AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203332218
140 pages
Casterman (30/11/-1)
4.16/5   192 notes
Résumé :
Nouvelle édition couleur.

20 ans après la disparition d Hugo Pratt, et alors qu'approche la sortie de la nouvelle aventure de son pirate romantique (début octobre), une nouvelle édition grand public de la série originale !

La série complète (12 volumes) réédite avant la fin de l'année :
3 volumes en juin, 3 volumes en août, 3 volumes en novembre.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,16

sur 192 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

Nastasia-B
  12 juin 2013
Dans Sous le Signe du Capricorne, Hugo Pratt nous mène, dans la droite ligne de son premier album de Corto Maltese (La Balade de la Mer Salée) dans les mers du sud entre aventures et ésotérisme.
Cette fois-ci, toutes les aventures se passent côté Atlantique des Antilles au Brésil en passant par les Guyanes.
L'album, assez épais, se compose en réalité de six histoires, vaguement liées les unes aux autres, mais qui pourraient sans problème se lire indépendamment comme des nouvelles de bande dessinées.
Hugo Pratt y délimite mieux, quoique toujours de manière floue et ambiguë, la personnalité de Corto Maltese que dans d'autres albums. Beaucoup de personnages le questionnent et, même ou en raison de sa tendance à rechigner à répondre, on en apprend, en creux, sur son fonctionnement.
Il est résolument individualiste (mais pas du tout égoïste) et rêveur. Il tient plus que tout à sa liberté de jugement, d'association, d'action et de pensée. Il veut aller où bon lui semble et avec qui bon lui semble, indépendamment de toute idéologie, nationalité, circonstance ou intérêt.
Il est en quête perpétuelle, mais de quoi ?... ça, il serait bien en peine de le dire car lui-même l'ignore.
Cet album marque aussi l'apparition d'un personnage aussi fascinant qu'énigmatique, la diseuse de bonne-aventure Bouche Dorée, experte en magie noire et aux activités troubles dont tout le monde connaît les prouesses et la réputation mais que bien peu peuvent cerner dans sa vérité.
Pour le reste, Hugo Pratt nous balade dans la guérilla des rebelles brésiliens, moitié héros, moitié bandits ayant réellement existé et qu'on nommait les cangaceiros ou bien alors parmi les activités d'espionnage et de contre espionnage allemandes et anglaises durant la Première Guerre Mondiale.
Il nous conduit également sur la piste des chercheurs de trésors espagnols dérobés par les pirates tels que Barbe-Noire ou Rackam-le-Rouge. À cet égard, le dessinateur n'oublie pas de faire reparaître un héros récurrent, à savoir, l'inévitable Raspoutine, sorte de double de Corto en négatif. L'un et l'autre étant très ambigus, mais l'un penchant plus dans le côté romantique et désintéressé, l'autre plus dans le côté prosaïque et brutal.
Hugo Pratt soigne aussi particulièrement ses personnages secondaires et essaie de leur donner une épaisseur en nous faisant imaginer leur passé potentiel.
Pour le reste, il me faut reconnaître que ce n'est pas du tout mon album préféré de Corto Maltese car il part un peu dans toutes les directions, en mettant un peu trop l'accent sur le vaudou, la magie noire, l'ésotérisme et les légendes. J'ai tendance à préférer les albums ou il mélange plus fiction et réalités historiques locales.
Mais ce n'est là que mon goût personnel, c'est-à-dire, bien peu de choses, car pour certains, je suis sûre que ce subtil mélange d'aventures intertropicales et magiques constitue un must.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
Titou483
  22 décembre 2018
Corto Maltese : Sous le signe du Capricorne ne m'a franchement pas passionné, l'histoire en soit est bien mais je trouve qu'il manque un peu d'action pour moi.
Ce n'est pas le Corto que je vais vous recommander le plus .

средство
Commenter  J’apprécie          371
Davalian
  11 décembre 2021
Il est devenu aujourd'hui difficile de dissocier Corto Maltese de ses deux aventures les plus connues : La balade sur la mer salée et bien entendu, le deuxième volume, non moins (sinon plus) connu que le précédent : Sous le signe du capricorne.
Une première lecture, après autant de décennies de distance, révélera bien des surprises. La première d'entes-elles, restera le format. Il ne s'agit pas d'un album d'un seul tenant mais d'un recueil de six récits, certains liés aux précédents, mais sans que cela soit une règle absolue. Paradoxalement, nous affaire à quelque chose qui tient ensemble sans faire preuve d'une unité complète. L'approche est originale.
Corto va devoir dans un premier temps défendre (à la suite d'événements assez curieux) un jeune homme qui doit faire face à des difficultés sans nombre. Si le petit Tristan Bantam et sa soeur sont bien vite attachants, ce sont surtout les personnages secondaires ou futurs personnages récurrents qui retiendront l'attention : Steiner, Bouche dorée… Les deux premières histoires forment un tout cohérent avant de laisser la place à un récit d'attente, pourtant intéressant en lui-même, notamment grâce à l'étrange tir Fixe et à sa conclusion.
Raspoutine sera brièvement de la partie, au cours d'une chasse au trésor elle aussi composée en deux temps. Il s'agit assurément ici du temps fort de cet album. La dernière histoire, déroutante au possible est une porte ouverte sur l'avenir.
Voici donc un ensemble passionnant, intéressant d'un point de vue scénaristique avec des personnages attachants. L'exotisme est ici une force, tout particulièrement appréciable en ces temps de crise où les voyages paraissent devenus bien plus lointains.
En revanche, il faudra ici composer avec le trait du dessinateur. Si celui-ci est une belle réussite lorsqu'il s'agit de faire interagir des personnages, de dévoiler des panoramas uniques, des couchers ou levers de soleil… il n'en est pas de même pour les séquences d'action. Il faudra ici clairement s'adapter à cette approche rigide… tout comme il faut apprécier les histoires longues avec un texte omniprésent.
Sous le signe du capricorne est bien davantage qu'un album. Il s'agit tout à a fois d'un grand classique de la bd mais également d'une autre manière de voyage dans l'imaginaire, dans le temps et dans un espace perdu…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
tchouk-tchouk-nougat
  25 février 2017
"Ce n'est pas un traité d'astrologie mais un recueil des premières aventures de CORTO MALTESE"
C'est ce qui est marqué sur l'album, sous le titre aguicheur "Sous le signe du Capricorne". Et je trouve que ça résume plutôt bien cette bande dessinée de Hugo Pratt. Un mélange entre voyage, exotisme et ésotérisme.
Nous avons en réalité six histoires de notre beau marin, certaines sont reliées d'autres non. A travers elle on appréhende un peu plus la vie et la personnalité de notre ténébreux Corto Maltèse. Héros généreux mais épris de sa liberté. A demi-mots on apprends parfois quelques brides de son passé. Il a un charme qui opère sur bien des lecteurs!!
Par contre je trouve qu'au niveau de la trame scénaristique, ça a un peu trop tendance à partir dans tous les sens. Je me suis parfois retrouvé un peu perdu dans les discours ésotériques des premières histoires, j'ai même eu l'impression que l'histoire n'était pas fini. Je m'attendais à m'embarquer pour rechercher les cités de Mu ou de l'Atlantide à travers les documents hérités des deux enfants... et puis non. J'ai peut être loupé quelque chose?
En tout cas les albums d'Hugo Pratt sont toujours plaisants à regarder et à lire. Ils font voyager bien loin de notre quotidien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
bdelhausse
  23 février 2017
Deuxième tome des aventures de Corto Maltese. le lecteur apprend à connaître cet humaniste cynique, ce misanthrope altruiste, ce pirate désintéressé...
Corto va être engagé par Tristan Bantam pour le protéger des tentatives de meurtre sur sa personne. le jeune homme part sur les traces de son père dont les notes semblent montrer qu'il a découvert Mû. le professeur Steiner, érudit alcoolique les accompagne. le voyage les conduit vers la soeur de Tristan, qui pratique la magie brésilienne teintée de vaudou.
Les voyages ne sont pas que sur les mers. Ils sont également dans les rêves, et Pratt donne encore la part belle aux décrochages ésotériques, aux visions, aux rêveries lunatiques.
Comme si les choses n'étaient pas suffisamment complexes, ils croisent un cuirasser allemand maquiller en navire de commerce. Espionnage et contre-espionnage s'entrechoquent.
La dernière aventure, avec Corto amnésique sous le charme d'une blonde fort mignonne mais un peu trop évangéliste, est une perle. On boucle la boucle, en reparlant de l'avocat véreux de la première aventure, et en retrouvant un Corto qui distribue sa fortune à des inconnus pour retomber fauché... Du grand Corto.
Un bon crû, parfois un peu verbeux et décousu, que j'ai lu dans sa version en couleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (1)
Sceneario   31 août 2015
Sous le signe du Capricorne est le tome où Corto Maltese embrasse l’image de sa légende.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   14 juin 2013
STEINER : Je n'arrive pas à te comprendre, tu as des attitudes d'homme généreux... honnête, et puis tout à coup tu deviens froid et calculateur... Je me trompe peut-être... et puis ce n'est certainement pas un ivrogne comme moi qui peut décider où se trouve la vérité. Mais ça m'ennuie de te voir impliqué dans des histoires d'intérêt... Tu m'as l'air d'un type complètement en dehors du calcul... des programmations... des petites misères de tous les jours...
CORTO : Écoute, mon vieux, il y a longtemps que je fais face à mes problèmes tout seul et je t'assure que je n'ai aucune envie de changer, tout simplement parce que le premier venu me conseille de le faire... Je t'ai pris avec moi parce que tu es sympathique... mais si tu veux faire de la censure, tu dois changer d'adresse... Tu vois, Steiner, je ne suis pas assez sérieux pour donner des conseils et je le suis trop pour en recevoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Nastasia-BNastasia-B   07 juin 2013
TRISTAN : Ce que je ne comprends pas et ce que je trouve étonnant, c'est que ma sœur vive dans l'intimité de ces étranges sorciers afro-américains.
CORTO : Je ne sais comment te répondre, Tristan... Mais tu oublies peut-être qu'elle a grandi ici... Dans cette partie du monde si différente de ton Angleterre conservatrice, ordonnée et insipide, faite de thé et de haussements de sourcils.
STEINER : [...] Corto a raison, mais il te présente seulement une partie de l'Angleterre. Il y en a une qui est encore pire et qu'il ne connaît peut-être pas, et puis il y a aussi une Angleterre merveilleuse. Mais ce n'est pas de cela que je veux parler...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Nastasia-BNastasia-B   12 juin 2013
BOUCHE DORÉE : Alors, joli marin, tu pars ?
CORTO MALTESE : Je suis bien obligé... Je ne suis pas de ceux qui prennent racine !
BOUCHE DORÉE : Ici tu aurais trouvé tout ce que tu cherches... Mais tu es aveugle comme une taupe...
CORTO MALTESE : C'est bien possible, Bouche Dorée... mais c'est à moi de m'en apercevoir.
BOUCHE DORÉE : Ah, oui... oui... Mais souviens-toi de nous. Tu as une maison ici. Ne reviens pas trop vieux. Ce que tu cherches n'existe pas.
CORTO MALTESE : Comment le sais-tu ?
BOUCHE DORÉE : Je le sais par expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
Nastasia-BNastasia-B   01 juin 2013
STEINER : Pourquoi avez-vous fait ça ?
CORTO MALTESE : Ah !... pour dire la vérité, je n'en sais rien. Peut-être suis-je le roi des imbéciles. Le dernier exemplaire d'une dynastie complètement éteinte qui croyait en la générosité !... En l'héroïsme.
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-BNastasia-B   13 juin 2013
CORTO : Les femmes seraient merveilleuses si tu pouvais tomber dans leurs bras sans tomber entre leurs mains.
Commenter  J’apprécie          380

Lire un extrait
Videos de Hugo Pratt (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hugo Pratt
D'une révolte naît l'utopie. D'un rêve, le cauchemar...
Le Bounty est un navire de la Royal Navy chargé de ramener de Polynésie des plants d'arbres fruitiers destinés à nourrir les esclaves des colonies antillaises. Sur le trajet du retour, après cinq mois d'escale à Tahiti, une mutinerie éclate, menée par le second Fletcher Christian. La majorité des marins fidèles au capitaine Bligh est abandonnée avec ce dernier à bord d'une chaloupe. le bateau est désormais aux mains d'une poignée de révoltés…
Comment la construction d'une société idyllique a-t-elle pu se transformer en enfer ? En retraçant l'authentique parcours des célèbres révoltés du Bounty, les auteurs confrontent mythe hollywoodien et réalité, et proposent leur vérité à travers un récit haletant, entre roman d'aventure, thriller tropical et récit des origines. Découvrez l'adaptation en bande dessinée du récit-enquête de Sébastien Laurier La Bounty à Pitcairn (prix du livre insulaire 2017), illustrée par le naturalisme expressif de Gyula Németh, qui doit autant à l'énergie lâchée de Christophe Blain qu'à l'exotisme poétique de Hugo Pratt.
https://www.glenat.com/24x32-glenat-bd/pitcairn-lile-des-revoltes-du-bounty-tome-01-9782344034255
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Hugo Pratt, vous connaissez ?

De quel nationalité était Hugo Pratt ?

Syldave
Italien
Argentin
Belge

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thème : Hugo PrattCréer un quiz sur ce livre