
Quand on aime Corto, on se complait à se perdre dans ces méandres de la géographie des contes et légendes populaires …
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (2)
Sceneario   27 août 2019
Un étrange album qui nous change des aventures comme celle de l'or de Kolchak (Corto Maltese en Sibérie) ou celle de Samarkand.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Sceneario   23 novembre 2015
C'est vraiment une étrange aventure de Corto Maltese, qui nous change des aventures comme celle de l'or de Kolchak ou celle de Samarkand. L'amateur verra aussi que Pratt a épuré son style avec cet album.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
beauscoopbeauscoop   09 janvier 2021
p64 Une chose est certaine: les Chinois contemporains des Phéniciens du VIe siècle avant J-C. étaient habitués à de longues traversées, nous le savons aujourd'hui. Certaines d'entre elles duraient parfois un an et plus. Ils sillonnaient l'océan Pacifique et Indien avec une aisance remarquable, et leur jonques à double pont pouvaient facilement embarquer mille passagers à bord.
Commenter  J’apprécie          70
santaappoloniasantaappolonia   07 mai 2012
- D'où vient cette suffisance ?
- Il est jeune !
- Il y a des jeunes sages.
- Quelle horreur !
- Comment ça ?
- Les jeunes ont le devoir de se tromper ! ...Sinon, quelle espèce de jeunes seraient-ils donc ?
Commenter  J’apprécie          90
Acerola13Acerola13   27 juin 2014
Mais...commençons par le début. Si je ne me trompe pas, je suis né en 494...à Traegh en Irlande et c'est Éric, un vieux druide appelé langue d'argent, disciple de Saint Patrick, qui me baptisa. Je fus élevé par Ita, abbesse du monastère de Ceall Ide. Je suis entré au couvent à 11 ans avec Gildas, Cado et Finian.
Commenter  J’apprécie          50
beauscoopbeauscoop   14 janvier 2021
p84 Vers 1450, un cinquième peine des terres étaient connues, et seules 7% des surfaces océanes du globe étaient recensées et reportées sur des cartes.
Commenter  J’apprécie          100
MarquePageMarquePage   25 mars 2018
- Bizarre. Nous avons la meilleure marijuana des Caraïbes... Et puis le meilleur rhum du monde et personne ne le sait !
- Si personne ne connaît la qualité de nos produits... C'est peut-être qu'on fume tout et qu'on boit tout...
- Peut-être.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Hugo Pratt (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hugo Pratt
D'une révolte naît l'utopie. D'un rêve, le cauchemar...
Le Bounty est un navire de la Royal Navy chargé de ramener de Polynésie des plants d'arbres fruitiers destinés à nourrir les esclaves des colonies antillaises. Sur le trajet du retour, après cinq mois d'escale à Tahiti, une mutinerie éclate, menée par le second Fletcher Christian. La majorité des marins fidèles au capitaine Bligh est abandonnée avec ce dernier à bord d'une chaloupe. le bateau est désormais aux mains d'une poignée de révoltés…
Comment la construction d'une société idyllique a-t-elle pu se transformer en enfer ? En retraçant l'authentique parcours des célèbres révoltés du Bounty, les auteurs confrontent mythe hollywoodien et réalité, et proposent leur vérité à travers un récit haletant, entre roman d'aventure, thriller tropical et récit des origines. Découvrez l'adaptation en bande dessinée du récit-enquête de Sébastien Laurier La Bounty à Pitcairn (prix du livre insulaire 2017), illustrée par le naturalisme expressif de Gyula Németh, qui doit autant à l'énergie lâchée de Christophe Blain qu'à l'exotisme poétique de Hugo Pratt.
https://www.glenat.com/24x32-glenat-bd/pitcairn-lile-des-revoltes-du-bounty-tome-01-9782344034255
+ Lire la suite
autres livres classés : atlantideVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Hugo Pratt, vous connaissez ?

De quel nationalité était Hugo Pratt ?

Syldave
Italien
Argentin
Belge

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Hugo PrattCréer un quiz sur ce livre