AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290207536
337 pages
Éditeur : J'ai Lu (05/06/2019)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Julie Morgan a quarante ans et vit à New York, où elle écrit des romances historiques. Échaudée par ses déboires amoureux, elle assume parfaitement – dit-elle – son célibat et a organisé sa vie autour de la rédaction des chapitres de ses livres, des coups de fil à sa mère et des sorties avec son cercle d’amies. Lorsque Terrence Graham, le jeune rockeur à succès, s’installe dans l’appartement au-dessus du sien, sa routine en prend un coup. Comment envisager la cohabi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
alexb27
  05 juin 2019
Un vrai bonbon acidulé que cette romance pleine d'humour et de Peps, histoire d'amour Inattendue d'une écrivaine de romances historiques de 36 ans et de son voisin, rockeur de 25 ans. Leurs interactions, très drôles, m'ont agréablement divertie en ce mercredi pluvieux.
Commenter  J’apprécie          262
Tachan
  04 février 2020
Tout d'abord, je remercie Jiji des Instants volés à la vie qui m'a permis de gagner ce roman que j'ai été plus que ravie de lire la semaine dernière. Je l'ai dévoré en deux petites soirées et ce fut difficile de le lâcher entre temps. Moi, l'addict aux romances qui m'en étais un peu lassé et qui en lis de moins en moins, j'ai passé un excellent moment ici grâce à la plume de l'autrice !
Je ne connaissais pas Anna Premoli avant Voisins, amis et rien de plus. Elle y livre une romance drôle, piquante, savoureuse et solaire entre deux personnes très différentes, que tout oppose sur le papier et pourtant que tout rapproche dans la vie quand ils apprennent à faire connaissance. Ça met vraiment du baume au coeur de lire ça.
Le temps d'un peu plus de 300 pages, nous faisons la connaissance de Julie, autrice de romances historiques, qui vit seule depuis que sa dernière relation s'est mal finie. Elle a pris le parti de se faire plaisir en s'habillant comme elle veut et en disant ce qu'elle pense. Ça se traduit par de magnifiques pantoufles licorne, des pulls schtroumpfette ou bob l'éponge et des échanges plus que piquants avec son nouveau voisin.
En effet, celui-ci emménage avec perte et fracas dans son immeuble si paisible où elle a enfin trouvé le lieu parfait pour écrire. Elle découvre en allant lui dire son reste, que contrairement au banquier qu'elle pensait trouver, elle est face à une jeune rock star de 25 ans aux cheveux bicolores et aux t-shirts troués qui n'a pas la langue dans sa poche non plus. Entre eux, les hostilités sont de suite déclarées. Sauf que derrière cet échange de piques incessantes va peu à peu se nouer pour commencer une belle amitié.
J'ai littéralement adoré les joutes verbales entre Julie et Terry. Je les ai trouvés très drôles. Lui, fait bien plus mature que son âge et à eux deux, ils ont une sacré répartie. Ça a de suite fait clic quand je les ai découverts. J'ai aimé la douce folie assumée de Julie. J'ai aimé l'humour et la maturité de Terry. J'ai été touchée par les fragilités de Julie dues à sa précédente relation ainsi que son manque de confiance en elle chronique. J'ai trouvé Terry adorable avec elle de bout en bout. On n'en fait pas des garçons comme ça dans la vraie vie, qui savent être craquants, sexy, marrants et attentionnés. Je pense qu'on rêve toutes de tomber sur un voisin comme lui.
Les seules petites choses qui m'ont agacée dans le titre, c'est le statut de rock star de Terry, qui ne m'a pas intéressé parce que l'autrice n'a pas su le faire suffisamment vivre. C'était assez cliché et bateau. L'autre point agaçant, c'est l'insistance de bout en bout de l'héroïne pour se dévaloriser et mettre en avant, de façon trop lourde, leur différence d'âge. A ce niveau-là, c'était vraiment du matraquage. Insupportable ! C'est dommage parce que le reste est génial.
L'autrice a su trouver le bon rythme sur les trois quarts du titre. Leur rencontre est savoureuse, tout comme leurs premiers échanges. La naissance de leur amitié et le renforcement de celle-ci tandis qu'ils jouent aussi au chat et à la souris étaient pétillants. Quand on commence à se rendre compte des sentiments de Terry, ça m'a mis des papillons dans le ventre. Malheureusement, une fois qu'ils sont ensemble, on devine bien vite les ennuis et alors le soufflé retombe un peu. J'ai trouvé la fin à la fois longuette (parce que l'héroïne se plaint sans arrêt et fait les mauvais choix) et trop rapide sur dans les dernières pages où je n'aurais pas été contre encore quelques chapitres pour voir l'après.
Clairement, si j'ai adoré cette lecture, c'est avant tout pour le personnage solaire de Terry, même si j'ai aussi beaucoup aimé la folie de Julie et que je me suis parfois retrouvée en elle. J'ai adoré leur romance que j'ai vraiment trouvé piquante, pétillante et attendrissante, parlant d'un sujet rarement évoqué : la différence d'âge quand la femme est plus vieille que l'homme. J'ai juste trouvé que ça manquait un peu de scènes sensuelles, j'en aurais voulu plus ! On frôle donc le coup de coeur
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lalectriceamoureuse
  18 mai 2020
Il y a des auteurs dont on aimerait lire tous les romans.
Anna PREMOLI en fait partie. C'est une auteure italienne dont trois de ses romans ont été traduits en français à ce jour (sauf erreur de ma part). J'avais eu un énorme coup de coeur pour "Pas facile d'être une fille facile" (ne pas se fier au titre pas très accrocheur) et j'avais énormément aimé "Je déteste tellement t'aimer". Il ne me restait plus que "Voisins, amis et rien de plus" à découvrir. C'est chose faite.
Ici, on va faire la connaissance de Julie, 36 ans, qui est auteure de romans historiques. On pourrait la décrire comme : farfelue, gourmande et surtout romantique. Elle adopte un style vestimentaire étonnant : chaussons licornes, tee-shirt des Schtroumphs...
Puis, on rencontre le jeune Terrence qui est le rocker très en vogue.
Ils vont alors devenir voisins, amis et... rien de plus ?
Je retrouve avec un énorme plaisir la plume rythmée et addictive d'Anna PREMOLI.
La citation présente au tout début de ce roman a su m'émerveiller : « Nous sommes tous un peu étranges. La vie est un peu étrange. Et lorsque nous trouvons quelqu'un dont l'étrangeté est compatible avec la nôtre, la jonction s'opère et nous tombons dans une étrangeté mutuellement satisfaisante, que nous appelons l'amour – le véritable amour. » (R. FULGHUM)
On découvre alors deux personnages "étranges" comme le révèle cette citation qui résume à merveille ce roman.
Les dialogues entre ces deux personnages ne manquent pas de piquants, c'est hilarant.
L'humour est omniprésent dans ce récit. On rit énormément tout au long de la lecture.
On parle ici de célibat affirmé, de la confiance en soi et du karma.

C'est frais, c'est drôle, c'est pétillant, on passe un très bon moment de lecture avec cette histoire et je suis curieuse de voir quel sera le prochain roman de cette auteure traduit en français.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
melie1201
  24 juillet 2020
J'ai adoré !
Julie Morgan est une célibataire new yorkaise de 36 ans, auteure de romances historiques. Elle a soigneusement choisi son appartement dans un immeuble calme pour pouvoir écrire dans de bonnes conditions. Quand un musicien emménage dans l'appartement à l'étage du dessus, son environnement calme vole en éclat ! Les relations de voisinages commencent mal. 
C'est drôle, léger, l'écriture est très fluide. J'adore les personnages, Julie et Terry, mais aussi les amies de Julie. Je me suis demandé s'il n'y aurait pas d'autres romans qui leur seraient consacrés. J'espère que j'ai lu traduira les autres romans de l'auteure, celui-ci est son 10ème. 
J'ai apprécié le personnage de Terry, il change des clichés habituels de la rock star, ni bad boy adepte du sexe, drogue and rock'n roll, ni musicien torturé que l'héroine doit convaincre qu'il mérite d'être aimé. Terry est gentil, simple...heureux et tatoué ! 
La romance prend son temps, les personnages cheminent doucement, apprenant à se connaître. Il y a beaucoup d'humour, de très bonnes réparties. J'ai adoré cette lecture, j'ai adoré Terry, j'ai beaucoup aimé Julie, même si par moment, j'ai trouvé qu'elle en faisait trop sur ses complexes. C'est une très belle lecture, pleine d'humour et de tendresse. Avec la playlist de l'auteure en arrière plan, j'ai vraiment passé un bon moment. 
Ce n'est que le 2ème livre de l'auteure qui je lis, mais j'aime beaucoup sa petite touche personnelle. Dans pas facile d'être une fille facile, elle critiquait le système de santé américain. Ici c'est plus léger, elle lance seulement quelques piques au président actuel "ce... ce machin orange, là...". C'est facile, mais ça me fait rire. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  16 juillet 2019
Il y a des schémas dans les romances que j'affectionne tout particulièrement. Certes bien loin de l'originalité mais ce sont des schémas que j'apprécie toujours autant si ce n'est plus au fil du temps. Alors quand j'ai pris connaissance du résumé de Voisins, amis et rien de plus, j'étais conquise. Il faut dire que le titre m'avait déjà fortement tapé dans l'oeil.

Voisins, amis et rien de plus, c'est l'histoire de Julie, trente-six ans, auteure de romances historiques bien habituée à son train-train quotidien tranquille. Alors quand l'appartement juste au-dessus du sien est désormais habité par un jeunot, rockeur, rien ne va plus. Entre eux, la cohabitation semble compromise, mais qui sait, l'amour pourrait bien entrer dans la danse.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Voisins, amis et rien de plus, j'ai de suite eu ce feeling avec la plume de l'auteure. Je découvre Anna Premoli avec ce roman et je dois dire que c'est sans fausse note. C'est addictif, drôle et juste ce qu'il faut d'émotions, de charme et de sexy.

Les personnages sont vraiment ultra adorables. Julie, l'héroïne est une femme vraiment originale. Chaussons licorne, extravagance, cette auteure à succès n'a pas sa langue dans sa poche. Elle se révèle sensible et attachante à souhait. Pourtant, quand il est question d'homme, elle perd rapidement ses moyens. Surtout lorsqu'ils ont onze ans de moins qu'elle. de son côté, Terrence n'est pas du tout le cliché du rockeur imbus de lui même. J'ai découvert un jeune homme respectueux, attentif et à l'humour certain. J'ai aimé la facilité avec laquelle il met les gens à l'aise et les charme.

Nos deux voisins devront s'habituer l'un à l'autre et faire des compromis. Entre eux, une belle amitié s'installe et je dois dire que l'auteure a vraiment su trouver le rythme à son histoire pour rendre le tout très agréable et naturel. J'ai pris beaucoup de plaisir à les voir se lancer ses piques et apprendre à se connaître. La romance s'immisce petit à petit et nous laisse rêveur.

Tout au long de ma lecture, je n'ai cessé d'avoir le sourire. C'est le genre de lecture que je qualifie de feel good. Elle comporte un équilibre parfait entre humour, amour, amitié et cie. Ajouté à cela les deux boulots de nos personnages, auteure et musicien et vous obtenez le parfait mélange pour une romance réussie.

En conclusion, j'ai passé un super moment avec Voisins, amis et rien de plus. Je ne manquerai pas de découvrir les romans de l'auteure.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2019..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2019
Ils portaient l’un et l’autre des gants, mais certains contacts se jouent de l’obstacle de l’étoffe. Une onde de chaleur se propagea le long de son bras… Lady Eleonor s’empourpra, elle qui se targuait de rester toujours maîtresse de la situation. Comme si cela ne suffisait pas, le duc continuait à la regarder. Non : il regardait sa bouche. Il caressait des yeux ses lèvres…À cet instant, Lady Eleonor, qui se considérait comme la débutante la plus sensée qui soit, comprit qu’elle était comme les autres, à la fin des fins.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
djihanedjihane   22 juillet 2019
Quand on tombe amoureux: on devient vulnérable parce que contraint de regarder au-dedans de soi, de s’interroger sur ce que l’autre peut bien trouver de si bien de fascinant chez nous. Or, rien n’est plus beau que de comprendre que si l’on s’estime peu, quelqu’un, au contraire, nous estime réellement.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2019
La finance produit les meilleurs voisins dont une femme comme moi puisse rêver ! D’accord, les professionnels du secteur sont à peine plus sympathiques qu’un dentiste le jour où il vous dévitalise une molaire et ils ne vous prêtent jamais rien, pas même du sel ; mais l’idée d’un régime sans sel ne me fait pas peur, si c’est le prix à payer pour préserver ma petite vie tranquille…
Commenter  J’apprécie          00
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   17 mai 2020
L'amour m'a rendue un peu bête, j'avoue. Avant j'étais plus lucide, moins prompte à croire aux contes de fées. Et puis, je suis tombée amoureuse...
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2019
 Nous sommes tous un peu étranges. La vie est un peu étrange. Et lorsque nous trouvons quelqu’un dont l’étrangeté est compatible avec la nôtre, la jonction s’opère et nous tombons dans une étrangeté mutuellement satisfaisante, que nous appelons l’amour – le véritable amour. »Robert FULGHUM.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Anna Premoli (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Premoli
Découvrez Lj, le nouveau label de comédies romantiques qui vont faire pétiller vos lectures cet été ! Découvrez les deux premières parutions de Marie-Renée Lavoie et Anna Premoli, ils sont déjà disponibles !
Plus d'infos sur : https://www.jailupourelle.com/collections/lj.html
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..